26-06-2023

QUI COMPLOTENT CONTRE LES PEUPLES DU MAGHREB???

LES PEUPLES DU MAGHREB SONT MALADES DES CAPORAUX GENERAUX ALGERIENS.

UNE MACHINE DE PROPAGANTE ET DE CORRUPTION

Pour détourner l’intention des populations, les généraux qui tiennent le pays d’une main de fer, mobilisent une géante  machine propagandiste  sophistiquée et expérimentée pendant longtemps   en Europe de l’est .Datant de l’époque  de la guerre froide,sa sécrétion  du venin idéologique est très fort En témoignent les réactions de nombreux algériens qui croient que le Maroc ,qui ne l’avaient jamais ni agressés ni colonisées cependant , est leur principal ennemi..

De même, l’argent  du pétrole qui coule à flot donne beaucoup d’idées aux caporaux pour se procurer les allégeances de certains dirigeants et lobbies  politiques corrompus en Afrique et ailleurs .

Ce pays est devenu la Mecque des mercenaires  militaires et politiques  et même un eldorado pour les aventuriers cupides et effrontés.

Un régime qui a , tout court,opté pour le terrorisme  menée par les wagners de la Russie et Hizbollah du Liban

 LES CAPORAUX ALGERIENS VEULENT METTRE LA MAIN SUR LA MANNE PETROLIERE EN LEURRANT ET EN ETTOUFFANT LE PEUPLE

En Algérie , tout le monde sait que les caporaux veulent une et une seule chose     : mettre à leur profit personnel la manne pétrolière et mettre le peuple dans une léthargie absolue pour que les transferts à l’étranger  se font sans problèmes. Pour ce faire , leurrer   ce peule devient leur tâche fondamental , détourner son intention ,le manipuler de surplus ,lui forger un Autre  , un Ennemi ,une négation de son identité ..

D’ailleurs les grands généraux  sont propriétaires de comptes bien garnis et de nombreuses  grandes propriétés  surtout en France et en Espagne .  Leurs familles y sont évacués .Leurs réactions retenus   voire même lâche face à ces deux pays au moment de litige le prouve.

Incontestablement le constat selon lequel  de vastes populations galèrent   désespérément et interminablement tout en  souffrant des pénuries en aliments de base , des coupures d’eau et d’électricité, de la répression, de la liberté d’expression  devient une banalité vint préoccupant

LA JUNTE MILITAIRE INCAPABLE DE GERER LE PAYS OU D’EXERCER CONVENABLEMENT UNE POLITIQUE  QUELCONQUE

C’est normal dans un pays dirigé par des militaires qui prennent la peine de dresser une vitrine civile ,de tout garder sous l’œil derrière une glace sans tain

Pas de gestion ni politique ,tout est au service des   caporaux promus généraux , écervelés , primitifs ,simples d’esprit, rancuniers , misérable , misérabilistes , effrontés ,arrogants…

Que peut signifier  l’omniprésence du chef de l’armée dans tous les domaines et les manifestations de la vie civile si ce n’est que  la menace et le rappel à l’ordre des récalcitrants ?

Que   peut apporter un ancien caporal âgé de presque 80 ans à une population jeune  et opprimée si ce n’est que le désespoir, la folie et le désir du suicide?

LE MONDE ENTIER REGARDE  HYPOCRITEMENTLES CAPORAUX ETOUFFER LE PAYS ET LE PEUPLE

Mais le monde entier croise les bras et regarde ce drame auquel une bonne partie d’algériens prend malheureusement parT.

Car le sang des 250000 victimes de la décennie noire est encore frais et bouillonne dans  la mémoire du peuple ,comment veut on contrarier TaoufiK MeDiane , Ammari , Chengriha et autres assassins …

Pour ceux qui aiment spéculer là-dessus, nous leur rappelons les faits suivants :

- l’Histoire prouve que les marocains n’ont jamais causé du mal aux algériens , ni colonisation, ni carnage , ni haine, ni  agression … L’Histoire ne retient aucune bataille entre ces frères . ..

- Il n’y a rien de profondément problématique pour qu’il y ait une guerre fratricide. C’est inadmissible  et ça serait l’œuvre du grand ennemi des peuples maghrébins à savoir les forces colonisatrices qui est actuellement en chute libre ,sans la moindre crédibilité et partout haie en Afrique

-Pour tout sain d’esprit . les pays du Maghreb se complémentarisent et se complètent  , ensemble ils feraient du poids  face aux grandes puissances. L’Union et le véritable pari des génération futures, C’est une prédestination fatale que seuls les ennemis des maghrébins  rejettent .Une et une seule perspective

Ceux qui s’aveuglent et font semblant de ne pas voir ses faits sont les véritables ennemis des peuples maghrébins. Ce sont bien entendu les caporaux algériens de la France qui avaient liquidé les vrais combattants de la liberté  .Manigançant avec la force coloniale ; ils se sont emparés du pouvoir pour servir les intérêts de cette force impérialiste qui avait  mal digéré sa défaite et  son départ forcé  de leur pays.

 

En témoigne  ses attitudes envers la Maroc au profit du régime algérien qui  lui a offert  toutes ses ressources pétrolières .Le Maroc ,un pays  qui veut plus ou moins s’émanciper de  l’hégémonie française  et consolider sa présence  économiques  à    travers des  investissements est durement agressé par cette  zrance  qui veut les mettre toujours en laisse

Publié par TAHRI dans ALGERIE | 7 Commentaires »

27-04-2023

Des soudanais à Fès

En compagnie d’un soudanais

Notre drôle de  chef qui aimait  rigoler et se moquer du monde et de ses habitants  nous divertissait  quand nous nous acheminions à pied  vers Dhars Mahraz ,le quartier des facultés de Fès. Même quand nous nous trouvions   au centre de la nouvelle ville de Fès appelée jadis Dar Dbibahg mais  les étudiants étrangers la connaissaient sous le nom de La Fiat , il nous était impossible de trouver un moyen de transport …Les bus étaient tout le temps  bondés .Nous arrivions à la faculté vers dix heures du matin . Le premier Ibrahim ,le soudanais un peu ouvert, nous accompagnait souvent  dans ce périple quotidiens .Et  le plus souvent , il était sans le sous , il fallait souvent  tout partager avec lui . L ’animateur du groupe  voulait lui faire comprendre  nos blagues et l’entrainait à les raconter. Une mission impossible . C’était d’abord des blagues locales  dont l’effet comique provient surtout  de la langue utilisée .

Ouezzane et ses trois entités démographiques

Ouezzane était en effet un mélange démographique composé au moins de trois entités  distincts : les عroubyyas qui étaient ceux issus des plaines du Gharb  et il étaient à l’époque majoritaire,  les Jbalas habitants les  montagnes et les monts entourant la ville ,  ceux qui étaient venus d’autres villes  comme Fès , Rabat  et d’autres pays comme l’Algérie notamment   , il y avait aussi beaucoup de juifs  . Ouezzane occupe une position géographique  stratégique à laa croisée du près rif et du pré Gharb…Le parler Ouazzani  ne se réduisait point à l’une de ces composantes  .De toute façon , il était facile d’identifier les uns et les autres d’après leur parler. Et par conséquent ,  la manière de parler des uns était source  comique pour les autres. Il faut signaler aussi que les  Jbalas d’Ouazzane avaient pu garder leur originalité   langagière du fait que la majorité d’entre eux n’avait pris contact avec les colons qu’environs vingt ans … Donc des blagues carrément locales  que le soudanais devait pprendre pour raconter … Il permutait les lettres, les changer …Ce qui  faisait trop rire .

Bachi au lieu de Bayech

SiMohamed Harraq , que son âme repose en paix ,tentait  par exemple  de faire apprendre  à Brahim la blag

ue  mais au lieu de prononce bayech ( comment ou par quel moyen ), il disait bachi

Quand nous retournions à Ain Kadouss nous constations que l’autre Brahim ne quittaient jamais  la chambre .Il grelotait de froid mais  quand il parlait et c’était rarement il paraissait il é très bien instruit. Les rares fois où il avait quitté sa chambre , il ne faisait que perdre ses papier…Quelques semaines après , il se rendit au commissariat et trouvera tous ses document .Il nous fit ses adieux et retourna chez lui  prétrndanr que  le froid glacial de Fès est insupportable

Publié par TAHRI dans Maghreb et monde arabe, Non classé | 15 Commentaires »

24-04-2023

Des soudanais à Fès

C’est un nouveau monde qui nait sous  nos regards ébahis. Multipolaire ,sauvagement libéral,   à contre pieds des incertitudes et des erreurs humaines …

Un monde  où tout serait Chamboulée, de sorte que  les pauvres soient davantage pauvres  , les riches  plus riches …Les politiciens seraient les valets de chambres des capitalistes, les évêques, les rabbins  et les imams justifieraient   les guerres ,les haines et les injustices    …

Puisqu’il y a longtemps que je n’ai rien écrit sur ce blog , je ne ferai pas de rétrospective mais je réagis à ce qui m’affecte dans l’immédiat.

Je parle notamment de deux faits ,les événements du soudan et la dégénérescence de la France.

Le Soudan , une proie emblématique d’un tiers monde  terriblement condamné  à sa « tercéité » synonyme de désordre , de famine , de désagrégation…

Puisque je suis libre d’écrire ce que je veux sur mon blog  , eh bien   je saisis l’occasion pour revivre des souvenirs avec des étudiants soudanais au début des années quatre vingts.

Les laissés pour compte d’Ain Kaddousse  

C’était le début de l’année universitaire 1980-1981 .Les « laissés-pour-compte » comme moi étaient livrés à eux même pour se débrouiller en vue de  vivre  en dehors du giron familial dans une ville universitaire qui était Fès. Il nous était permis de trouver un lit dans l’annexe de la cité universitaire  à Ain Kaddousse juste à côté de la prison civile . Habiter cette cité  trop loin de l’université pour pouvoir assister régulièrement aux cours signifiait pour la majorité écrasante   une élimination d’office de la course aux diplômes.

Il n’ y avait pas de restau , seul un foyer dirigé à l’époque par un marocain très élégants refoulé de l’Algérie  dans la foulée de la folie de Boumédiene furieux de  réagir à la libération du Sahara.  Le petit déjeuner commençait à sept heures , de longues queue d’étudiants  se formaient  et il était strictement impossible d’être à l’heure d’autant plus qu’il n y avait pas de bus ….C’était donc l’échec et la déperdition sauf pour une minorité …

Trois  ouazzanis et deux soudanais dans la même chambre

Nous étions  cinq étudiants dans une petite chambre de vingt mètres, trois Ouazzanis et deux  Soudanais .Ces derniers s’appelaient tous les deux Ibrahim. Ils étaient inscrits à la faculté de droits.

Le premier était élancé et un peu maigre tandis que le second était un peu corpulent. Le premier était ouvert  alors que le second était renfermé  et timide. Quand nous nous amusions, le premier   s’associait à nous  , le deuxième s’éloignait . Or quand le sujet était plus ou moins sérieux , le second nous éblouissait par sa manière d’analyser , il était bien instruit.

Fès connaissait cette année-là un hiver très rude   . Le plus souvent quand il n’y avait guère de transport , les plus  courageux et les plus ambitieux  d’entre nous prenaient , à pied , le chemin de la ville  qui serpentait   de vastes surfaces   vertes     jouxtant la muraille qui enseignait  le palais royal . Quelques faisait un saut à la boulangerie la plus proche et nous apportait des baguettes très chaudes que nous mâchions à grandes bouchées  pour  ne pas « se figer » … Et  le plus drôle d’entre nous  nous invite à pleurer pour vaincre le froid …On disait à l’époque  que seules la première année de la fac et la prière sur le prophète se répète…Pour la plupart c’était une année de repos .

Une digression  incontournable avant de continuer à remuer les souvenirs  avec les soudanais  (à suivre)

Publié par TAHRI dans Maghreb et monde arabe | 7 Commentaires »

03-10-2022

le droit à la paresse

Le  droit à la paresse 

 

Le « droit à la paresse » est un concept qui dort beaucoup, et se réveille de temps en temps. Et cela dure depuis 1880. Cette année, c’est Sandrine Rousseau qui l’a tiré de son sommeil, en en faisant la promotion. Aussitôt, les adeptes du travail se sont étranglés, ce qui était le but recherché. « Dans le monde merveilleux de Sandrine Rousseau, on oublie que “le droit à la paresse” est in fine financé par ceux qui travaillent » a twitté Marion Maréchal, de Reconquête. Pour le sénateur LR Roger Karoutchi, c’est la production économique qui est en jeu : « Si tout le monde veut un droit à la paresse, pas de problème, on retournera vivre dans des huttes et on mangera des racines. »

1880, donc. Dans « l’Egalité », un hebdo socialiste, un certain Paul Lafargue, médecin de 38 ans, publie un pamphlet titré « Le Droit à la paresse ». Il est connu pour avoir cofondé la Première internationale socialiste et épousé la fille de Karl Marx, Laura. L’expression qu’il a choisie pour son pamphlet est calquée sur celle de « droit au travail » introduite dans la Déclaration des droits de l’Homme de 1848. Selon lui, en vantant ce « droit au travail », « les fils des héros de la Terreur se sont laissés dégrader par la religion du travail ». A le lire, la passion du travail est en réalité une aliénation qu’imposent les capitalistes, qui s’appuient sur l’Eglise. Et le prolétariat se laisse prendre à cette « étrange folie ». On travaille bien trop, ce qui cause des surproductions (les bourgeois qui, autrefois « se contentaient de leur femme ou à peu près », « s’empiffrent de chapons truffés et de Laffite navigué ») et une épargne toxique. Il prône donc une journée de travail de trois heures.                                                  A l’époque, son texte fait peu de bruit. Mais onze ans plus tard, lorsqu’il est candidat à la députation de Lille, le pamphlet est exhumé par ses adversaires. Le candidat fait campagne depuis sa prison, où il purge une condamnation pour « provocations au meurtre » après la répression sanglante de la manifestation de Fourmies (neuf ouvriers y sont tombés sous les balles). « J’ai été libéré par le suffrage universel », dira-t-il une fois élu. Au député Pierre Goujon (gauche radicale) qui, à l’Assemblée, rappelle à son souvenir le « Droit à la paresse », il rétorque : « C’est vous qui le pratiquez, vous qui refusez cependant à l’ouvrier même le loisir ».

EXCLUSIF : LE GENDRE DE MARX REPOND A FABIEN ROUSSEL

Vanter la paresse, dans une France encore très catholique, est très provocateur : c’est un des péchés capitaux, et pas le moindre, l’oisiveté étant la mère de tous les vices. Pour promouvoir l’amour du travail, la droite bourgeoise n’hésite pas à s’appuyer sur le dogme religieux.

Et pourtant, la paresse a été promue « péché capital » sur un malentendu. Au IVe siècle, quand Evagre le Pontique dresse pour la première fois la liste de ces péchés suprêmes (ils visent alors le mode de vie de moines ermites), il ne retient pas la paresse mais l’« acédie », un mot oublié. Il ne s’agit pas de bon temps, mais d’abattement de l’esprit, de lassitude de l’âme. Le moine frappé d’acédie néglige la prière, il renonce à chercher la Vérité. Ce péché a disparu de la liste au profit de la paresse. La mutation a eu lieu à la Renaissance, quand le travail a commencé à être glorifié. Le protestantisme a joué un rôle dans cette évolution idéologique et l’essor du capitalisme a encouragé la diabolisation de la paresse.

BOUDDHA, NIETZSCHE, BEAUVOIR… APPRENDRE A SE REPOSER AVEC LES PHILOSOPHES

Dès lors, elle est devenue subversive. Car chacun sent bien la liberté qu’elle porte. La paresse, c’est le fait de se réapproprier le temps, son temps. De faire ce qu’on voudra, comme les moines de l’utopique abbaye de Thélème de Rabelais. Les artistes du XIXe siècle l’adoptent évidemment. Baudelaire chante la « féconde paresse » en la faisant rimer avec caresse. Courbet peint « Paresse et luxure » où l’on voit deux femmes nues se reposant, enlacées. La paresse est perçue comme une ouverture vers la liberté sexuelle, et c’est aussi cela que lui reproche la société. En 1908, dans la « Revue politique et littéraire », le philosophe Alfred Fouillée lie les deux dans une même phrase : « En même temps que les joies de l’amour libre, beaucoup de communistes prêchent celles de la paresse ; ils proclament, avec M.Lafargue, le “droit à la paresse” et à la “bombance” . Que deviendra la production sous le régime de vie au jour le jour pour la jouissance du moment, sans souci de l’avenir et des descendants ? » Que deviendra la production… le même argument que Roger Karoutchi, à plus d’un siècle d’écart.

Sur ce, je vais faire la sieste. Je vous laisse sur cette jolie citation de Robert Sabatier : « Que la ­paresse soit un des sept péchés capitaux nous fait douter des six autres ».

 

Une chronique signée Pascal Riché

 

Publié par TAHRI dans Articles choisis | 28 Commentaires »

10-09-2022

2- l’ALGERIE MALADE DES SES CAPORAUX GENERAUX:TOUS LEURS CRIMES PROFITENT A LA FRANCE

UNE MACHINE DE PROPAGANTE ET DE CORRUPTION

Pour détourner l’intention des populations, les généraux qui tiennent le pays d’une main de fer, mobilisent une géante et sophistiquée  machine propagandiste   confectionnée en Europe de l’est et datant de l’époque de la guerre froide. De même, l’argent  du pétrole qui coule à flot donne beaucoup d’idées aux caporaux pour se procurer les allégeances de certains dirigeants et lobbies  politiques corrompus en Afrique et ailleurs .

D’ailleurs  ,ce pays est devenu la Mecque des mercenaires  militaires et politiques  et même un eldorado pour les aventuriers cupides et effrontés.

 LES CAPORAUX ALGERIENS VEULENT METTRE LA MAIN SUR LA MANNE PETROLIERE EN LEURRANT ET ENETTOUFFANT LE PEUPLE

En Algérie , tout le monde sait que les caporaux veulent une et une seule chose     : mettre à leur profit personnel la manne pétrolière et mettre le peuple dans une léthargie absolue pour que les transferts à l’étranger  se font sans problèmes. D’ailleurs les grands généraux  sont propriétaires de comptes bien garnis et de nombreuses  grandes propriétés  surtout en France et en Espagne . Leurs réactions retenus   voire même lâche face à ces deux pays au moment de litige le prouve.

Incontestablement le constat selon lequel  de vastes populations galèrent   désespérément et interminablement tout en  souffrant des pénuries en aliments de base , des coupures d’eau et d’électricité, de la répression, de la liberté d’expression  devient une banalité …

LA JUNTE MILITAIRE INCAPABLE DE GERER LE PAYS OU D’EXERCER CONVENABLEMENT UNE POLITIQUE  QUELCONQUE

C’est normal dans un pays dirigé par des militaires qui prennent la peine de dresser une vitrine civile ,de tout garder sous l’œil derrière une glace sans tain

Pas de gestion ni politique n tout est au service des   caporaux promus généraux , écervelés , primitifs ,simples d’esprit, rancuniers , misérable , misérabilistes , effrontés ,arrogants…

Que peut signifier  l’omniprésence du chef de l’armée dans tous les domaines de la vie civile si ce n’est que  la menace et le rappel à l’ordre des récalcitrants ?

Que   peut apporter un ancien caporal âgé de presque 80 ans à une population jeune  et opprimée si ce n’est que le désespoir, la folie et le désir du suicide?

LE MONDE ENTIER REGARDE LES CAPORAUX ETOUFFER LE PAYS ET LE PEUPLE EST SE TAIT

Mais le monde entier croise les bras et regarde ce drame auquel une bonne partie d’algériens prend malheureusement parti.

Car le sang des 250000 victimes de la décennie noire est encore frais et bouillonne dans  la mémoire du peuple ,comment veut on contrarier TaoufiK MeDiane , Ammari , Chengriha et autres assassins …

Pour ceux qui aiment spéculer là-dessus, nous leur rappelons les faits suivants :

- l’Histoire prouve que les marocains n’ont jamais causé du mal aux algériens , ni colonisation, ni carnage , ni haine, ni  agression … L’Histoire ne retient aucune bataille entre ces frères . ..

- Il n’y a rien de profondément problématique pour qu’il y ait une guerre fratricide. C’est inadmissible  et ça serait l’œuvre du grand ennemI des peuples maghrébins à savoir la France qui est actuellement en chute libre ,sans la moindre crédibilité et partout haie en Afrique

-Pour tout sain d’esprit . les pays du Maghreb se complémentarisent  , ensemble ils feraient du poids  face aux grandes puissances. L’Union et le véritable pari des génération futures, C’est une prédestination fatale que seuls les ennemis des maghrébins  rejettent .Une et une seule perspective

Ceux qui s’aveuglent et font semblant de ne pas voir ses faits sont les véritables ennemis des peuples maghrébins. Ce sont bien entendu les caporaux algériens de la France qui avaient liquidé les vrais combattants de la liberté  .Manigançant avec la force coloniae ; ils se sont emparés du pouvoir pour servir les intérêts de cette force impérialiste qui avait  mal digéré sa défaite et  son départ forcé  de leur pays.

 LA FRANCE EST UNE FORCE COLONISATRICE  INTGRISTE IMMUABLE SANS  VOLONTE D’AFFRONTER L’AVENIR NI FORCE DE RECONNAITRE SES TORDS,SEULE LA FIEVRE DE COLONISER ET D’EXPLOITER L’ AFRIQUE LA BRULE

Et bien entendu ,      le sujet hiérarchiquement supérieur qui manipule et sanctionne c’est la France ou plus précisément l’Etat français  hanté par le désir de dépouiller les africains  en ayant recours à des plans sataniques   axés le plus souvent sur  le déclenchement des guerres civiles attisées par les clivages raciales ou culturels.

Publié par TAHRI dans Le Maroc -L 'EurOpe- Es!pagne- France-USA, Le Maroc le SAHARA OCCIDENTAL iSRAEL mAROC | 19 Commentaires »

09-09-2022

1-L’ALGERIE MALADE DE SES CAPORAUX.LES PARASOXES ALGERIENNES

 

La haine et la rancune : des éléments  de base d’un endoctrinement officiel

La finale du tournoi du championnat arabe  de football des jeunes    a opposé le Maroc à l’Algérie .Le match remporté par le pays organisateur a  été marqué par de tragiques et chaotiques  agressions perpétrés par les joueurs et le public locaux  à l’égard de leurs rivaux même vaincus.

Bien entendu, ceux qui connaissent bien l’Algérie et sa junte militaire  ne sont pas surpris  de l’explosion violente de tant de rancune et de haine  administrées  régulièrement et perfidement au peuple algérien au cours de plus de cinq décennies . Dans les rangs de l’armée et  les écoles publics , on cultive ostentatoirement chez les jeunes et les enfants algériens la conviction selon laquelle l’ennemi c’est le Maroc. Il faut signaler que cela existe depuis belle lurette pour ne pas le lier  à la récente réinstauration de la  relation du Maroc  avec Israël.

Des passions erronées : 0 jour ,5 siècles et 150 ans de colonisation  marocaine , turque et française  d’un territoire  morcelé et étriqué  

Des passions qui devraient normalement être dirigées contre le Maroc , la Turquie et la France qui   les ont colonisées respectivement  0 ans,  500  et 150 ans .

Mais malheureusement c’est contre le Maroc que tout est orienté .En Algérie comme partout dans le monde, personne ne nie le rôle majeur du Maroc dans la libération de ce pays voisin.

C’était au Maroc que cette armée avait vu le jour .Cette armée  qui scande maintenant l’hymne de la haine contre le pays qui l’avait couvée ainsi que   ses services secrets  , ses moyens de propagande…

Une bonne partie du peuple algérien , dont les supporters sportifs, agit à l’aune des stratagèmes sataniques  de leurs  militaires qui tiennent toutes les ficelles .

Publié par TAHRI dans ALGERIE | 23 Commentaires »

21-08-2022

LA FRANCE :DES COMPLEXES INDIVIDUELS AUX COMPLEXES D’ETAT

D

ES COMPLEXES INDIVIDUELS AUX COMPLEXES D’ETAT

Le mépris de l’Autre et le désir ardent de l’humilier sont l’expression d’une fatale passion attisée par   des complexes psychologiques génératrices d’ un atavisme flagrant.  Nous pouvons nous demander comment   ces symptômes explicatifs de comportements individuels  deviennent  surdéterminants de toute une politique d’Etat censé être raisonnée et raisonnable  .

En effet l’attitude actuelle de l’Etat français à l’égard de ses anciennes colonies en matière de visa   est totalement révoltante , infantile et surtout préjudiciable à la France même .

SI LA FRANCE AVAIT TRANSPOSE SON HUMANISME CULTUREL A SA POLITIQUE COLONIALE IL N’Y AURAIT NI PIEDS NOIRS NI FELLAGAS N NI GUERRE D’ALGERIE OU DE VIETNAM

Sur le plan historique, et en dépit du caractère odieux de toute forme de colonisation, la présence française en Algérie ou  ailleurs aurait dû être résolue sans  le drame des pieds noirs ,des fellagaS et surtout du carnage de larges populations autochtones .

En Algérie par exemple  , la politique coloniale était soumise à des passions maladives  qui frôlaient souvent la folie .Comment par exemple émettre des lois ségrégatives et racistes à l’égard des algériens en pleine Algérie  . Ceux-ci étaient Juridiquement français  mais sans être de   nationalité française laquelle  ne pouvait devenir  « consistante » que par une procédure réservée en droit français à l’étranger le moins « assimilé », Zouhir Boushaba dit dans ce sens ,  qu’il s’agit d’une «   dénaturation de la notion de nationalité » .

L’Etat français n’a fait ,dès lors, que cultiver l’ arrogance .Car par exemple mêmes si ces quelques algériens avaient renoncé à leur statut de musulman .C’est-à-dire aux coutumes incompatibles avec le Code civil et cela n’avait pas suffi  pour acquérir la pleine nationalité. Ils sont restés des indigènes même s’ils s’étaient convertis au catholicisme.

LE MEPRIS, L’HUMILIATION , LE DENIGREMENT SONT DES VECTEURS DE LA STRATEGIE POLITIQUE DE L’ETAT FRANÇAIS  ENVERS LES MAGHREBINS .

L’Etar français   est habitué à   promulguer de folles lois et imposer des   règlements  insensés  à l’égard des Autres  , les populations du Maghreb par exemple.

Ce serait ce fameux complexe de colonisation   où le collier  des perles de la culpabilité  est  colporté béatement  et « sottement »   par un Etat qui guide aveuglément un pays vers le précipice.   Des politiciens qui semblent être inconscients des grands bouleversements que connait le monde du XXI siècle  et des multiples enjeux culturels , politiques et économiques contemporains    . Un monde   qui connait une révolution numérique   informatique   où les vérités, aussi secrètes  soient elles , finissent par se révéler au grand jour dans un monde qui est devenu un village planétaire.

Nous aurions aimé voir une France qui négocie avec ses anciennes   colonies un avenir et un devenir communs   dans un climat empreint de respect, de pardon de tolérance et de compréhension.

Nous honnissons cet air hautain, ce mépris systématique ,  ces subterfuges, ce chantage…

Il fallait que la France retourne vers ses origines à l’époque où il était un trésor intarissable d’idées et une mine de principes et d’expriences où l’humanité toute entière venait y creuser pour entrevoir son avenir. Une France  qui enrichit et met en valeur   sa richesse culturelle  à majorité humaniste au service de toute l’Humanité…

Malheureusement, l’Etat français   a transformé la France en un peau de chagrin qui s’amenuise vilement chaque jour face à d’autres états émergeants qui s’épanouissent de plus en plus .

COMMENT EXPLIQUER LA RECEPTION DES FRAIS DES VISAS SANS OCTROI DU VISAS NI MEMES L’ETUDE DU DOSSIER (NI REMBOURSEMENT DES FRAIS ?

La France ne se rend pas compte que le seul point fort soutenant sa relation avec le Maghreb c’est ce que Kateb Yacine appelle : ce butin de guerre qui est la langue française . Cette langue qui a facilité le flux migratoire   des maghrébins vers la France  et  celles des idées vers le Maghreb. C’est à la France de mettre en valeur et d’organiser l’émigration maghrébine

Mais quand l’Etat français agit bêtement et tente de rompre arbitrairement   cette passerelle , il oublie que la destruction empêchera  en même temps  le passage dans les deux sens . Autrement la France serait incapable d’ aller ailleurs

L’Etat français oublie que les maghrébins   peuvent construire d’autres ponts culturels   et traverser  vers d’autres contrées tandis que la France même s’il se ressaisit et tente de reconstruire ce pont –culturel -, sa « culture » ne trouverait point de preneurs.

LA FRANCE EST-ELLE EN TRAIN DE SE SUICIDER ?

L’Erat français , imbu de soi ,   renfermé dans une tour  d’ivoire ,  agit à l’encontre de  ses propres intérêts avant de porter préjudice aux Autres , ceux qu’il considère comme étant   vulnérables et méritent toutes les formes du mépris et de l’humiliation

Quand La France refuse le visa à des marocains, citoyens paisibles, crédibles et bien considérés chez eux, elle remue le couteau dans des plaies qu’on a crus cicatrisées définitivement.

 QUAND LE MAGHREB SEREVEILLERA LA FRANCE PLEURERA

L’Etat français doit savoir que nous autres maghrébins, tôt ou tard, nous cesserons de nous chamailler et nous nous rendrons compte que c’est la France  qui tire tous les files et arrange toutes les intrigues après avoir monté une scène  et semé des bombes à retardement  pour nous plonger éternellement dans le malheur .A ce moment-là, nous demanderons des comptes à La France  et nous la consacrerons comme étant NOTRE  ENNEMI  JURE.

Pour éviter un tel devenir tragique ? il est temps pour la France d’entreprendre une véritable réconciliation avec ces peuples POUR développer ENSEMBLE une vrai relation d’échange équitable et MUTUELLEMENT profitable.

Publié par TAHRI dans Non classé | 20 Commentaires »

16-07-2022

L’abrutissemnt du peuple

 

Nous trouvons étrange l’attitude des algériens alliés à leur régime  militaire  dirigeant le pays d’une main de fer  vers la catastrophe.  

L’INQUIETANTE ETRANGETE

C’est plus forte que celle soulignée par Freud en tant que phénomène angoissant  marqué notamment par le retour du refoulé. Celui-ci serait une nouvelle colonisation étant donné qu’aucun réel développement n’est enregistré. Et en témoigne l’état des infrastructure , des approvisionnement en denrées de bases , l’émigration clandestines…

La volonté belligérante de l’armée algérienne n’est pas un secret de polichinelle .  Ce qui justifierait  une éventuelle destruction du pays   par les forces raisonnables du monde . Et le peuple algérien se rendrait tard que le capital de sympathie accumulé le long des années de la guerre de libération est totalement dilapidé  ou devenu périmé voire même toxique .

Ce sera une nouvelle tragédie arabe qui s’ajouterait à celles de l’Irak , de la Syrie , de la Palestine …

LE SAHARA EST L’AFFAIRE DES MILITAIRES ABRUTISSANT LEUR PEUPLE

Les jeux méditerranés qui ont eu  lieu en Algérie ont révélé au monde un peuple algérien solidaire de son régime  , versé dans la haine gratuite et la rancune immotivée historiquement et culturellement envers le Maroc et les marocains  .Les analyses les plus pessimistes n’auraient pas imaginé  une folie  aussi immense que celle de ces  algériens sans  conscience ni morale .

LE SAHARA EST L’AFFAIRE DU PEUPLE MAROCAIN ET NON PAS DU MAKHZEN

Toutefois ,  les plus « sages » y compris les militants  marocains qui veulent      coûte que coûte prendre leurs distances vis-à-vis de l’état et du makhzen pour adopter en fin de compte   un point de vue  où l’euphémisme  les contraint à  mettre sur le même pied d’égalité les deux régimes  sans aucun discernement.

Or l’ambiance politique est empreinte d’une tension  qui n’exclut point le déclenchement d’une guerre.

Le Maroc ,roi, makhzen ,partis politiques et peuple confondus affiche un engagement infaillible sur la cause  du Sahara. C’est une question de parachèvement de l’intégrité territoriale du pays morcelé  par les forces colonisatrices du début du XX siècle .

C’est AUSSI SIMPLE QUE CELA

L’Algérie   dont l’identité nationale   était forgée à l’improviste au milieu d’une guerre atroce  ,puis attisée et galvanisée par les forces vives du  monde entier refusant alors la colonisation dans toutes ses formes  et  s’impliquant passionnément dans une solidarité  inconditionnelle   .

Accédant à l’indépendance, l’Etat algérien a opté  dès le début pour le militarisme , le parti unique et  le socialisme.  La guerre froide entre l’est et l’ouest  a conforté l’Etat algérien dans ses choix politiques et idéologique . Un état riche de potentialités minières énormes et d’un géant capital de sympathie au niveau du bloc socialiste , des forces progressistes et surtout des états du tiers monde aux prises avec le colonialisme .

Pour se défaire du joug du colonialisme français de quelques 130 années ,une guerre de atroce était déclenché .

Comme partout , il y avait ceux qui s’étaient sacrifiés et ceux  qui avaient   cueilli les fruits. En Algérie, le clivage était net  , il y avait l’armée de libération  de l’intérieur et celle de l’extérieur. Et bien entendu , c’étaient celle  de l’extérieur qui vivaient au Maroc et en Tunisie qui s’étaient ruée sur le pouvoir pour le garder depuis 1962.Les militaires  avaient instrumentalisé la guerre dite de libération pour s’arroger le droit d’accaparer le pouvoir…

Et puisque le premier rôle de l’armée est de défendre les frontières , c’est même sa raison d’être, Il fallait créer   de toutes pièces un ennemi extérieur  censé représenter une menace .  Et par hasard  c’était le Maroc  qui est, par dessus le marché ,différent  de l’Algérie par  ses choix politique et idéologiques .

L’enjeu du pouvoir militaire algérien est de rester éternellement au pouvoir en Algérie .Pour ce faire, il faut qu’il y ait un ennemi extérieur supposé   menacer le pays .

Et s’il n’existe pas ,il faut le créer. Par hasard, le Maroc serait un ennemi idéal sur ce plan d’autant plus que lui-même continue de souffrir des conséquences de la colonisation.

Publié par TAHRI dans Non classé | 29 Commentaires »

02-07-2022

un magistrat corrompu est un traitre national

Ces affaires de corruption  de magistrats  me tiennent à cœur , me provoquent, me scandalisent, me traumatisent…Car je sais bien  que c’est là le cœur de l’Etat  et sa raison d’être .

La Justice et la justice, il fallait au moins avoir du courage et de la perspicacité d’ épargner aux gens le désespoir , la résignation ou même une révolution inaudible .

Dans des articles précédents , j’ai parlé en détail d’affaires similaires  où des magistrats ayant escaladé toutes les escaliers de la profession et touchent alors des salaires  respectables et  jouissent de certains avantages  ineffables  succombent à la tentation et se dont piéger  par des victimes qui osent finalement .

Je vous fais rappelle de ce que j’ai écrit au sujet de pareils evenements . J’espère que vous jetterais un coup d’ouil sur le contenu de mes articles :

http://www.roseausage.unblog.fr

Le Maroc sans tain

 22-05-2017

Massage et plaisir dans des salons clos

25-05-2017

Un magistrat intello oublie son cerveau et… son masque

2-10-2020

DES MAGISTRATS PAS COMME LES AUTRES : CONSTRUCTION D’ ETHOS ET CRIMINALITE 4 ئOmar Abdelaziz le délégué divin et HASSAN 2 le philosophe ét

DES MAGISTRATS PAS COMME LES AUTRES : CONSTRUCTION D’ ETHOS ET CRIMINALITE 4

ئOmar Abdelaziz le délégué divin et HASSAN 2  le philosophe  éthique

 17-10-2020

LA CORRRUPTION AU MAROC EST FLORISSANTE16-10-2020

 

16-10-2020

 DES MGISTRATS PAS COMME LES AUTRES : C16-

ONSTRUCTION D ETHOS ET CRIMINALITE

ئ

LA COMPOSANTE POLITICORELIGIEUSE DE L’ETHOS DE HICHAM LOUSKY

 

15-10-2020

IL FAUT ERADIQUER LA CORRUPTION POUR SE DEVELOPPER

 

14-10-2020

COMMENT LE MAGISTRAT H.L CONSTRUIT-IL SON ETHOS ? HICHAM LOUSKI , LE MAGISTRAT ARRETE POUR CORRUPTION , ABUS DE POUVOIR , CONSTITUTION DE BANDE DE MALFAITEURS , TRAITE DE PERSONNES , HARCELEMENT SEXUEL…5

1 COMMENT LE MAGISTRAT H.L CONSTRUIT-IL SON ETHOS ? HICHAM LOUSKI , LE MAGISTRAT ARRETE POUR CORRUPTION , ABUS DE POUVOIR , CONSTITUTION DE BANDE DE MALFAITEURS , TRAITE DE PERSONNES , HARCELEMENT SEXUEL…410-10-2020

DES MAGISTRATS PAS COMME LES AUTRES 3

1 COMMENT LE MAGISTRAT H.L CONSTRUIT-IL SON ETHOS ?

HICHAM LOUSKI , LE MAGISTRAT ARRETE POUR CORRUPTION , ABUS DE POUVOIR , CONSTITUTION DE BANDE DE MALFAITEURS , TRAITE DE PERSONNES , HARCELEMENT SEXUEL…

 

Publié par TAHRI dans Non classé | 15 Commentaires »

15-06-2022

Ouazzane Ya Ouezzane et la conscience heureuse

Une Résignation   Mystérieuse   

Ou quans tu constates que les gens adulent et sacralisent un âne, eh bien dépêche-toi d‘apporte du fourrage !!!!

اذا رأيت الناس يعبدون الحمار فعليك بالحشيش

Quand  on émet  une critique politique ou sociale ce  n’est ni pour inciter au désespoir ou à la révolte ni pour exprimer une rancune vis à vis de quiconque .

Les noces d’Ouazzane

( rapportées dans le dernier article  de ce blog) n’étaient pas mythiques ,estiment les ouazzanis , donc elles n’ étaient pas mythiques

Ouezzane ou Ouazzane , ma ville natale , celle que j’ai toujours aimée , la ville de mes alleux .Celle que j’ai toujours défendue contre les vampires , les vautours , les pantins … ma seule arme était la parole … Contre vent et marée

Vengeance

Ma famille et moi avions subi les pires vengeances.  Considérées comme une minorité non tribale , j’étais tout le temps  appelé a subir le racisme  le plus blessant…Je ne feuillissais pas les stupides et les fascistes  de tout bord , les intégristes comme les pseudo progressistes ,je les affrontais …

Personnellement, j’étais persécuté et menacé par des chiens lâchés sur moi pour me faire taire . Et c’était, malheureusement et curieusement , des gens qui partageaient avec moi l’espace de ce qu’on appelle la gauche .Et puis mes frères , qui étaient  systématiquement et sciemment  éliminés des postes de la municipalité  locale  , en avaient fait les frais .

Vraiment je ne sais comment servir ma ville où je passe une partie de vie actuelle

Je regrette, qu’aux temps des réseaux sociaux, du citoyen journaliste, de ne rencontrer que des tambourineurs et des clarinettistes qui expriment une admiration stupide , hypocrite et béate Tandis que la ville  et sa population, majoritairement pauvres, peinent sous les jougs de la corruptions ,de l’injustices et de la misère.

Publié par TAHRI dans Non classé | 21 Commentaires »

24-05-2022

DEMOCRATIE ET INDEPENDANCE

TOURIA M’A DIT QU’IL Y A TROP DE POLITIQUE, JE LUI AI REPONDU QUE C’EST UNE POLITIQUE SANS COEUR NI COLONNE VERTEBRALE.

 

EN hommage à feu Mohamed Hajjam

Le sujet des élections commençait à préoccuper les esprits des initiés . Mais pour la majorité ce n’était qu’un nouveau sinistre se profilant dans l’horizon. Depuis presque une décennie  , le makhzen semblait être en guerre ouverte contre cette majorité paisible  qui recevait en continu des claques et les gifles.

C’était juste la période qui  séparait les marocains  de la dissolution du parlement et de la promulgation de l’état d’exception .Des élections dont SI Mohamed ne gardait qu’un souvenir évanescent : des tricots , des bols et des balles jaunes . Son père avait risqué y laisser sa peau sans dire mot depuis lors. Il y eut par la suite des prolongements qui avaient traversé des années et dont SI Mohamed, comme la plupart des mellalis, a pu retenir quelques détails . Il s’agissait notamment du préjudice moral et matériel subi par les Hajjam soumis à un dur boycottage, voire un embargo. Etre   partisan du parti de la Démocratie fut une vraie insulte , SI Mohamed avait vécu cette vile réalité même  quand elle avait perdu un peu de  l’ intensité de sa méchanceté.

L’oncle adoptait un point de vue pro démocrate , car lui-même était membre de ce parti. La recomposition de l’histoire de ce parti faisait souvent l’essentiel des discutions à la maison . Les trois tentaient tout le temps de reconstituer les faits avant même la fin du protectorat .  Ils essayaient de prendre leur distance et construire la logique des évènements    mais ils finissaient toujours par se brouiller surtout quand le père s’emportait contre tous les partis .

Ils ne voulaient pas  peut être  expliquer à   SI Mohamed   ou à son frère ainé  Ahmed ce qui s’était passé,  il était évident qu’eux même  n’avaient rien compris.

Cette tension immanente et ce sentiment répugnant à l’égard de la politique résultaient   normalement de ce qui était supposé être une discussion politique déterminée par les conditions de vie difficiles de la famille , Si Mohamed avait pu comprendre que sa famille , les Hajjams était pratiquement la famille la plus ancienne et la plus riche du quartier mais son péché capital était d’avoir mis sa maison à la disposition du candidat du parti Démocrate.  A force d’entendre les mêmes détails qui se répétaient dans les discussions ,SI Mohammed était capable, comme beaucoup de mellalis , de reconstruire toutes les phases de ces   élections .Il savait comment la maison des Hajjams fut transformée en quartier général du parti de la Démocratie dont le leader s’était porté candidat aux élections parlementaire . Il avait même entendu beaucoup des soi-disant indépendantistes qui parlaient souvent des tas de pierres jetées sur cette maison et des violentes attaques menées à l’encontre des Démocrates qualifiés en ces graves moments de  juifs . Quand nous avons grandi et nous avons eu le désir d’écouter ces détails , l’ oncle semblait incapable de nous fournir des informations exactes et fiables sur ces élections, il confondait les événements , les dates et les personnes .

Personnellement j’ai pu comprendre que Le leader du parti de l’Indépendance détestait celui de la Démocratie depuis les années trente. Excusez-moi si je ne suis pas neutre, je ne fais que narrer ce que j’imagine être vrai .

Pour le liquider politiquement et le discrétiser, il le suivait partout et faisait les mains et les  pieds pour l’empêcher d’arriver au parlement . Le candidat présenté par le parti de l’Indépendance et celui de la Démocratie étaient du même clan familial. Le premier était fils du gouverneur général de la région  depuis les années trente tandis que le second était le premier étudiant marocain en  sciences politiques et juridiques en Europe , il voulut servir la cause de la patrie en cofondant avec son congénère devenu après le leader du parti de l’Indépendance le premier parti politique marocain qui revendiquait les réformes et la liberté de la patrie .

Vers le milieu des années trente, les deux leaders se séparèrent et chacun fonda son propre partie .Mais ce dualisme qui aurait été le fondement d’une éventuelle pluralité nécessaire à la construction et au fonctionnement de la démocratie fut refusé par la majorité écrasante des leaders du parti de l’Indépendance

Pour le tenir en échec  , le leader de l’Indépendance divisa le clan familial . Il s’installa loin de la capitale   pour diriger la campagne électorale nationale de son partie . Il élit domicile chez le candidat de son parti à qui il offrit une carte de résistant et un casier politique vierge…La présence physique du président du parti de l’Indépendance , la force politique partisane et la grande richesse du candidat avaient donné du fil à retordre au leader démocratique et à ses supporters.

Bien que tout le monde savait que ce leader avait commencé sa lutte contre la colonisation depuis les années vingt, qu’il fut exilé et incarcéré plusieurs fois , qu’il ait eu chapeauté des cellules secrètes de résistants, qu’il ne jurât,  depuis toujours, que par la Démocratie libérale à l’anglaise , l’ engagement politique de la majorité des marocains dans le parti de l’Indépendance était infaillible , voire sacré car il a été scellé par un serment prêté sur le coran, Les Indépendantistes de l’époque étaient forts , redoutables et impitoyables . Les mellalis , le lendemain de l’indépendance , avaient fait les frais de la Démocratie  , ils avaient avalé la coupe de l’amertume jusqu’à la lie .Un premier carnage eut lieu au Maroc lors des festivités officielles organisées en coopération et en coordinations avec les cadres des deux partis rivaux . Ce fut une embuscade pour liquider les Démocrates venus alors de toutes les villes du Maroc. Beaucoup de familles eurent perdu leurs enfants et l’action politique fut devenue pour elle l’expression de la trahison , de la haine et du meurtre . Le paradoxe que nous avons pu cerner quand nous étions en mesure de comprendre était facilement déduit de l’analyser des choses, il était l’expression d’une ironie du sort qui eut obligé le leader de la Démocratie de contourner les exactions du parti Indépendantiste en joignant un front politique crée par l’Etat tandis que le candidat de l’Indépendance , fils du célèbre bourreau et collaborateur de la ville parrainé par le chef du parti en personne se fut hissé en militant de l’opposition. Les cartes furent brouillées. Le père de Si Mohammed se résigna davantage et maudit plus que jamais la politique, l’ignorance et l’hypocrisie.

Quand Si Mohamed voulut s’engager politiquement, ni les Indépendantistes ni les démocrates , qui étaient très rares, ne l’attirèrent.

 

Publié par TAHRI dans Non classé | 17 Commentaires »

24-05-2022

La lutte entre la Démocratie et l’ Indépendance

TOURIA M’A DIT QU’IL Y A TROP DE POLITIQUE, JE LUI AI REPONDU QUE C’EST UNE POLITIQUE SANS COEUR NI COLONNE VERTEBRALE.

 

EN hommage à feu Mohamed Hajjam

Le sujet des élections commençait à préoccuper les esprits des initiés . Mais pour la majorité ce n’était qu’un nouveau sinistre se profilant dans l’horizon. Depuis presque une décennie  , le makhzen semblait être en guerre ouverte contre cette majorité paisible  qui recevait en continu des claques et les gifles.

C’était juste la période qui  séparait les marocains  de la dissolution du parlement et de la promulgation de l’état d’exception .Des élections dont SI Mohamed ne gardait qu’un souvenir évanescent : des tricots , des bols et des balles jaunes . Son père avait risqué y laisser sa peau sans dire mot depuis lors. Il y eut par la suite des prolongements qui avaient traversé des années et dont SI Mohamed, comme la plupart des mellalis, a pu retenir quelques détails . Il s’agissait notamment du préjudice moral et matériel subi par les Hajjam soumis à un dur boycottage, voire un embargo. Etre   partisan du parti de la Démocratie fut une vraie insulte , SI Mohamed avait vécu cette vile réalité même  quand elle avait perdu un peu de  l’ intensité de sa méchanceté.

L’oncle adoptait un point de vue pro démocrate , car lui-même était membre de ce parti. La recomposition de l’histoire de ce parti faisait souvent l’essentiel des discutions à la maison . Les trois tentaient tout le temps de reconstituer les faits avant même la fin du protectorat .  Ils essayaient de prendre leur distance et construire la logique des évènements    mais ils finissaient toujours par se brouiller surtout quand le père s’emportait contre tous les partis .

Ils ne voulaient pas  peut être  expliquer à   SI Mohamed   ou à son frère ainé  Ahmed ce qui s’était passé,  il était évident qu’eux même  n’avaient rien compris.

Cette tension immanente et ce sentiment répugnant à l’égard de la politique résultaient   normalement de ce qui était supposé être une discussion politique déterminée par les conditions de vie difficiles de la famille , Si Mohamed avait pu comprendre que sa famille , les Hajjams était pratiquement la famille la plus ancienne et la plus riche du quartier mais son péché capital était d’avoir mis sa maison à la disposition du candidat du parti Démocrate.  A force d’entendre les mêmes détails qui se répétaient dans les discussions ,SI Mohammed était capable, comme beaucoup de mellalis , de reconstruire toutes les phases de ces   élections .Il savait comment la maison des Hajjams fut transformée en quartier général du parti de la Démocratie dont le leader s’était porté candidat aux élections parlementaire . Il avait même entendu beaucoup des soi-disant indépendantistes qui parlaient souvent des tas de pierres jetées sur cette maison et des violentes attaques menées à l’encontre des Démocrates qualifiés en ces graves moments de  juifs . Quand nous avons grandi et nous avons eu le désir d’écouter ces détails , l’ oncle semblait incapable de nous fournir des informations exactes et fiables sur ces élections, il confondait les événements , les dates et les personnes .

Personnellement j’ai pu comprendre que Le leader du parti de l’Indépendance détestait celui de la Démocratie depuis les années trente. Excusez-moi si je ne suis pas neutre, je ne fais que narrer ce que j’imagine être vrai .

Pour le liquider politiquement et le discrétiser, il le suivait partout et faisait les mains et les  pieds pour l’empêcher d’arriver au parlement . Le candidat présenté par le parti de l’Indépendance et celui de la Démocratie étaient du même clan familial. Le premier était fils du gouverneur général de la région  depuis les années trente tandis que le second était le premier étudiant marocain en  sciences politiques et juridiques en Europe , il voulut servir la cause de la patrie en cofondant avec son congénère devenu après le leader du parti de l’Indépendance le premier parti politique marocain qui revendiquait les réformes et la liberté de la patrie .

Vers le milieu des années trente, les deux leaders se séparèrent et chacun fonda son propre partie .Mais ce dualisme qui aurait été le fondement d’une éventuelle pluralité nécessaire à la construction et au fonctionnement de la démocratie fut refusé par la majorité écrasante des leaders du parti de l’Indépendance

Pour le tenir en échec  , le leader de l’Indépendance divisa le clan familial . Il s’installa loin de la capitale   pour diriger la campagne électorale nationale de son partie . Il élit domicile chez le candidat de son parti à qui il offrit une carte de résistant et un casier politique vierge…La présence physique du président du parti de l’Indépendance , la force politique partisane et la grande richesse du candidat avaient donné du fil à retordre au leader démocratique et à ses supporters.

Bien que tout le monde savait que ce leader avait commencé sa lutte contre la colonisation depuis les années vingt, qu’il fut exilé et incarcéré plusieurs fois , qu’il ait eu chapeauté des cellules secrètes de résistants, qu’il ne jurât,  depuis toujours, que par la Démocratie libérale à l’anglaise , l’ engagement politique de la majorité des marocains dans le parti de l’Indépendance était infaillible , voire sacré car il a été scellé par un serment prêté sur le coran, Les Indépendantistes de l’époque étaient forts , redoutables et impitoyables . Les mellalis , le lendemain de l’indépendance , avaient fait les frais de la Démocratie  , ils avaient avalé la coupe de l’amertume jusqu’à la lie .Un premier carnage eut lieu au Maroc lors des festivités officielles organisées en coopération et en coordinations avec les cadres des deux partis rivaux . Ce fut une embuscade pour liquider les Démocrates venus alors de toutes les villes du Maroc. Beaucoup de familles eurent perdu leurs enfants et l’action politique fut devenue pour elle l’expression de la trahison , de la haine et du meurtre . Le paradoxe que nous avons pu cerner quand nous étions en mesure de comprendre était facilement déduit de l’analyser des choses, il était l’expression d’une ironie du sort qui eut obligé le leader de la Démocratie de contourner les exactions du parti Indépendantiste en joignant un front politique crée par l’Etat tandis que le candidat de l’Indépendance , fils du célèbre bourreau et collaborateur de la ville parrainé par le chef du parti en personne se fut hissé en militant de l’opposition. Les cartes furent brouillées. Le père de Si Mohammed se résigna davantage et maudit plus que jamais la politique, l’ignorance et l’hypocrisie.

Quand Si Mohamed voulut s’engager politiquement, ni les Indépendantistes ni les démocrates , qui étaient très rares, ne l’attirèrent.

 

Publié par TAHRI dans Non classé | 12 Commentaires »

19-05-2022

LES NOCES MYTHIQUES D’OUAZZANE

DES NOCES MYTIQUES

UNE ENTREPRISE SERIEUSE

L’entreprise Halaoui  en TP est en plein essor. Elle rafle tous les marchés d’Etat . La perfection de ses ouvrages est  d’autant plus incontestable qu’éblouissante . En   témoignent par exemple les tunnels de Rabat et de Tanger réalisés  récemment en un temps record   et  dans les normes requises.

Des congratulations royales

Selon des rumeurs locales, les ouvrages réalisés  auraient plu même au roi Mohamed Six et l’entrepreneur aurait  reçu des congratulations officielles.

Une famille demeurait longtemps discrète s’était faite distinguer par   un  mariage  des mille et une nuit. Une fête   sublime  ayant eu lieu dans un village extra moderne   construit exclusivement   pour la famille Halaoui  . Les festivités auxquelles avaient assisté l’élite économique et politique régionale et nationale auraient couté  l’exorbitante somme  avoisinante les trois milliards de centimes. C’est à peu près le triple ou plus du budget annuel de la ville d’Ouezzane  que le PDG du groupe préside.

Il faut oser dire que cette entreprise s’était épanouie grâce à l’engagement, au travail et au sérieux de son propriétaire. C’est indiscutable et tout le monde connait l’histoire simple, transparente et immaculée   de son ascension fulgurante suite au contact hasardeux avec les responsables étrangers  des  entreprises chargées de la construction du barrage de LWAHDA.

Néanmoins   une telle fête grandiose , voire mythique  ne pourrait passer inaperçue  sans soulever  des problématiques épineuses au niveau éthico religieux , socio économique , culturelle et politiques

LES GASPILEURS SONT LES CONFRERES , les suppôts   DES SATANS

Adoptons  d’abord le point de vue dominant dans la société  marocaine  ,à savoir  le religieux qui stipule clairement et  franchement que :

إِنَّ الْمُبَذِّرِينَ كَانُوا إِخْوَانَ الشَّيَاطِينِ ۖ وَكَانَ الشَّيْطَانُ لِرَبِّهِ كَفُورًا

(vertset 27 Sourat Israe)

les prodigues sont les frères des satans , et Satan est très ingrat envers son Seigneur : Est-ce qu’il a trop gaspillé ???

Est-ce que c’est un satan ?

En quoi consiste les dimensions satanique de l’acte de gaspiller ?

Satan , Gaspiller  ,  fraternité ,      ingratitude : quatre termes qui  composent  l’univers sémantique  du fait du gaspillage.

L’argent pourrait être le moyen de réaliser le bonheur   dans les limites de l’éthique , du raisonnable  et de l’humain comme il peut être le outil de promouvoir les anti valeurs, la folie des grandeurs , et surtout les dimensions sataniques négatrices de tout ce qui relève aux caractéristiques fondamentales de l’homme  .

Satan détient sa puissance de ssa capacité de séduire , de sa capacité de séduire , d’aveugler et d’induire en erreur l’homme .

Le gaspillage est un effet satanique

En arabe le verbe « Baddara » veut dire

فلانٌ أمواله: أنفقها بإسراف في غير وجوه إنفاقها بذر

 Gaspiller son argent , payer démesurément pour des  objectifs autres que ceux pour lequel il est destiné.

Dans cette définition c’est « son »,l’adjectif qualificatif, qui pose problème dans la mesure où il faut l’identifier. Un énoncé d’état qui présuppose une sorte de statisme. Mais les novices diraient que ce « son » est contestable. Car C’est Dieu qui est le propriétaire terminale et initiale de tous les biens , ,l’HOMME ,quel qu’il soit n’est que le gardien provisoire de tous les biens qu’il possède , aussi bien l’argent que la famille ne sont que des illusions du bonheur:   ..

 Al-Kahf-46الْمَالُ وَالْبَنُونَ زِينَةُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا ۖ وَالْبَاقِيَاتُ الصَّالِحَاتُ خَيْر

 عِندَ رَبِّكَ ثَوَابًا وَخَيْرٌ أَمَلًا

L’argent est un dépôt divin à dispenser à bon essieu:

La richesse et les enfants sont l’ornement de la vie sur terre. Ce qui est durable se sont les bonnes actions ( les actions qui purifie notre âme).les bonnes actions et l’espérance sont le meilleur de l’essence d’Allah

Nous croyons que les soi-disant    hommes de la religion en islam devraient se prononcer  au sujet de pareilles dépenses folles  pour rappeler aux supposés musulmans   que cette religion a pour but de reformer la société et d’améliorer les conditions de vie. La fête aurait due être une réalisation sociale ou économique ou culturelle  offerte par   cette famille ouazzanie a la population de la ville  pataugeant dans la misère la plus absolue

Autrement n ces soi disant fouqaha  qui ne cessaient de faire éclater des scandales   visant le détournement de l’intention des gens de ce qui les intéresse, seraient de simples hypocrites  à la soldes du pouvoir ou des groupes terroristes .

.Il fallait tout simplement dire que L’argent serait réservé à élever les orphelins , à assister les nécessiteux , à diffuser le savoir , éditer les livres  ou construire des hôpitaux ,des stades ,des   écoles, a encourager la recherche scientifique et l a création artistiques …

Publié par TAHRI dans Non classé | 22 Commentaires »

19-05-2022

LES NOCES MYTHIQUES D OUEZZANE

DES NOCES MYTIQUES

UNE ENTREPRISE SERIEUSE

L’entreprise Halaoui  en TP est en plein essor. Elle rafle tous les marchés d’Etat . La perfection de ses ouvrages est  d’autant plus incontestables qu’éblouissantes . En   témoignent par exemple les tunnels de Rabat et de Tanger réalisés en un temps record   dans les normes requises.

Des congratulations royales

Selon des rumeurs locales, les ouvrages réalisés  auraient plu même au roi Mohamed Six et l’entrepreneur aurait  reçu des congratulations officielles.

Le mariage   ayant eu lieu dans un village extra moderne   construit exclusivement   pour la famille Halaoui  aurait couté l’exorbitante somme de trois milliards de centimes. C’est à peu près le triple ou plus du budget annuel de la ville d’Ouezzane  que le PDG du groupe préside.

 

 

 

 

Il faut oser dire que cette entreprise s’est épanouie grâce à l’engagement, au travail et au sérieux de son propriétaire. C’est indiscutable et tout le monde connait l’histoire simple, transparente et immaculée   de son ascension fulgurante suite au contact hasardeux avec les responsables étrangers  des  entreprises chargées de la construction du barrage de LWAHDA.

Néanmoins   une telle fête grandiose , voire mythique  ne pourrait passer inaperçue  sans soulever  des problématiques épineuses au niveau éthico religieux , socio économique , culturelle et politiques

LES GASPILEURS SONT LES CONFRERES , les suppôts   DES SATANS

Adoptons  d’abord le point de vue dominant dans la société  marocaine  ,à savoir  le religieux qui stipule clairement et  franchement que :

إِنَّ الْمُبَذِّرِينَ كَانُوا إِخْوَانَ الشَّيَاطِينِ ۖ وَكَانَ الشَّيْطَانُ لِرَبِّهِ كَفُورًا

(vertset 27 Sourat Israe)

les prodigues sont les frères des satans , et Satan est très ingrat envers son Seigneur : Est-ce qu’il a trop gaspillé ???

Est-ce que c’est un satan ?

En quoi consiste les dimensions satanique de l’acte de gaspiller ?

Satan , Gaspiller  ,  fraternité ,      ingratitude : quatre termes qui  composent  l’univers sémantique  du fait du gaspillage.

L’argent pourrait être le moyen de réaliser le bonheur   dans les limites de l’éthique , du raisonnable  et de l’humain comme il peut être le outil de promouvoir les anti valeurs, la folie des grandeurs , et surtout les dimensions sataniques négatrices de tout ce qui relève aux caractéristiques fondamentales de l’homme  .

 

Satan détient sa puissance de ssa capacité de séduire , de sa capacité de séduire , d’aveugler et d’induire en erreur l’homme .

Le gaspillage est un effet satanique

En arabe le verbe « Baddara » veut dire

فلانٌ أمواله: أنفقها بإسراف في غير وجوه إنفاقها بذر

 Gaspiller son argent , payer démesurément pour des  objectifs autres que ceux pour lequel il est destiné.

Dans cette définition c’est « son »,l’adjectif qualificatif, qui pose problème dans la mesure où il faut l’identifier. Un énoncé d’état qui présuppose une sorte de statisme. Mais les novices diraient que ce « son » est contestable. Car C’est Dieu qui est le propriétaire terminale et initiale de tous les biens , ,l’HOMME ,quel qu’il soit n’est que le gardien provisoire de tous les biens qu’il possède , aussi bien l’argent que la famille ne sont que des illusions du bonheur:   ..

 Al-Kahf-46الْمَالُ وَالْبَنُونَ زِينَةُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا ۖ وَالْبَاقِيَاتُ الصَّالِحَاتُ خَيْر

 عِندَ رَبِّكَ ثَوَابًا وَخَيْرٌ أَمَلًا

L’argent est un dépôt divin à dispenser raisonnablement

: La richesse et les enfants sont l’ornement de la vie sur terre. Ce qui est durable se sont les bonnes actions ( les actions qui purifie notre âme).les bonnes actions et l’espérance sont le meilleur de l’essence d’Allah

Nous croyons que les soi-disant    hommes de la religions en islam devraient se prononcer  au sujet de ces noces extraordinaires et de  ce gaspillage  satanique.

Autrement , ils seraient de simples hypocrites  à la soldes du pouvoir ou des groupes terroristes .

Leur mutisme face à pareils scandales est la  preuve irréfutables  de leur  compromission , leur lâcheté et leur affairisme .

L’argent serait réservé à élever les orphelins , assister les nécessiteux , diffuser le savoir , éditer les livres  ou construire des mosquées

Publié par TAHRI dans Non classé | 27 Commentaires »

04-04-2022

Jean-Alphonse Richard & Marie-Pierre Haddad :Qui sont les journalistes accusés d’avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc ? RTL

Qui sont les journalistes accusés d’avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc ?

ÉCLAIRAGE – Éric Laurent et Catherine Graciet sont soupçonnés d’avoir fait chanter Mohammed VI en réclamant trois millions d’euros afin de ne pas publier un livre.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, le 19 juin 2015 dans son palais royal de Rabat
Le roi du Maroc, Mohammed VI, le 19 juin 2015 dans son palais royal de Rabat
Crédit : FADEL SENNA / AFP
 Les deux journalistes ne reconnaissent pas la tentative d’extorsion de fonds
01:24

Après avoir mené une enquête sur le Maroc, deux journalistes français ont été arrêtés jeudi 27 août à Paris et placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d’avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc, Mohammed VI, en proposant la non-publication de leur livre, en échange de trois millions d’euros.

Ainsi Éric Laurent et Catherine Graciet ont déjà écrit un livre accusateur contre Mohammed VI en 2012, Le roi prédateur. L’affaire a duré plusieurs mois. Le 23 juillet à Paris, Éric Laurent contacte le cabinet du roi du Maroc et leur annonce qu’il va publier un livre à charge. C’est alors qu’il sollicite un rendez-vous qui aura lieu le 11 août.

Au cours de ce face-à-face avec un avocat marocain, le journaliste aurait réclamé trois millions d’euros au représentant du Roi pour annuler la publication du livre. C’est ce que soutient le Maroc. Une plainte est alors immédiatement déposée auprès du procureur de Paris.

Plusieurs enquêtes publiées

Âgé de 68 ans, Éric Laurent a écrit de nombreux livres d’enquête comme La Face cachée du pétrole, sorti en 2006, Bush l’Iran et la bombe en 2007. Son dernier livre Aux banques les milliards, à nous la crise, était prévu pour le 9 septembre prochain.

Catherine Graciet est une journaliste spécialiste du Maghreb. Elle a travaillé au Maroc pour le Journal Hebdomadaire. Elle est aussi l’auteure de plusieurs livres dont Sarkozy-Kadhafi, histoire secrète d’une trahison sorti en 2003. Le journaliste Nicolas Beau a confié à l’AFP être « sous le choc » : « Je savais que Catherine avait ce projet de livre. Si les faits sont avérés c’est très surprenant de la part de Catherine. Elle n’a pas le profil pour ce type de délit ».

Les journalistes se disent victimes d’un piège

Les deux journalistes ne reconnaissent pas la tentative d’extorsion de fonds. Interrogés séparément, ils estiment qu’ils sont tombés dans un piège et qu’ils sont victimes d’une machination montée par le Maroc. L’avocat de la journaliste, Maître Moutet, parle de « coup monté ». Reste que l’enquête ouverte mi-août par le parquet de Paris après la plainte du Maroc, apparaît accablante : surveillances policières, photographies, enregistrements… jusqu’à ce rendez-vous dans un restaurant parisien.
Éric Laurent aurait accepté une enveloppe de 80.000 euros, acompte des deux millions qu’il devait finalement se partager avec sa consœur en échange d’une non publication. La preuve du chantage pour Maître Dupont Moretti, avocat du Maroc. L’ambassadeur du Maroc en France dénonce des pratiques « odieuses, abjectes et criminelles ».

 

La rédaction vous recommande

Publié par TAHRI dans Non classé | 19 Commentaires »

07-01-2022

Ouazzane et L’Algérie

Retour au fascicule

L’Algérie et les Chorfa d’Ouezzane à la fin du XIXe siècle

[article]

Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée  Année 1970  8  pp. 153-161
Fait partie d’un numéro thématique : unica
  • Référence bibliographique
doc-ctrl/global/pdf

doc-ctrl/global/textdoc-ctrl/global/zoom-indoc-ctrl/global/zoom-outdoc-ctrl/global/bookmarkdoc-ctrl/global/reset

doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page
doc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cw
Page

Publié par TAHRI dans Non classé | 22 Commentaires »

22-12-2021

Comment on fit un bel autodafé pour empêcher les gens de réfléchir, et comment le prof de philo fut terrorisé

L’actualité est ce qui m’émeut

J’avais toujours eu, dans mon blog, l’intention de traiter ou de commenter les faits qui m’affectent. Je laisse tout le reste aux autres .L’actualité, pour moi, se réduit à ce qui m’émeut, me trouble …

Et comme toujours, je suis trop sensible à ce qui excite ma colère et intensifie mon angoisse. En un mot tout ce qui se rapporte à l’absence de la raison, au fanatisme   et à l‘intégrisme religieux ou autres.

Je ne fais pas partie de l’armée occidentale soucieuse de gagner la guerre contre l’Islam. Car l’Islam n’est qu’un prétexte pour les uns et pour les autres Une religion concevant son contenu selon les circonstances politiques, les aptitudes intellectuelles, les tares psychologiques …

L’incident de Talsint est révélateur de ce qui se cache dans les bas-fonds de la société marocaine

Cette fois- ci c’est un incident d’une ample gravité qui a eu lieu au  Maroc profond et révèle à mon avis ce qui est enseveli dans les profondeurs de la société marocain

A Talsint , une commune rurale de la province de Figuig, dans la région de l’Oriental ,des inconnus s’étaient introduits nuitamment et par effraction à l’intérieur du   lycée Al Khawarizmi .Un acte étrange  de vandalisme fut commis : le saccage et l’incinération de quelques 200 livres de sciences, de philosophie ,de littérature et la destruction  des portraits d’Avicenne , Averroès, Descartes , Hegel et autres accrochés sur les murs de cette salle de lecture

Une  salle aménagée en guise de bibliothèque  par  la volonté de  Redouan Bouimtanagh, le professeur de philo .

Il faut découvrir le mode et les acteurs  de la transmission de l’idéologie wahhabite

Les circonstances de ce crime caractérisé restent encore indéterminées bien que les  premiers indices de l’enquête relèvent des empreintes de personnes mineures.

Certainement des élèves montés par des intégristes qui avaient envahi le champ de l’éducation en complicité avec les responsables ayant pu accéder à leurs hauts postes non pas par compétence mais par népotisme et clientétisme politiques.

Mais le problème est beaucoup plus profond, il s’agit d’une vérité indéniables : l’idéologie intégriste, wahhabite en l’occurrence, est plus que jamais enracinée dans la société.

Le dialogue avec les wahhabites doit être engagé à l’école , à travers tous les  médias pour démystifier et démythifier  leurs convictions

Regardez l’ambiance dans les plages pendant l’été, rappelez-vous les incidents éparpillés, ci et là, dont les héros sont souvent des jeunes et des adolescents qui n’hésitent pas à agresser , en pleine rue , les filles et les femmes  portant des habits jugés impudiques …

Un tel événement doit attirer l’attention des responsables sur le terrorisme endormis dans les fonds de notre société. Il faut  qu’ils sachent que la lutte contre la perversion terroriste n’est pas exclusivement l’apanage des services sécuritaires mais aussi éducatifs, culturels et médiatiques.

Nous pensons qu’un tel incident signifie que le mal existe et n’attend qu’un relâchement sécuritaire pour apparaitre.

Abhorrer la philosophie exprime un choix délibéré pour l’intégrisme et les ténèbres .Il serait important de repérer le mode de transmission de ce virus des maitres à leurs élèves.

Publié par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | 14 Commentaires »

20-12-2021

Le covid 17entre complot et vérité.

Il y a des mois et des mois que je n’ai rien écrit sur mon blog. En fait, c’est à cause d’un sentiment d’amertume qui m’étouffe car je ne pourrais connaitre le sort de ce que j’écris. Et parfois, je me sens complètement déphasé par rapport aux transformations rapides et profondes du monde virtuel. Par exemple, je constate que mes articles suscitent beaucoup de commentaires en anglais qui ne sont en réalité que des annonces purement publicitaires.

De toute façon, je ne suis pas resté les bras croisés mais j’ai assez travaillé bien que déconnecté de la vérité et de la réalité immédiates. Des eaux qui coulent sous les ponts et me rapportent. Les événements s’accélèrent, les vérités se masquent et se démasquent.

Corona bouleverse réellement nos habitudes, révèlent les limites de notre puissance et l’épaisseur de notre confiance en nous même et en notre environnement.

Il est toujours là, le Covid 19 avec notamment son variant Omicron qui s’apprête à attaquer partout dans le monde l’homme. Celui-ci s’est réuniformisé  et s’est réduit à sa quintessence phobique en  ne gardant que ses craintes, ses angoisse, son ignorance, sa méfiance et sa confiance …

L’homme est le même partout déchiré entre la théorie du complot et la confiance dans les discours officiels. Ceux-ci ne pourraient perdre de leur crédibilité pour la simple raison que le monde est devenu un vrai village planétaire et le régime démocratique , malgré ses défaillances demeurent le meilleur .

Autrement le combat est engagé entre cet homme et une certaine force diabolique satanique qui voudrait l’anéantir en l’attaquant au moyen de virus puis en lui imposant une vaccination…Aussi parle-t-on dans ce sens  d’une cupidité sauvage des firmes de médicaments qui produirait infiniment des variants de Covid et des vaccins pour le vaincre.

Je regrette tout cet imbroglio et j’essayerai de mettre ma main dans cette marmite déguster à ce qu’on mijote

Publié par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | 30 Commentaires »

12345...53

politique |
Aequalis |
LE JOURNAL DES INFOS UTILES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CGT Menuiseries Gregoire
| La marche européenne des pa...
| Royaume du Maroc