Archives pour avril 2011

30-04-2011

RÊVER OU NE PAS RÊVER ? TELLE EST LA QUESTION QUI BRÜLE LE MAROC. LE RËVE EST LA VOIE ROYALE DE LA CONSCIENCE

 

RÊVER OU NE PAS RÊVER ? TELLE EST LA QUESTION QUI BRÜLE LE MAROC.

                                     LE RËVE EST LA VOIE ROYALE DE LA CONSCIENCE

Personnellement,   une telle question me taraude. Et il m’est arrivé à maintes reprises d’encaisser des coups fatals car je m’étais permis de rêver en présence de ceux qui croient détenir l’âme du pays et du peuple. Je déteste parler de mes propres soucis car, quoiqu’il en soit, quand je me compare avec d’autres victimes du rêve, je me considère chanceux .

Je laisse tomber mes malheurs  personnels et j’entre dans le vif du sujet. Les rêves au Maroc sont différents en fonction de la position qu’on occupe.  Nombreux ceux qui ont des rêves simples qui ne dépassent pas les limites   de la réalisation de certaines aspirations élémentaires : avoir de quoi vivre ; avoir un petit foyer… Ils suivent le chemin tracé par la société ; études, formations …Puis ils arrivent à la porte fermée. Fermée par ceux qui rêvent  de vider le Maroc de ses habitants et de  ne laisser que des esclaves qui les serviraient. Donc des rêves contradictoires qui mettent face à face des rapaces et des     pigeons.

Il ne faut pas oublier que ces rapaces intercèdent auprès des investisseurs étrangers pour les empêcher de donner des salaires   raisonnables à leurs employés sous prétexte qu’il  ne faut pas ouvrir les yeux « aux cafards » que nous sommes . Le rêve est interdit  car ces  vautours ne rêvent que  de  la mise à mort des misérables et des pauvres en les privant du rêve où on les laissant paitre dans les près Marécageux , fissurés et sans horizons.  La force de leurs obsessions  les entraine vers de  postures   insensées. Comme ce rat de fer qui vous jette un coup d’œil plein de mépris en te taxant dès le départ d’être un mendiant ou un voleur .

Le rêve politique est strictement interdit. On veut que le pays soit gardé sous la tutelle d’une vieille garde qui ne lâcherait prise qu’une fois   dans la tombe. Et c’est cela le malheur . Même Hassane Deux, vers la fin de ses jours ,  s’est rendu compte  que ces clous de tables « msamer lmayda sont trop enracinés et trop rouillés pour pouvoir les arracher facilement et sans grand dégât Il avait ainsi  décrété une loi selon laquelle les responsables ne doivent pas dépasser quatre ans dans leur poste. On est donc face à une volonté supérieure  qui dépasse celle du roi même. Messari et bien d’autres agissent en véritables féodaux qui se permettent tout ce qu’ils veulent . Ils reproduisent le modèle des grands caïds féodaux du vieux Maroc qualifié par  Pascon de société caidale féodale.

C’est pour attirer l’attention que le roi n’est qu’un épouvantail derrière  qui de subtiles équilibres d’intérêts personnels sont en jeu. Cessons donc la fuite en avant et préparons-nous au pire car le morceau sera difficilement lâché .

Qui a vu Mohammed Six ces derniers jours et surtout hier  dans les ruelles de TALAA à Fès en train de saluer les marchands aurait pu sentir une  profonde tristesse  mas surtout  une volonté d’aller de l’avant. Il faut cesser  de considérer le roi autrement . Il a  été stricte et correct. C’est au peuple d’agir pour réaliser ses aspirations. Mais comment faire quant on trouve un domaine comme la presse investis par des hommes de paille, des arnaqueurs, des   conspirateurs, des jaloux, des parvenus…Regardez-les comment ils se gargarisent face à la détention de Nyni. Ils ne  savent pas que Nyni appelle la justice pour  qu’il soit ‘arreter depuis longtemps.

 Tout ce qui est mis sur le dos de Nyni est  honorable. Au contraire dorénavant il serait considéré beaucoup plus qu’un journaliste ,un héros qui  s’est dressé face  à ceux qui rêvent de faire stagner le Maroc et en faire leur fief…UN GRAND Honneur  pour lui.

Il ne faut pas donc rêver au Maroc. La loi du KOULOU MIN CHAANIHI est toujours en vigueur. C’est cette loi qui a fait souffrir beaucoup de marocains au cours des années 60,70 et 80et 90 …

Les MASQUES SONT TOMBES. Les cartes sont dévoilées, nos rêves vont fleurir et les leurs vont se transformer en cauchemars. On va attendre  des informations intéressantes sur la justice, les élus , les grands PDG , la DST , les marchés de l’état, les detourneements des deeniers publis, le trafic d’influence… sur les pages de  Akhbar Lyoum Assabah Akhbar Lmaghreb … On va voir si  vraiment ces journaux seraient à la hauteur ou tout simplement les éléments d’une nuées de mouches de tsé-tsé qui contribueraient  à mettre le peuple hors sa conscience.

Nos rêves vont fleurir car ceux de nos coreligionnaires et frères  se sont déjà épanouis.   Les identités politiques , les vraies et non pas les artificielles, vont apparaitre nettement  . les combats ne font que commencer . les rêves vont s’affronter . Les plaidoyers et les réquisitoires des uns et des autres  ne seront plus un secret de polichinelle. Car L’émergence violente  des rêves signifient que la patience est épuisée, le dédoublement est en panne…Car en politique la voie royale de la conscience c’est le rêve . Ce n’est pas comme en psychanalyse.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-04-2011

RÊVER OU NE PAS RÊVER ? TELLE EST LA QUESTION QUI BRÜLE LE MAROC. LE RËVE EST LA VOIE ROYALE DE LA CONSCIENCE

RÊVER OU NE PAS RÊVER ? TELLE EST LA QUESTION QUI BRÜLE
LE MAROC.

                                     LE RËVE EST LA VOIE
ROYALE DE LA CONSCIENCE

Personnellement,   une telle question me taraude. Et il
m’est arrivé à maintes reprises d’encaisser des coups fatals car je m’étais
permis de rêver en présence de ceux qui croient détenir l’âme du pays et du
peuple. Je déteste parler de mes propres soucis car, quoiqu’il en soit, quand
je me compare avec d’autres victimes du rêve, je me considère chanceux .

Je laisse tomber mes malheurs  personnels et j’entre dans le vif du sujet.
Les rêves au Maroc sont différents en fonction de la position qu’on occupe.  Nombreux ceux qui ont des rêves simples qui
ne dépassent pas les limites   de la
réalisation de certaines aspirations élémentaires : avoir de quoi
vivre ; avoir un petit foyer… Ils suivent le chemin tracé par la société ;
études, formations …Puis ils arrivent à la porte fermée. Fermée par ceux
qui rêvent  de vider le Maroc de ses habitants
et de  ne laisser que des esclaves qui
les serviraient. Donc des rêves contradictoires qui mettent face à face des
rapaces et des     pigeons.

Il ne faut pas oublier que ces rapaces intercèdent auprès
des investisseurs étrangers pour les empêcher de donner des salaires   raisonnables à leurs employés sous prétexte
qu’il  ne faut pas ouvrir les yeux « aux
cafards » que nous sommes
. Le rêve est interdit  car ces 
vautours ne rêvent que  de  la mise à mort des misérables et des pauvres
en les privant du rêve où on les laissant paitre dans les près Marécageux ,
fissurés et sans horizons.  La force de
leurs obsessions  les entraine vers de  postures   insensées. Comme ce rat de fer qui vous jette
un coup d’œil plein de mépris en te taxant dès le départ d’être un mendiant ou
un voleur .

Le rêve
politique est strictement interdit. On veut que le pays soit gardé sous la
tutelle d’une vieille garde qui ne lâcherait prise qu’une fois   dans la tombe. Et c’est cela le malheur
 . Même Hassane Deux,
vers la fin de ses jours ,  s’est rendu
compte  que ces clous de tables « msamer
lmayda sont trop enracinés et trop rouillés pour pouvoir les arracher
facilement et sans grand dégât Il avait ainsi  décrété une loi selon laquelle les
responsables ne doivent pas dépasser quatre ans dans leur poste. On est donc face à une volonté supérieure
 qui dépasse celle du roi même. Messari
et bien d’autres agissent en véritables féodaux qui se permettent tout ce qu’ils
veulent . Ils reproduisent le modèle des grands caïds féodaux du vieux Maroc
qualifié par  Pascon de société caidale féodale
.

   C’est pour attirer l’attention que le roi n’est
qu’un épouvantail derrière  qui de
subtiles équilibres d’intérêts personnels sont en jeu. Cessons donc la fuite en
avant et préparons-nous au pire car le morceau sera difficilement lâché .

Qui a vu Mohammed Six ces derniers jours et surtout hier  dans les ruelles de TALAA à Fès en train de
saluer les marchands aurait pu sentir une  profonde tristesse  mas surtout  une volonté d’aller de l’avant. Il faut
cesser  de considérer le roi autrement .
Il a  été stricte et correct. C’est au
peuple d’agir pour réaliser ses aspirations. Mais comment faire quant on trouve
un domaine comme la presse investis par des hommes de paille, des arnaqueurs,
des   conspirateurs, des jaloux, des
parvenus…Regardez-les comment ils se gargarisent face à la détention de Nyni.
Ils ne  savent pas que Nyni appelle la
justice pour  qu’il soit ‘arreter depuis
longtemps.

 Tout ce qui est mis sur le dos de Nyni
est  honorable
. Au
contraire dorénavant il serait considéré beaucoup plus qu’un journaliste ,un
héros qui  s’est dressé face  à ceux qui rêvent de faire stagner le Maroc et
en faire leur fief…UN GRAND Honneur  pour
lui.

Il ne faut pas donc rêver au Maroc. La loi du KOULOU MIN
CHAANIHI est toujours en vigueur. C’est cette loi qui a fait souffrir beaucoup
de marocains au cours des années 60,70 et 80et 90 …

Les
MASQUES SONT TOMBES
. Les cartes sont dévoilées, nos rêves vont
fleurir et les leurs vont se transformer en cauchemars. On va attendre  des informations intéressantes sur la justice,
les élus , les grands PDG , la DST , les marchés de l’état, les
detourneements des deeniers publis, le trafic d’influence… sur les pages
de  Akhbar Lyoum Assabah Akhbar Lmaghreb …
On va voir si  vraiment ces journaux seraient
à la hauteur ou tout simplement les éléments d’une nuées de mouches de tsé-tsé
qui contribueraient  à mettre le peuple
hors sa conscience.

Nos rêves vont fleurir car ceux de nos coreligionnaires et frères  se sont déjà épanouis.   Les identités politiques , les vraies et non
pas les artificielles, vont apparaitre nettement  . les combats ne font que commencer . les rêves
vont s’affronter . Les plaidoyers et les réquisitoires des uns et des
autres  ne seront plus un secret de polichinelle.
Car L’émergence violente  des rêves
signifient que la patience est épuisée, le dédoublement est en panne…Car en politique la voie royale de la
conscience c’est le rêve . Ce n’est pas comme en psychanalyse.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-04-2011

Attentats de Marrakech , arrestaion de Nyni ,signes avant-coureurs d’un apocalypse place

Je suis triste, traumatisé et je tremble .

En une journée , le Maroc a connu deux catastrophes produites par des chauves-souris qui désirent que la nuit demeure perpétuellement.

Le plus beau théâtre  de l’humanité vient d’être la cible des tireurs  aveugles.  Un crime de lèse-nation   caractérisé, ciblé et bien encadré dans le temps et l’espace. Le terrorisme  jaune  et pourri car  scandaleux et parfaitement décalé par rapport  à son aire d’effet.  Ne serait-ce que par les expressions de solidarité  provenant du monde tout entier.  Le terrorisme islamiste en particulier  s’est avéré un vrai leurre pour empêcher l’essentiel :liberté, démocratie et justice au pays des arabes. Donc personne ne prend au sérieux  ce qu’on appelle le terrorisme islamiste.

Jamai Lafna , Apocalypse place, la merveille de l’humanité qui n’a  n’a que le charme à étaler sans volonté ni pouvoir de l’expliciter. L’enchantement de la parole , du geste..la magie du mot , de la danse , du récit et du champ …Rien d’autre à exposer sauf la joie de vivre, de partage et de rire…Ils ont voulu en faire réellement l’espace de l’apocalypse.

Nous n’avons que  nos cœurs pour dire à ces magouilleurs  que la vérité éclatera bientôt, qu’ils seront durement châtiés.

Mais pour qui  se prend AlQaida  qui prétend défendre la dignité  de détenus islamistes  étant libérés ou bien encore en détention ?Nous avons une multitude d’associations de droits e l’homme dont  la crédibilité est insoupçonnable . Des association ayant pu survivre contre vent et marée et contre la volonté répressive de certains réactionnaires. Est- ce ainsi qu’on défend la dignité  islamistes ? S’agit il donc de la mise en exécution de la menace d’AlQaida ? Ou bien c’est l’œuvre de certaines forces réactionnaires  paniquant du devenir  du mouvement social et politique en cours au Maroc qui auraient des répercussions incertaines sur l’avenir de ces forces ayant jusqu’à maintenant profité illégalement et abusivement de leu marocanité ???????????????????????????????????????  Une marocanité qu’ils avaient épuisé en ne laissant à leurs compatriotes que des miettes et beaucoup de malheurs. C’est claire, la balance est faveur des forces du changement en interaction avec la contexte arabo musulman.   Ce serait là un jeu politicien très subtil pour mettre en quelque sorte les bâtons dans les rouse de la roue du changement  ou au moins la ralentir.

C’est une hypothèse plausible   car les grands clivages politiques et sociaux commencent à se  dessiner au Maroc.

Les lobbys deviennent  de plus en plus visibles . Malheureusement, il s’agit de simples fonctionnaires  ayant aguerris  et s’étant enracinés  très profondément  dans le sol de l’état comme ce procureur de Marrakech  appelé Messari qui exerce depuis plus de vingt ans …Un  tel type serait il capable de mener un enquête  sur un  attentat terroriste ???????????? Ces forces ont peur de perdre leurs privilèges ou d’être auditionnés par la justice afin d répondre à certaines questions demeurant jusqu’a ‘à maintenant en suspens.

Les grands hors la loi au Maroc sont très nombreux. Ils connaissent bien la loi du jeu . Ils demeurent intouchables. Il y en a partout.

Les associations des droits de l’homme avaient  appelé à ce que tous les lumières soient jetées sur ces traitements barbares qui s’excluent  totalement avec  l’état de droit. La pesse ,malgré certains excès infondés  a plaidé la même cause. On parlait même d’une nouvelle réconciliation éventuelle  de l’état et des victimes de la loi antiterroristes qui était appliquées aveuglément .

Nyni Rachid , en véritable guerrier de la plume avait appelé a ce que cette loi antiterroriste soit abolie et que la DST doive revoir ses manières  antidémocratiques et illégales..

ET LE VOILA LE PAUVRE QUI CROUPIT sous l’ordre du procureur de Casablanca.

Il est curieux de constater que l’arrestation de Nyni  avait coïncidé avec  avec l’explosion terroriste de Marrakech. On aurait du dire que c’est lui l’auteur de ces attentats . Surtout quand il  a été dit que toutes les frontières sont fermés devant lui. !!!!!! Alors qu’il est chez la police

Quelle mascarade !!! On tient à féliciter à cette occasion Abdelhadi Alami, Bouachrine , Ziane,Chaabi ; le pam , les Fassi Fihri, Benslimane , Hammouchi My hfid Alami,Chabbat, AOUFI le procureur de Rabat, Daylami du Sabah, beaucoup de mes amis , ces génies qui sont bien avisés…Que les autres m’excusent si je les ai oubliés.

Le Maroc doit avoir peur pour son avenir . Mauvais augure.  Le procureur avait lors du procès de Gramsi  sous le pouvoir de Mussolini : « il faut arrêter ce cerveau de fonctionner pendant 20 ans  »

Combien d’années suffiront pour étouffer Nyni ?  OPPROPRE.

Une Autre hypothèse , ne serait il pas  logique de soupsooooner le POLISARIO ?

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

27-04-2011

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

25-04-2011

24 FEVRIER UNE AUTRE PREUVE DE MATURITE POUR UN NOUVEAU MAROC

Dimanche  matin du 24 Avril 2001,   Casablanca se réveillait sous une   pluie  fine qui s’était intensifiée  par  certains moments.Les commerçants de Derb Omar et de Garage Allal sont endimanchés. Ils font la grâce matinée. Tous peut être sauf un qui s’est retrouvé à la même place où il travaillait mais cette fois-ci  pour contester contre l’injustice de la Justice qui lui avait arraché son fond de commerce.

072.jpg031.jpg0181.jpgComme lui il y avait d’autres qui exprimaient leur ras -le -bol face à l’arbitraire et aux mesures expéditives et injustes de la Justice ou de l’administration .

La place Annasr où se croisent les principales artères du centre commercial de Casablanca  devenait alors le point de polarisation principal des différentes masses décidés à manifester ce jour là pour rappeler aux piliers du régimes que les marocains ne badinent plus avec la politique.

Il pleuvait mais personne ne prenait au sérieux ces pluies d’Avril . Comme les poissons d’avril qui semblaient tous étouffés caremoticone   claire et unie. En faufilant entre les manifestants , en observant leurs préparatifs et « leurs outils de travail », le nouveau  tapait à l’œil .

Des cas étaient venus pour se faire connaitre. Des policiers victimes dans l’affaire de Tabit, jusqu’aux retraités de l’armée et des forces auxiliaires, les vérités étaient choquantes, parfois mêmes déshonorantes pour tout le monde. Des Slogans exclusivement politiques se  font voir de loin : détenus au cours de la campagne antiterroriste   étaient venus pour dénoncer ouvertement le traitement inhumain dans les prisons marocaines.

A la surprise générale , le cercle de ceux qui doivent  « dégager » comporte dorénavant  Sefroui et surtout son principal adversaire Chaabi Miloud qui , selon une banderole, doit se dépêcher pour payer ses 100milliards qu’il doit  à l’état comme . Dés le départ, les jeunes du 20 février avaient l’intention de tenir un sit-in. Il voulaient bien se distinguer. Constituer un comité de pilotage pour se distinguer du mouvent20 février et tous ceux qui ne sont pas apparemment eux.

Le service de l’ordre était quasiment absent . Pour ceux qui ne connaissent pas casa , il faut qu ‘ils sachent qu’il s’agit là des rues les plus commerciales du royaume du Maroc . Derb Omar. Et pourtant aucun incident , c’étaient des jeunes filles et garçons qui formaient une chaine pour garantir la sécurité. Avant c’étaient des militants de la Justice  et Bienfaisance qui pilotaient cette Opération. L’important c’est que  les marocains, toutes tendances et générations confondues, sont civilisées et  conscientes de ce qu’elles  veulent.

Le seuil de réclamations n’était pas élevé trop haut. Mais  le cercle de la cours est bien  désigné du doigt.

Mais En tant que citoyen marocain , je sens qu’il y a quelque chose d’exagéré : pourquoi des politiciens comme Oualallou  ou Malki sont épargnés alors qu’ils avaient assumé  des responsabilités pendant des années et ils n’ont fait que ,comme l’avait dit Kaddafi, zzzaaddoou tttenn balla . Pourquoi un certain Yazighi n’est point évoqué, que fait- il au gouvernement depuis plus de dix ans.??????????????????????????????????

Une autre fois nous nous félicitons et nous prions ceux qui sont dénoncés et indiqués par les doigts de s’estomper., d’agir , de démontrer qu’on a eu tord sur leur compte.  Qu’ils soient bien civilisés en remettant les pendules à l’heure  en restituant ce qu’ils avaient pris injustement.

 

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

24-04-2011

NYNI ES-TU PRET POUR LA GUERRE?

LA CONTRE REVOLUTION A DEJA COMMENCE AU MAROC AVANT MEME LA REVOLUTION

SI DRISS BASRI  ou PAPA NOEL

Dans le champ des mass média , la guerre fait rage entre des protagonistes qui  s’entretuent au moins autour de trois axes :

-          Le professionnalisme proprement dit

-          La profession et sa relation avec le politique

-          La confrontation entre des conceptions politiques différentes

Depuis que Driss Basri avait décidé de soutenir les partis politiques et les publications, le souci d’améliorer la pratique journalistique  et de la doter de son autonomie  ont complètement disparu. Au niveau de la presse partisane, demeurée cependant pendant longtemps  pionnière de la presse nationale, toutes les ambitions ont été enterrées  et tous les désirs s »étaient²²²²²²² focalisés sur le gâteau de SSiiDDrriss  . La subvention est là, pourquoi donc se bruler les méninges   pour se mettre à la page  et gagner son pari d’informer , de sensibiliser et de vivre de sa sueur ?. Un autre aspect artistique qui est très proche du peuple a été gâté par Feu Hassane Deux jusqu’à la pourriture . Le roi défunt adorait la musique mais au lieu de tracer une stratégie de conquérir l’Orient et l’ Occident . il l  s » en « tait servi pour r davantage de propagande ? Notre culture naissante alors et essence de notre identité est morte prématurément. un certain Achaari   ne faisait qu’uriner  dessus jusqu’ à ce qu’elle deviennent répugnante. Les partis , les associations commençaient alors à réclamer une part substantielle du gâteau et des cadeaux de Papa Noel Driss Basri et de conditions générales de vie au lieu de réclamer davantage de liberté . Et c’est ainsi que tout a été pourri .

Il y a eu ensuite ce qu’on appelle la presse indépendante  qui a atteint son apogée avec Boubker Jamai qui a voulu tout chambouler :l’alternance : le roi ;l’USFP ,Youssoufi…Je me rappelle bien que Jamai ne m’ a jamais informé en tant que  lecteur des causes réelles et concrètes de mes malheurs de marocain maandou ghir llah w ktafou… Il y  a eu la bêtise d’interdire sa publication  et de faire de lui un martyr de la liberté d’expression… C’est la même lignée qu avait suivie un certain Lamrabet qui a pris par la suite le chemin de l’exil en Espagne sans cesser  d’attaquer le régime .. ;Là aussi le thème de prédilection était le roi ..La bêtise est venue d’un certain magistrat  qui a déclaré en pleine séance qu el le roi e st sacré donc la pierre qui se trouve dans le mur de son palais est elle aussi sacrée !!!ce  qui fait défaut chez nous c’est le professionnalisme  qui laisse beaucoup à désire . Dans le meilleur des cas il se réduit à l’opposition politique. Ce qui la dévalorise car cette assimilation l’empêche de jouer son rôle  qui consiste essentiellement a éclairer et a informer .

Il y avait eu ensuite ALAHDATH puis Assab h mais ce sont des medias qui restent soumises au poinds des patron qui cherchent avant tout  à défendre leurs intérêts .

Al Massae a bouleversé le champs médiatiques ; populaire ; populiste ; ses amis et alliés ne sont pas stables, l’information est à l’honneur, le dévoilement des secrets  est quotidien… Beaucoup d’ennemis , beaucoup de jaloux, beaucoup de procès….

A mon avis c’est l’objectivité a laquelle  pourrait aspirer un marocain victime des injustices du régime

Maintenant on cherche à faire taire Nyni et son journal car il a tiré sur tout le monde .

Je vais voir ce qui se passe en ville et je reviens continuer  mes rêves.

La politique est omnipresente . Les problemes de tout le monde sont des problemes politiques

Et les problems politiques sont les problemes de tout le monde . Or où finissent les uns et commencent ls autres ? telle est la question à laquelle Nyni chercher a apporter une reponse. Il est populiste, royaliste, gauchiste et nationalistes . N’est-ce pas là le portrait ty pe d’un marocaoun  issu des couches populaires et ayant fait des etudes universitaires au maroc ?

 

 

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

23-04-2011

QUE FAIRE DES FEMMES AU MAROC?

En 1992, Françoise Gaspard, Claude Servan-Schreiber et Anne Le Gall publient un livre sous le titre Au pouvoir citoyennes : liberté, égalité, parité où   ils  appellent à ce que   la parité soit inscrite concrètement dans la loi sous la forme suivante : « Les assemblées élues, au niveau territorial comme au niveau national, sont composées d’autant de femmes que d’hommes ».  Et c’était ainsi  cette réclamation féministe devient une perspective  de toutes les luttes non pas seulement des femmes mais de toute une catégorie sociale aux convictions inébranlables dans l’avenir et le progrès.

Pourquoi donc il est temps d’appliquer la parité ?

Au moment où le mouvement féministe était très fort vers la fin des années 60 et 70,il réclamait surtout  une liberté individuelle  à même de lui permettre disposer de elle même loin de  régence. Autrement , la femme exigeait une reconnaissance de sa majorité juridique et sociale, d’une nouvelle conception du travail à l’intérieur du foyer  et sur l’égalité professionnelle   . La question de la représentativité  politique n’attirait pas l’attention de ce mouvement. Un sentiment réaliste puisque la femme française n’a acquis le droit de vote qu’en 1958. La barre n’était pas haute .  Il fallait donc libérer les zones  de servitude et du mépris dont le femme était la victime pendant beaucoup de temps. Tel un appendice , la femme était entée sur le corps souvent masculin de cet individu ASBTRAIT  ,cen qui est l’égal d’un autre citoyen et d’une autre citoyenne . Or , dans les faits il n’y avait que des citoyens et point de citoyennes … DES hommes qui étaient censés défendre des femmes !!!  Une égalité conçue dans une dimension oblique et non commutative.

Mais le monde est sexuellement  différent et pourtant toute discrimination sexuelle  remettrait en cause les principes et les fondements de l’exercice démocratique. Non mais il s’git d’une discrimination positive   pour ce faire , en France comme au Maroc après l’état devait vau sein des structure partisanes ? Et qui devrait seulement monter du bas vers le haut. C’est-à-dire la représentativité doit se faire voir au sein de ces parti d’abord ?.Au Maroc comme en France l’état a du verser des « pots de vins » aux partis politiques pour doser, surdorer ou réaliser carrément une parité ; de toute façon il y a eu une évolution plus ou moins rapide mais surtout Démocratiques.

La question de la parité se pose actuellement avec beaucoup d’acuité.  Un débat dépassé ; Il s’est avéré que le fait de se partager  les sièges ne porte point  atteinte à la démocratie. Car aussi bien les femmes que les hommes   adhérents à tel ou tel parti doivent choisir   parmi  eux une élite capable de défendre les principes du parti auquel ils appartiennent.

Cependant, le champs économique en relation organique avec la politique demeure verrouillé face à pareils mesures. Car on ne peut opérer une telle discrimination étant donné donné que le libéralisme refuse toute orientation ou restriction des libertés…Et c’est justement là où le bat blesse car les femmes  souffrent beaucoup plus que les hommes de la précarité.

Donc que faire pour promouvoir la femme dans un pays comme le Maroc ?

Aller droit et adopter la dernière mesure consistant à un partage égale des sièges des parlements ?Doser et surdoser tout en optant pour les approches genre dans tous les domaines. ?

Nous pensons que notre champs politique doit d’abord être nettoyé pour  que les femmes , les vraies ,puissent y évoluer .Dans les conditions  actuelles , il vaut mieux attendre sinon tout sera compromis et les forces conservatrices  trouveraient un beau prétexte pour remettre l’aiguille à Zéro . Il faut prendre en considération que les forces intégristes dans la société marocaine, ce ne sont  pas des sectes mais des courants très forts qui traversent la société

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

21-04-2011

CASARUINA:50%DU BIDGET POUR LE FOCTIONNEMENT ET 50% POUR LE REMBOURSEMENT DES DETTES

CASA   ET LES CROCS  DE     LOS LOBOS  VISIBLES POR TODAS PARTES

Casa est une ville  qui adore s’amuser des gens  qui trainent derrière eux leur foie  ou brandissent  leur porte  misère.  C’est  est exactement  l’  anti ville   où Humphrey Bogart jouait l’amoureux romantique devant Ingrid Bergman . Les valeurs mises en circulation se limitent  au clientélisme ,  à la lâcheté, à l’égoïsme … tout ce qui  est à même de  déshumaniser  les l’existence humaine.

Le politique s’érige et embrasse une dimension  où la honte épouse la stupidité  et enfante des monstres. La morale est parfaitement absente. Une guerre perpétuelle. Les gens n’ont guere le temps ni de se concerter ni de méditer.

Une ville trahie par tous ceux à qui elle a ouvert ses bras , ses trésors et  sa mémoires. Mais tout le monde la considère comme un territoire occupé qu’il faut exploiterju.squ’à l’épuisement. On a l’impression que les derniers héros  brandissant l’étendard de la noblesse et du sacrifice  avaient disparu en 1981. Depuis lors la  machine makhzenienne avait tout ravagé.

Telle une vieille prostituée  convertie en  entremetteuse   , elle est sollicitée  en tant que courtière  capable d’assurer de l’offre satisfaisante à ses clients en quête de joies démesurément démoniaques.

Beaucoup de ses riches  amassent  les fortunes et se prêtent à quitter le pays. De même , beaucoup d’ étrangers la visitent pour satisfaire leurs désirs charnel et non pas pour méditer son patrimoine architectural où faire du shoping dans ses souks. Elle n’est point aimée. Arnaquée, dupée, ridiculisée  , Casablanca  est poussé parfois à mendier  les lumières et à suppléer la pitié des gueux de jadis  à qui elle avait ouvert ses bras,  les a abrités du froid, habillés de la soie , nourris  du cœur et du foie et noyés dans la joie.   Tous ces  parvenus   brulent du désir de la cantonner dans la misère  absolue pour  la faire ployer devant eux afin qu’elle ne leur rappellerait jamais leur vérité  première.

Le comble de la misère c’est qu’ils n’ont pas hésité à l’offrir comme partie e de dote  à leur gendre. Elle était ainsi offerte à Slimani par Basri et par la famille SOUSSIE à Sajid.  Celui-ci était intronisé en grandes pompes et sans qu’il n’ait eu aucune  trace d’une logique politique  quelconque.  On avait voulu qu’il saoit maire et il était maire. Seuls nos grands politologues qui apparent la scène seraient mesure de nous donner les énigmes  de  ces paradoxes , de ces absurdités ,de ces incompétences, de ces aberrations  de ces gâchis tous nés de  l’absence de toute conscience patriotisme .

D’ici un certain temps Sajid et son équipes de croque-morts  vous construiront des tunnels pour  contourner la folie des chauffards , un grand théâtre  où vous viendrez assister aux grands artistes rendant le dernier soupir dans le dénuement complet, réaménagerait pour vous le boulevards MD Six…  Tenez vous bien, l’avenir vous appartient    grâce à Sajid et ses énergumène qui ont out eu leur part du gâteau selon ce qu’il a déclaré.

Le dadaïsme, le surréalisme, lhbal ,la bestialité , l’abrutissement   feraient des nouveaux héros de Casablanca n’ont pas  des romantiques se sacrifiant pour les autres mais tout simplement  des  loups  égarés et affamés   se rassasiant des charognes qui jonchent   toute la ville .

En effet lmakoul c’est que sSajid n’a rien à vous offrir ; débrouillez vous pour traverser la route , pour vous rendre a votre travail , pour échapper aux gangsters , pour  trouver un toit…une ambulance , une école pour vos enfants . Sajid est déjà arrivé à arnaquer des paysans qui lui avaient vendu des terres agricoles  devenues urbains avec la complicité de tout l’ état . Il a donc fait son affaire et tant pis pour vous !!!!!!

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

20-04-2011

A QUOI SERVENT LES SYNDICATS AU MAROC ?

A QUOI SERVENT LES SYNDICATS AU MAROC ?

Aujourd’hui le 19/04/2001 ? CINQ PETITS SYNDICATS Rassemblés SOUS L  étiquette « des syndicats  indépendants » ont appelé à une grève. J’ai dit cinq petits syndicats d’après  l’expression de l’un de leur militant   . En fait malgré ces longues années passées dans l’enseignement et malgré mon attention  sois disant éveillé face a ce qui m’entoure, je me suis présenté comme un  novice demandant des explications… C’était en effet un fiasco car le nombre des présents à la manifestation devant l’AREF n’a point dépassé qqs dizaines. Les militants expliquent cette faible participation par la campagne menée par les «  grands syndicats » et par les mass media qui avaient  déployé beaucoup d’efforts pour diffuser la rumeur selon laquelle cette grève serait reportée…

Mais moi je ne crois pas à ces sornettes ?  Carle matin même , il y avait beaucoup de grévistes dans l’établissement où je travaillais . Mais Ils n’ont pas répondu convenablement à l’appel du syndicat ayant appelé à la grève . Pour ces grévistes , il s’agit de trouver un prétexte pour ne pas travaille et c’est tout. Expliquant son attitude mi figue mi raisin, un type de ce genre a dit : «  moi je ne rate jamais les occasions de grèves pour manifester mon militantisme et mon appui aux syndicats ».

c’est regrettable  de vivre dans une telle situation où  tous les lustres de jadis sont perdus tous a la fois :patriotisme, pudeur , dignité.. . tout est donc à REfaire ; pour un tel type le syndicat sert donc à offrir  gracieusement des journées de repos

Pour d’autres , c’est un pré où il est paisible de paitre en chantant. C’est le type de ce militant ayant pris son retraite mais  qui continue de « militer » en faveur des enseignants. Je le trouve plus  ferme et plus intrépides que les responsables qui détiennent les pouvoirs et font la pluie  et le beau temps.  Il agit en tant que paravent, que chien de garde de ce responsable qui ne fait que porter atteinte au secteur qu’il  est censé servir.

Selon le militant , Abida ,la secrétaire d’Etat à l’enseignement a dilapidé 39 milliards de DH au cours de ce qui est communément appelé Plan de réforme uergent2008_/2012

Les fruits de cette reforme sont les suivante :

-          Nécessité de faire réussir tous les élèves sans exception et indépendamment de leur moyenne

-          Les classes pourront être surchargées de 58 élèves, pas de problème s ;

-          Pa de groupe ; de TP pour les élèves en PC et en SVT

-          Un enseignant même au  second cycle ou au premier cycle sera appelé si c’est nécessaire pour enseigner l’Histoire , les mathématiques s et les arts plastiques

-          A tout moment ,un enseignant doit être près pour répondre a l’appel des responsable afin de rejoindre un poste ou on l’affecterait  a tout moment de l’année

Les responsables , il faut le dire sans réticences ,sont des incompétents  par défaut . Ils sont en effets tenus de se débarrasser de leur compétence s’ils veulent intégrer le système . Je dis cela et j’en assume la responsabilité. La responsabilité à tous les niveaux. Mais n’avez vous pas vu BenAli et Moubarek qui n’ont lâché prise que sous une pression insoutenable ?

En Europe les métiers qu’on peut exercer à notre guise sans prendre en considération le temps ,L ESPACE OU LES AUTRES   sont ceux qu’exercent les artistes.  LES AUTRES METIERS QUI consistent à exercer une responsabilité sont très limité dans le temps et l’espace . Un tel doit faire ceci et cela dans un lieu bien déterminé et pour une durée limitée. Même le président de la république ,il doit partir après un certain temps. Or chez nous c’est BT NBT : une graine qui  aussitôt semée qu’elle pousse . c’est ainsi qu’agissent nos responsables  aussi bien les hauts que les petits ,aussi bien ceux de l’administration que ceux d la politique.. Oh j’ai perdu le fil de mes pensées ou quoi ??!!!

J’aimerais tout simplement dire que ces pseudo syndicalistes croient avoir perçu le peuple en héritage. Le Frère Amaoui  a inscrit mêmes les sièges de la CDt en son nom. Qui pourrait le secouer. Il est largement dépassé par les événements mais croient toujours détenir les clefs de la paix sociale au Maroc. Personnellement j’ai tout dégoûté au moment où il avait donné la parole à Basri lors du congres de la CDT à Layoune …

Le syndicat pour ces types c’est une arme de menace pour  faire peur aux responsables  et  soutirer d’eux non pas ce qui intéressera l’ensemble des citoyens mais seulement à une faction militante …Et ils ont  remporté haut la main  leur concours de promotion ,ont toujours été affecté là où ils voulaient être, ont profité de toutes les privilèges au détriment des masses laborieuses qui sont en même temps exploités par les chefs et manipulés par ces pseudo syndicalistes ..

Un vieux monsieur qui râlait et critiquait l’attitude des enseignants parlait de son parcours …

Ce matin il faisait chaud, quelques centaines d’enseignants scandaient des slogans . Un petits groupes d’élèves se joignirent  à eux après avoir affiché un appel au nom du mouvement  20 février

Une  jeune femme arriva ,  sanglotant et hoquetant comme une petit fille punie injustement. On se dirigea vers elle car on pensa alors qu’elle serait victime d’une agression ou d’un vol  à l’arraché. Les paroles  s’entre coupant dans sa gorge : «  le délégué de Nouacer m’a insulté m’a humilié , a juré sur la tète de sa mère qu’il ne me donnerait point un certificat de travail. Alors que le notaire nous attend mon mari et moi , …Je ne dois pas dire cela à mon mari ,il va immédiatement  décidé de me retenir  al maison…Je travail dans la campagne et je n’ai jamais protesté… »

l’un des  « militants lui dit : «  tu dois aller lui tenter un procès au tribunal administratif » J’ai intervenu pour lui réplique que le tribunal est fiat pour régler des litiges et non pas pour régler une agression caractérisé nous devons la soutenir et entrer à l’intérieur de l’ArEf.. « Ah non , on va nous accuser de violer les lois » « mais  nous ne sommes que quelques dizaines » commenta un autre… Quatre militants sont entrés  a l’intérieur pour apporte une réponse a la femme qui ne cessait de pleurer . Puis le vieux militant retraité râleur s, a peine sortit il qu’il commença à REPRIMENDER la dame : «  mais pourquoi tu lui as dit que tu es en grève C’est ca ta fauete . Tu connais pas la loi…. »

Une agression cratérisée s’est réduite à une méconnaissance de la lui . Quand un responsable  a’t-il le droit de donner libre court a se s états d »âmes pour agresser t terrorise des fonctionnaires… Est-ce que ce sont là les types

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

20-04-2011

A QUOI SERVENT LES SYNDICATS AU MAROC ?

Aujourd’hui le 19/04/2001 ? CINQ PETITS SYNDICATS Rassemblés
SOUS L  étiquette « des syndicats  indépendants » ont appelé à une grève. J’ai
dit cinq petits syndicats d’après  l’expression
de l’un de leur militant   . En fait malgré ces longues années passées
dans l’enseignement et malgré mon attention  sois disant éveillé face a ce qui m’entoure,
je me suis présenté comme un  novice demandant
des explications… C’était en effet un fiasco car le nombre des présents à la
manifestation devant l’AREF n’a point dépassé qqs dizaines. Les militants
expliquent cette faible participation par la campagne menée par les « 
grands syndicats » et par les mass media qui avaient  déployé beaucoup d’efforts pour diffuser la
rumeur selon laquelle cette grève serait reportée…

Mais moi je ne crois pas à ces sornettes ?  Carle matin même , il y avait beaucoup de grévistes
dans l’établissement où je travaillais . Mais Ils n’ont pas répondu
convenablement à l’appel du syndicat ayant appelé à la grève . Pour ces grévistes
, il s’agit de trouver un prétexte pour ne pas travaille et c’est tout. Expliquant
son attitude mi figue mi raisin, un type de ce genre a dit : « 
moi je ne rate jamais les occasions de grèves pour manifester mon militantisme
et mon appui aux syndicats ».

 c’est regrettable  de vivre dans une telle situation où  tous les lustres de jadis sont perdus tous a
la fois :patriotisme, pudeur , dignité.. . tout est donc à REfaire ;
pour un tel type le syndicat sert donc à offrir 
gracieusement des journées de repos

Pour d’autres , c’est un pré où il est paisible de paitre en
chantant. C’est le type de ce militant ayant pris son retraite mais  qui continue de « militer » en
faveur des enseignants. Je le trouve plus 
ferme et plus intrépides que les responsables qui détiennent les
pouvoirs et font la pluie  et le beau
temps.  Il agit en tant que paravent, que
chien de garde de ce responsable qui ne fait que porter atteinte au secteur qu’il
 est censé servir.

Selon le militant , Abida ,la secrétaire d’Etat à l’enseignement
a dilapidé 39 milliards de DH au cours de ce qui est communément appelé Plan de
réforme uergent2008_/2012

Les fruits de cette reforme sont les suivante :

-         
Nécessité de faire réussir
tous les élèves sans exception et indépendamment de leur moyenne

-         
Les classes pourront être
surchargées de 58 élèves, pas de problème s ;

-         
Pa de groupe ; de TP
pour les élèves en PC et en SVT

-         
Un enseignant même au  second cycle ou au premier cycle sera appelé
si c’est nécessaire pour enseigner l’Histoire , les mathématiques s et les
arts plastiques

-         
A tout moment ,un enseignant
doit être près pour répondre a l’appel des responsable afin de rejoindre un
poste ou on l’affecterait  a tout moment
de l’année

 Les responsables , il
faut le dire sans réticences ,sont des incompétents  par défaut . Ils sont en effets tenus de
se débarrasser de leur compétence s’ils veulent intégrer le système . Je dis
cela et j’en assume la responsabilité. La responsabilité à tous les niveaux.
Mais n’avez vous pas vu BenAli et Moubarek qui n’ont lâché prise que sous une
pression insoutenable ?  

En Europe les métiers qu’on peut exercer à notre guise sans
prendre en considération le temps ,L ESPACE OU LES AUTRES   sont
ceux qu’exercent les artistes.  LES
AUTRES METIERS QUI consistent à exercer une responsabilité sont très limité
dans le temps et l’espace . Un tel doit faire ceci et cela dans un lieu
bien déterminé et pour une durée limitée. Même le président de la république
,il doit partir après un certain temps. Or chez nous c’est BT NBT : une
graine qui  aussitôt semée qu’elle pousse .
c’est ainsi qu’agissent nos responsables 
aussi bien les hauts que les petits ,aussi bien ceux de l’administration
que ceux d la politique.. Oh j’ai perdu le fil de mes pensées ou quoi ??!!!

J’aimerais tout simplement dire que ces pseudo syndicalistes
croient avoir perçu le peuple en héritage. Le Frère Amaoui  a inscrit mêmes les sièges de la CDt en son
nom. Qui pourrait le secouer. Il est largement dépassé par les événements mais
croient toujours détenir les clefs de la paix sociale au Maroc. Personnellement
j’ai tout dégoûté au moment où il avait donné la parole à Basri lors du congres
de la CDT à Layoune …

Le syndicat pour ces types c’est une arme de menace
pour  faire peur aux responsables  et  soutirer d’eux non pas ce qui intéressera l’ensemble
des citoyens mais seulement à une faction militante …Et ils ont  remporté haut la main  leur concours de promotion ,ont toujours été
affecté là où ils voulaient être, ont profité de toutes les privilèges au
détriment des masses laborieuses qui sont en même temps exploités par les chefs
et manipulés par ces pseudo syndicalistes ..

Un vieux monsieur qui râlait et critiquait l’attitude des enseignants
parlait de son parcours …

Ce matin il faisait chaud, quelques centaines d’enseignants
scandaient des slogans . Un petits groupes d’élèves se joignirent  à eux après avoir affiché un appel au nom du
mouvement  20 février

 Une  jeune femme arriva ,  sanglotant et hoquetant comme une petit fille
punie injustement. On se dirigea vers elle car on pensa alors qu’elle serait
victime d’une agression ou d’un vol  à l’arraché.
Les paroles  s’entre coupant dans sa
gorge : «  le délégué de Nouacer m’a insulté m’a humilié , a juré
sur la tète de sa mère qu’il ne me donnerait point un certificat de travail. Alors
que le notaire nous attend mon mari et moi , …Je ne dois pas dire cela à
mon mari ,il va immédiatement  décidé de
me retenir  al maison…Je travail dans la
campagne et je n’ai jamais protesté… »

 l’un des  « militants lui dit : «  tu
dois aller lui tenter un procès au tribunal administratif » J’ai intervenu
pour lui réplique que le tribunal est fiat pour régler des litiges et non pas
pour régler une agression caractérisé nous devons la soutenir et entrer à l’intérieur
de l’ArEf.. « Ah non , on va nous accuser de violer les lois » « mais
 nous ne sommes que quelques dizaines »
commenta un autre… Quatre militants sont entrés 
a l’intérieur pour apporte une réponse a la femme qui ne cessait de
pleurer . Puis le vieux militant retraité râleur s, a peine sortit il qu’il
commença à REPRIMENDER la dame : «  mais pourquoi tu lui as dit
que tu es en grève C’est ca ta fauete . Tu connais pas la loi…. »

Une agression cratérisée
s’est réduite à une méconnaissance de la lui . Quand un responsable  a’t-il le droit de donner libre court a se s
états d »âmes pour agresser t terrorise des fonctionnaires… Est-ce que ce
sont là les types

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

va95 |
Brèves de canapé |
Aequalis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La marche européenne des pa...
| Me Olicier PIERICHE
| Hélioparc, une bien sale hi...