Archives pour avril 2012

29-04-2012

LA LANGUE ARABE LES PASSIONS INSENSEES LE FRANCAIS ET L’ACCES AU SECRETS DU MONDE

Cette France qui nous séduit , qu’on craint et qu’on redoute, qu’on hait et qu’on aime. UN livre ouvert  duquel nos responsables s’inspirent pour  nous gérer ,  souvent ils calquent sa réalité sur la nôtre paresseusement ou ils vident ses innovations de leur signification  pour en faire un simple décor. La France .C’est aussi notre mère affectueuse en dépit de Marie Lepen et même de Sarkosy qui oublie qu’il est le fils d’un  père  émigré juif hongrois. La France , On l’avait pourchassé de chez nous, en réalité c’étaient nos nationalistes qui avaient fait cela pour nous monopoliser et  usent de nous comme une monnaie d’échange en vue de mieux se positionner  face à leurs homologues français. Puis nous sommes restés seuls , isolés plus pauvres qu’avant , moins civilisés et plus syphilisés . Nos frères de l’Arabie ont fait de nous avec l’aval de nos responsables de vrais urinoirs et de véritables auges au nom de la fraternité et de la religion.

Par le passé , la France importait notre main d’œuvre  pour assurer le fonctionnement de son économie. C’étaient des blédards robustes, sérieux  et sans histoires. Mais nul ne pourrait prétendre que ces émigrés avaient gâché leur vie , leur travail avait fructifié. Puis ce pays est resté ouvert aux affamés du savoir et de la connaissance. Là aussi point de hic. La plupart y vivent mieux que chez eux. La France , à l’instar des autres pays européens , font  du travail  et du séreux   les outils de l’intégration et de la réussite. Tandis que nos frères arabes nous exportaient , les arts des putschs et des complots,  les passions  folles , les obsessions mortelles …Tôt, ils ont dévié du chemin droit et nous ont induit en erreur. Certains d’entre eux , les riches, se font des illusions démoniaques , ils croient  pouvoir diriger le monde.

Ce sont eux qui  viennent chez nous sous prétexte de nous donner un coup de main  après nous avoir ruinés. Le pays leur est ouvert car ils sont nos frères. Ils abusent de notre hospitalité,  notre  pauvreté , notre tolérance et consacrent  leurs efforts à nous corrompre. Ce ne sont pas nos compétences qui les intéressent mais notre genre féminine. Devant  le silence de nos responsable , ils ont transformé notre pays en un  grand  bordel. Ils  importent notre chaire et s’abattent sur nous comme des vautours…Certains d’entre eux n’hésitent pas à nous asperger de leur venin religieux pour nous précipiter dans le chaos et nous ravager davantage…La trace de leur bienfait est totalement absente de notre vie quotidienne . Ceux qui les avaient côtoyaient  parlent de leurs turpitudes diaboliques , de leur perversion éhontée , de leur animalité… Ce qu’on a en commun avec eux c’est l’Islam qui est actuellement sans patrie  .Et la langue arabe . Tout le reste nous oppose.

L’excès de zèle chez certains d’entre nous font prévaloir ces deux données comme étant déterminants pour un attachement infaillible à cet Orient. Si l’essence de l’islam est inaltérable. Et malgré toute les spéculations il deviendrait une religion indépendante de la pratique politique. Le processus de laïcisation contextualisée  est inéluctable  à condition d’entamer une révolution culturelle qui tarde à venir…La langue arabe , la sacralité dont elle jouit, l’idéologie qui s’y dégage sont un vrai poison pour nous.  Il est évident que nous parlons arabe , mais aussi berbère…Et c’est justement le patrimoine en commun qu’on a avec les autres. Or qu’avaient –ils fait  pour  honorer cette langue ? Quel est leur impact sur les structure du savoir et de la connaissance ? Pourquoi nous protestons contre les européens quand ils veulent appliquer leur loi contradictoires parfois à nos convictions  et nous restons taciturnes  face aux folies de nos frères qui possèdent la plus grande manne du monde sans nous en faire profiter au nom de cette langue arabe et cet islam ? Combien de  nos Médecins , de nos ingénieurs , de nos  professeurs sont-ils  formés dans leurs universités ? Combien d’instituts de recherches ont-ils fondés  pour redorer le blason de la la langue arabe et  aider des hordes de jeunes musulmans pleins d’énergie mais pauvres ? Et cette Zaqat , impôt légal imposé par l’islam, ne s’applique-t-elle pas aux richesses que Dieu a mises entre leurs mains ? Quelles sont les facilités qu’ils offrent aux malades arabes et musulmans   démunis et souffrants ? ???

Ces questions doivent être posées par Al Jazira , leur apporter des réponses seraient le vrai service à rendre à l’islam et à la langue arabe. Remuer le couteau dans les plaies des malheureux, attiser les braises  idéologique et tribale au nom de la liberté de l’information ne mènerait nulle part.

Défendre la langue arabe et l’opposer aux autres langues comme le Français dans le contexte actuel est une vraie supercherie politique . L’arabe n’est pas notre propriété pour l’honorer farouchement. Ce sont ces riches qui doivent la servir en en faisant une langue du savoir et de la technologie. Quant à nous qui nous combattions contre le désespoir et la misère, nous sommes tenus de choisir  la langue qui nous facilite l’accès aux secrets du monde. C’est cela la raison .

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES, Non classé | Pas encore de commentaires »

28-04-2012

LE PAM RENOUVELLERA-T-LA PRATIQUE POLITIQUE AU MAROC?

Ce matin là, j’eusLE PAM RENOUVELLERA-T-LA PRATIQUE POLITIQUE AU MAROC? dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES 002-225x300 l’idée d’entrer a l’intérieur du siège du PAM sis Quartier Racine. J’ai retrouvé un jeune  avec qui j’avais eu auparavant une petite discussion . Je voulais savoir si le lieu est animé par la même chaleur du passé récent où  il grouillait de « cadres » tirés à quatre épingles, de hauts fonctionnaires qui suspectaient tous les  visiteurs…Tantôt on leur jetant des regards méprisants tantôt en les soumettant à des interrogatoires astucieux pour détecter les vraies intentions.

Le siège était désert , le jeune  semblait s’ennuyer. Je lui ai demandé s’il y avait des activités et des programmes . il m’avait répondu  qu’il n’ y avait rien … Cette fois-ci , je suis entré avec lui à l’intérieur. Je lui ai dit qu’on voulait faire de la politique aux seins des partis mais  leurs portes sont  closes.  Je lui ai dit que j’ai une expérience politique et que je voulais l’investir sans à priori. Je lui ai même montré  mon blog et je lui démontrais comment je pense. Par discrétion ou par réserve , il ne m’a livré aucune information. Ou peut-être, il n’en avait point. En ce moment là, un monsieur entra et le jeune le salua chaleureusement. Le monsieur parla des dernières élections  dans la circonscription de Bourgogne et exprima ses vifs regrets pour l’échec d’un certain Abbassi. Le monsieur insista sur le fait que ce monsieur là était trahi par ses proches collaborateurs  qui n’avaient même pas voté pour lui. Il nous montra par la suite une photo prise dans son portable où le tracteur symbole du PAM était coché. « Moi , j’ai voté pour le PAM et je voterai toujours pour le PAM » nous dit-il avec beaucoup de fierté.  On échangeait des boutades et des observations générales quand une dame entra  souriante . Le monsieur la salua très ardemment.  On parlait de l’absence d’activités politiques. La femme exprima son attachement infaillible au PAM .Elle relata brièvement son parcours politique au sein d’autres partis de gauche et comment elle refusait alors de les réintégrer bien qu’ils la convoquent. Elle ditavoir allé jusqu’à Bouskoura.  pour rencontrer les responsables du parti mais en vain…Elle remplit deux demandes  d’adhésion. J’ai salué les trois personnes et je m’en suis allé.

Une question me taraudait l’esprit : quelle relation pourrait exister entre  les populations et les partis politiques ? Qui est responsable de ce divorce irrévocable ?  Les partis ou les populations ? de loin , on a l’impression que les choses bougent mais on s’y approchant, on découvre des mirages. A vrai dire , la pratique partisane est devenue l’apanage  des plus forts. Ce sont eux qui s’y intéressent car ils pourraient en tirer profit. Les populations , elles aussi , en bénéficient lors de campagnes   électorales où quelques journées de travail rémunérées sont offertes. Exception fait du PJD , tous les autres  suivent cette tactiques. Mais cela n’aboutirait à rien sauf à davantage de démantèlement de la notion de la politique même. Au fur et à mesure que cette pratique se généralise , une autre s’ épanouit dans les parages de la clandestinité et les ténèbres    de l’esprit pour déboucher sur la folie et le terrorisme. Autrement dit si on ne pratique pas la politique en public on la pratiquera en cachette où toutes les absurdités sont permises. Allez sur internet, notamment sur les réseaux sociaux et  vous serez sidérés des proportions et des démences affichées.

Le PAM ne dérogerait pas à cette règle ?  De toute façon , il y a un décalage  entre l’être et le paraître. Au niveau national , il semble que les responsables tiennent les choses en main. Leur propos sont plus ou moins logiques et leurs pratiques harmonieuses…Leurs rivalités  sont des signes de bonne santé, On parle des ailes de gauche et de droite, on a élu démocratiquement un  président du parti… on a alterné les responsables…Or au niveau des sections locales , les obsessions électorales continuent de miner toute pratique politique. A Marrakech , les conseilles du PAM  ont laissé tomber voire lâcher madame le maire…

En bref ,  il faut qu’un parti comme le PAM issu des miasmes des doutes et de la brulure de l’errance politique joignent les bouts de ses ambitions  , laboure son champ et sème les graines de demain. Il y a beaucoup de pain sur la planche. La jeunesse marocaine est perdue, les citoyens ordinaires déchirés et résignés, les populations  majoritaires démunies et  asphyxiées …

Mais c’est quoi la politique si ce n’est la prise en charge des aspirations et des préoccupations sur la base d’une vaste concertation ?????

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES, Non classé | Pas encore de commentaires »

27-04-2012

L’UNIVERSIT2 MAROCAINE ET LE COMMERCE DES DIPLOMES UN SCANDALE RETENTISSANT

Lors d’une conférence à la faculté de Droits d’Agdal , Lahcen Daoudi a révélé des vérités choquantes concernant l’enseignement supérieur marocain. Il s’agit d’un commerce florissant de diplômes délivrés contre des sommes d’argents. Un déshonneur, un opprobre, une tâche noire qui dit long sur la crise où s’enfonce le Maroc. Ce ne sont pas des surenchères ou des supputations dénuées de fondement car c’est un ministre qui parle .Et par-dessus la loi , c’est un éminent professeur universitaire, un politicien au-dessus de tout soupçon.

Saluons d’abord le courage de ce ministre et espérant qu’il ira loin. En fait, c’est un chaos généralisé, une descente aux enfers collective qui couterait cher à un pays qui est en train de chercher sa crédibilité auprès des instances internationales. Le renversement des valeurs seraient préjudiciable à tout le monde sauf aux myopes ou ceux qui sont volontairement immoraux. En témoignent la recrudescence de la violence, la prostitution , la pauvreté opulente…

Pour un initié ,ce n’est pas une surprise surtout s’il est de surcroit une victime de ce système qui se fixe comme objectif fondamental le maintien de l’ignorance à des niveaux très élevés , l’humiliation systématique des bonnes volontés , la légalisation de l’injustice et de la répression ,l’exploitation , le désespoir, le dérèglement des passions , le mensonge , l’hypocrisie , la fraude …En dépit de l’enchantement des langues de bois rassurantes , les yeux ont reçu assez de poudre , les attentions sont fatiguées d’être détournées.

Mais où sont ces militants du SNEP qui ne se font entendre que quand il y a des problèmes très personnels ou portant sur les indemnités et les allocations ? Où se trouvent-ils quand des lois insensées et farfelues sont promulguées ? Apparemment des lois qui s’acharnent à priver des marocains de poursuivre leurs études où accéder à l’université comme enseignant malgré leurs thèses et leurs projets scientifiques déblayent le champ à des malfaiteurs pour octroyer ces mêmes droits aux plus offrants et la boucle est bouclée.

Mais tout cela conforte la thèse du sociologue P. Bourdieu pour qui l’école a pour rôle de reproduire l’élite dirigeante et les valeurs de la société . L’ascenseur social a cessé de fonctionné depuis longtemps par la volonté des dirigeants. Pour le mettre en panne , il fallait tout simplement saboter l’école. Leurs enfants occuperaient les hauts postes de gré ou de force.UNE élite pourrie remplacerait une autre davantage pourrie et peut-être pire Les démunis ; qu’ils aillent galérer ou se suicider ! c’est la logique. Parfois c’est une illusion d’ascension . Imaginons , des élèves qui passent du primaire au secondaire avec 2 de moyenne et du collège au secondaire avec 7 … Les familles inconscientes contentes de la réussite de leurs enfants mais les professionnels savent que ce n’est qu’un canular dicté par ce qu’on appelle la carte scolaire. On vise l’obtention des statistiques tapageuses qui permettraient à ces responsables de redorer leur blason auprès des bailleurs de fond…et c’est une autre Histoire !

Le scandale commence déjà dans le primaire mais on vit avec . Habitués, résignés, désespérés, lâches, on se dit à quoi bon de parler ? Et d’ailleurs tous les partis au gouvernement ont refusé de se charger de ce secteur. Sauf les vieux routiers de l’Istiqlal qui savent bien comment en tirer profit.

 

 

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES, Non classé | Pas encore de commentaires »

27-04-2012

NYNI EST DE RETOUR SALUONS PROMETHEE ON A FROID ON A BESOIN DU FEU

« Et Prométhée, ayant façonné les hommes à partir d’eau et de terre, leur donna aussi le feu, après l’avoir caché à l’insu de Zeus dans une tige creuse. Mais quand Zeus s’en aperçut, il ordonna à Héphaistos d’attacher son corps au mont Caucase qui est une montagne scythe. Donc après avoir été cloué sur celui-ci, Prométhée resta attaché pendant un grand nombre d’années; et chaque jour un aigle, en fondant sur lui, lui dévorait un morceau de son foie qui repoussait pendant la nuit. Et Prométhée subit ce châtiment pour avoir volé le feu jusqu’à ce qu’Héraclès, plus tard, le délivrât. »
Apollodore 1,7,1

Plus de feu, plus d’information ? Aujourd’hui est le dernier jour  de Rachid Nyni en prison. Une année , le foie dévoré la nuit repousserait le jour. Conflit des codes , conflit des intérêts ; Nyni  et tous les Nyni du Maroc doivent réviser et revisiter leur passion et leur raison. Les masques sont disponibles,  pour s’initier aux grands secrets ,il faudrait les porter…Bon gré malgré , le rituel est indispensable.

Nyni est de retours, où serait sa place ?  On est tous  perplexe  devant ce bulldozer , ce fonceur qui a réalisé une œuvre géniale et gigantesque malgré ses bavures.   Des scènes scandaleuses aux détails brulants :des gâteaux offerts en catimini,  au poids écrasants des truants musclés et  des barbouzes masqués aux gants de soie, du beau linge  au miroir sans tain, des dérogations aux pots de vain , des fractures des fractures, magistrature occulte,  piston et lobbies lobbies…. Et la politique chatoyantes, flamboyantes, sidérante, venimeuse dans un pays qui traine  ses souffrances mais  n’hésite pas à faire part  des mascarades… Nyni c’est notre plaie irrémédiable ; nous tous : les bourreaux et les victimes. Les bourreaux  qui doivent chercher des parasols plus sombres afin de se protéger des rayons qui putréfieraient les entités cadavériques. Les victimes mzurtries par leur impuissance, leur lâcheté et leur hypocrisie… Il est aussi notre Prométhée, le feu qui l’a volé pour nous offrir   a fini par  polir nos âmes errantes.la purification par l’eau est complémentaire de la celle de l’eau. Les incendies des champs  finissent par les parer de la plus belle verdure.

En fait, la presse marocaine doit se féliciter d’avoir eu l’occasion  d’avoir quelqu’un en son sein  qui refuse d’emprunter les sentiers battus . Surtout en ces temps  de marées hautes. Il faut reconnaitre que toutes les informations révélées par ce monsieur étaient d’une ampleur considérable. Du coup , il y a unanimité autour de la sincérité  de son action. Il se peut qu’il  se soit trompé  mais jusqu’à maintenant on  s’attend à ce que ce qu’il a révélé soit réfuté. Les vérités révélées sont inaltérables , personne ne les a réfutées. Donc , le danger ,si danger il y ait,  persiste toujours. Et puis que veut dire toute cette privation , cette humiliation , ce châtiment psychologique qu’on lui avait infligés en prison ? Pour le détruire ? On verra si ces mesures insensées rapporteront leur fruit. C’est une occasion pour méditer ce nouveau laboratoire  dont l’objectif est de métamorphoser les marocains.  Je crois que cela n’a pas marché avec les islamistes et surtout avec les habitants de BeniBOUAYYACH qui viennent dereprendre leurs manifestations  ce jour même.

Des craintes, on les ressent sérieusement car la vérité ne pourrait être supplantée que par une autre.  On aurait aimé voir les victimes de NYNI défendre leur honneur et leur vérité en public. On aurait aimé  la Justice  autrement. On aurait aimé voir un Autre Maroc  où nul n’est au dessus des lois…

Incompréhensible , incompréhensible toute cette histoire de NYNI. Il faut l’éclairer pour mettre les pendules à l’heure et colmater notre mémoire fissurée voire éclatée …. Détruisons les mythes  ! Reconsidérons sous un nouvel œil  le pouvoir de l’absence !!!!

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

26-04-2012

LE PJD,LA LETHARGIE DES PARTIS ? LES DPLOMES CHOMEURS LE MONOPOLE DE L4ETAT ET DE LA SOCIETE

 

Dans le quartier Habous, le siège de l’USFP n’est plus cette fourmilière de jadis ouverte aux jeunes et au moins jeunes  pour réfléchir, débattre , rêver, planifier et militer. Il est tristement clos. On attenddes jours meilleurs,  les élections peut-être. Celui de l’Istiqlal , situé dans la même région connait de temps en temps des soirées animées , houleuses où il est souvent question de régler les comptes entre les grands et ambitieux politiciens…  Pour ce qui est du MP sur le boulevard Oulad Ziane, il  a l’allure d’un bastion suspendu, très haut…J’ai beau cherché des sièges du PJd , je les ai pas trouvés. Il y aun ou deux bureaux de contact de parlementaires. Mais à l’œil nu , rien n’est visible. J’ai posé la question à un militant pejediste , il m’a dit qu c’est faute de moyens . Ce n’est pas évident pour une formation qui remporté plus de 100 sièges au parlement.

Les syndicats liés à ces partis connaissent, par contre, une certaine activité. Surtout celui de l’UGTM et de la FDT. Les clients , il y en a tant que les problèmes existent… Mais celui du MP populaire se trouvant dans une ruelle du quartier La Gironde est tout le temps  désert. Il y a quelques mois , j’ai rencontré une personne lugubre .j’ai appris que lui aussi est un enseignant révolté. On s’était mis alors à critiquer la situation et j’avais constaté qu’il était profondément lésé surtout quand il m’avait parlé de la Justice et des jugements non exécutés… Mais juste après , ce type dévoré par une mélancolie apparente , s’estt mis à me raconter  ses déboires de syndicaliste déchu ou démis de ses fonction au sein  du Mouvement populaire . Détaché au dit syndicat mais contesté puis évincé par d’autres qui avaient pris sa place avec l’appui des chefs du parti et au mépris de la sentence du tribunal selon ses dires . Son drame avait eu lieu en ce moment là puisqu’ il était appelé à reprendre son son poste d’enseignant…Une histoire rocambolesque, n’est-ce pas ? Vive le militantisme !!!!

Actuellement au Maroc , un sain d’esprit ne pourrait que se surprendre devant des phénomènes sordides où des individus agissent contre toutes les lois et les normes de la raison RAISON…Vraiment de vraies exceptions  qui sont négatrices de  la raison  du droit , des lois , du militantisme, de la démocratie ….

Prenons le cas des diplômés enchômagés qui militent en face du parlement. Ils sont regroupés en des unités qui portent des noms … Ils s’acharnent pour se décaler les uns des autres. Ils portent même des brassards différents pour  s’identifier etse reconnaitre… Ils militent militent militent tout en  marquant les absents  en vue de les écarter au moment des négociations et des solutions . Cela veut dire quoi au juste ?  Est-ce  une nouvelle éthique militantiste ?   Aussi bien les partis que les syndicats ainsi que les associations des doits de l’homme ne se sont penchés sur ce phénomène étrange. Une flagrante hypocrisie , une compromission qui dit long sur les propres stratégies de ces instances appelées à promouvoir les valeurs authentiques de la citoyenneté , du bénévolat et du patriotisme.

Au lieu de soutenir tous les diplômés chômeurs du Maroc et  affronter l’état pour la rendre à la raison et régler les problèmes de ces jeunes instruits dont le pays a besoin , ils ferment les yeux et se  satisfont de crier scandales quand les choses tournent au vinaigre .Evidemment cela s’explique par une conviction profonde selon laquelle l’intérêt personnel est au-dessus de tout principe. Et les militants  les plus dynamiques de ces institutions ne souffrent que rarement du phénomène du chômage car il y a toujours des embauches pour les proches , les favoris , les clients voire les militants….

Le droit au travail est incontestable, sacré même. L’état doit faire face à ce fléau en optant d’abord pour la transparence , l’égalité des chances et surtout le séreux. SE faire tordre les bras , faire plaisir aux grandes gueules au détriment d’une majorité  taciturne  est une voie qui ne mènerait qu’à l’impasse. Cela révèlent également l’absence de toute stratégie à même d’assurer la paix et la sécurité sociale de l’avenir de la patrie . BenKirane , au lieu de mettre en œuvre une telle stratégie, s’est suffit de menacer les contestataires qui tiennent des si- tin au sein des services publics. Le bâton , c’est tout ce qu’il a à offrir aux chômeurs diplômés. Car certainement , accédé aux rouages e l’état , les militants péjédistes  ont d’autres chats à fouetter.

Avant de remporter les élections, le PJD connaissait l’ampleur du problème. S’il avait vraiment voulu  lui apporter une solution  , il aurait eu entre les mains  une vision claire  .  promulguer des lois équitables qui procureraient l’Espoir à ces jeunes sur tout le territoire national… Les aider sérieusement à s’intégrer tout en s’excusant auprès d’une vaste population  pataugeant dans le désespoir extrême… Affronter les lobbies des professionnels en exercice  qui barrent le chemin aux jeunes pour donner libre court à leur rapacité : les notaires  , les architectes, les avocats, les adouls, les propriétaires des écoles privées, des cliniques… Ces professions libérales regroupées dans des ordres défendant farouchement leurs intérêts et leur désir de tout monopoliser. Alors que le Maroc connait un taux faible d’encadrement  dans ces secteurs. Mais c’est la même logique , celle de la compromission et de la lâcheté. L’état est appelé à gérer la vie publique et non pas  servir des individus obsédés par leurs intérêts personnels.

Je n’ai pas de formation juridique. J’avais un petit problème avec le notaire qui s’est chargé à mon insu de tenir mon dossier … Il a commis une erreur et a refusé de la rectifier  par ignorance et par arrogance . J’essayais de l’attraper … J’ai constaté qu’il a trois bureaux à Casablanca : A Barnoussi , à Ain Sbaa et à 2 Mars…Les deux premiers se trouvent au sein d’un grand établissement étique qui prétend faire des offres d’habitat aux petits fonctionnaires… Que veut dire cela monsieur Benkirane ? Est-ce cela l’égalité ? Est-ce pour cela que ces ordres  barrent le chemin aux autres sous prétexte que …? Et vous monsieur Ramid , c’est cela les libertés publiques , la dignité ?

Aves-vous monsieur le courage et l’audace de réformer , de corriger ou bien  vous allez nous acculer aux débats stériles et aux faux problèmes ?

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES, Non classé | Pas encore de commentaires »

23-04-2012

LE PANIER ET LE PARTI LE PLUS SAGE DEs ZAYTOUNis AVAIT ELU DOMICILE AU CIMETRIERE

 

Chômeur le plus souvent, Ramdane passait toutes ses journées à se balader dans les ruelles et les champs de Zaytouna. Une liberté absolue qui lui permettait de découvrir la ville dans tous ses états.

Jadis,en sa compagnie, on s’amusait à provoquer de vieux commerçants qui avaient survécu au siècle passé. Ils occupaient le meilleur endroit de Zaytouna. Peu à peu l’âge puis la mort les avaient tous décimés.

Toutes leurs boutiques étaient des estrades qui s’élevaient presque à un mètre du niveau du sol. Une demi-porte battante suspendue au-dessus de leur tête servait aussi de paravent. Des portes robustes en chêne vert. Ils vendaient du goudron, du gaz lampant, de la menthe et du sucre transformé en gâteaux multicolores. Ils étaient éclairés au moyen de bec -à -gaz et de bougies.

 

Actuellement, on a nivelé ces échoppes et on y vend des bijoux en or. Ce sont les transformations principales qui ont affecté la principale artère de Zaytouna. Et c’est peut-être la seule amélioration apparente dans toute la ville.

 

Quand Ramdane eut conscience des décomptes de sa vie, il ne ressentait qu’un mince filet de lumière qui le reliait à ces lieux .

 

D’ailleurs, nous frôlions tous la déprime. Un amour platonique auquel il fallait nous soumettre malgré nous. Nous voulions vraiment consommer cet amour et perpétuer la vie et la ville. Mais, nous étions trop naïfs pour atteindre un but pareil. Nous assistions à l’épanouissement de la bêtise, de la traîtrise et de la répression parfaitement inséminée dans les cerveaux et les cœurs. Une traque à peine cachée qui nous contraignait à l’exil. Une menace pour notre existence, pour notre conscience imbibée de rêves et d’écume de lauriers roses.

 

Zaytouna cachait mal ses verrues et ses souffrances. Une amertume en jaillissait tout le temps et partout. Des espoirs avortés, des échos terribles et des masques abîmés tourbillonnaient une cité prise en otage par de paisibles citoyens métamorphosés en pirates.

L’amour et l’espoir s’enlaçaient et hurlaient, on les déracinait. Quelques lambeaux d’histoire étaient jetés dans le dépotoir qui occupait l’ancien parc public  règnant au centre -ville.  On était pris dans la spirale des destructeurs, des bâtisseurs du néant. Le paradis était devenu un amas de cendre et d’absurde. Des contours barbelés et brûlants.

Parfois, cette ville se restreignait au point de nous froisser les cœurs. Et nous fuyions. Nous devenions des feuilles mortes que le vent emportait de l’autre côté du cimetière.

 

Le plus raisonnable des zaytounis avait   élu domicile au cimetière

Posté par TAHRI dans CREATION LITTERAIRE ROMAN | 1 Commentaire »

23-04-2012

Marruecos en vías de reislamización

Madrid 22 ABR 2012 – 00:03 CET

 

Marruecos no se escapa de la tónica general que representa el aire de las revoluciones protagonizadas por la juventud en gran parte del mundo en 2011. Desde Occupy Wall Street hasta la revolución del jazmín, pasando por el 15-M. El 20 de febrero marroquí (20-F) empezó siendo una página en Facebook, donde la gente sólo se implicaba con poner un simple “Me gusta”, y acabó convirtiéndose en una plataforma fértil de propuesta y presión. Las Instituciones marroquíes no tardaron en dar una respuesta a tal novedad, consistente en acelerar el reformismo estancado desde hace años con una re-escritura de la Constitución vía comisión ad hoc. El resultado de este reformismo acelerado no se puede calificar aún, dada su prontitud y su atasco con un cambio de gobierno tras las elecciones del 25 de noviembre que dieron como ganador al Partido Justicia y Desarrollo (PJD).

Es conocido el proceso de re-islamización que vive el mundo musulmán. Desde la falsa y arraigada idea del choque de civilizaciones de Huntington que dio razones de más al fanatismo en nombre del Islam, hasta la exitosa propaganda turca de Erdogan, que afianza la posibilidad de combinar, sin complejos, democracia e islam bajo el paraguas de un Estado-Nación laico. En este escenario, Marruecos está a medio camino entre los dos extremos, y los últimos acontecimientos lo demuestran sin tapujos. El empeño del nuevo Gobierno islamista marroquí ha diseñado un plan perverso que solamente tiene como fin consolidar la islamización del espacio público. Con el pretexto de que el islam es la religión del Estado, pretende legislar en términos de halal o haram (permitido o prohibido) todas las cuestiones que atañen a la gestión del asunto público. Los ejemplos saltan a la vista en las últimas semanas: islamizar la televisión y la radio, el código civil, la política turística, etc. Marruecos sustituye la larga trayectoria de una élite liberal en su visión de la política con una élite que goza de un mayor apoyo popular, con un discurso fácil y cómodo invocando a dios cada dos por tres, el recurso de Inchaa allah (ojalá, en español) forma parte de la idea clave de la política de Estado emprendida por el nuevo Gobierno.

Así se allana el camino, y el contexto revolucionario juvenil en busca de dignidad y democracia es eclipsado por una hoja de ruta gubernamental, con un objetivo a cumplir en tiempo récord: consolidar la islamización política de Marruecos en la legislatura en curso. La reislamización exprés de Marruecos es la columna que vertebra las políticas del Gobierno, tanto en el interior como en el exterior. Mientras esto pasa, la oposición liberal marroquí está inmersa en una profunda crisis de identidad, acechada por una fragmentación política sin encontrar aún un referente ideológico sólido, la prueba la escenifica el Partido Autenticidad y Modernidad (PAM) que después de su alianza con ocho partidos ha abrazado la “socialdemocracia abierta” tras su último congreso.— Mohamed El Morabet.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

22-04-2012

AU MAROC IL Y A EXTREMISME Et EXTREMISME LES ROUGES ET LES VERTS NE SONT PAS LEs VAMPIRES

Les extrémistes au Maroc  s’entredéchirent à couteaux tirés mais visent le même objectif : un changement radicale du régime politique marocain. Les uns se proclament des masses laborieuses ; les autres des masses croyantes . Les uns comme les autres  s’attachent trop à la dénégation systématique de tout point de lumière dans la réalité marocaine. Ils sont  aux antipodes les uns  des autres. D’une part ,un souffle militant  flamboyant  s’entête à s’illuminer par sa seule chandelle tout en persistant à montrer le chemin aux autre. D’autres part , les vampires qui sont tout le temps prêts à vampiriser davantage les mamelles d’une patrie exsangue. Les uns comme les autres entretiennent une relation de défi avec l’histoire . les premiers veulent l’accélérer davantage tandis que les seconds s’acharnent à l’  arrêter pour s’en emparer …

Entre ces deux forces extrêmistes,  un vaste champ contient un ensemble d’opérateurs hétéroclites, bouffons ,  sages aux origines , aux couleurs floues et fades.  Leur proximité  ou même leur accès  aux  centres du pouvoir  les a souvent déréglés, ils sont souvent transformés en des caméléons  … Ils se contredisent, ils croient à la magie  et au totem, parient sur l’oubli des vieux et des jeunes , usent maladroitement des outils de la politique et surtout ceux du militantisme …Parfois ce sont des boiteux, des borgnes , des lépreux , des sourds-muets qui se font remarquer , dans leurs mains les bougies sont éteints et les fleurs sont fanées…

Les extrémistes radicaux  s’abreuvent  et se gavent dans  les auges  de l’internationalisme rouge et vert.  Leurs paroles sont fracassantes, leurs regards  tellement sévères au point de  faire secouer les esprits  endormis du petit peuple. Les verts  chantent le réveil  religieux  , se fixent comme priorité l’éducation , l’embrigadement et la mobilisation des masses/ Disciplinés,  apparemment pieux, solidaires , très nombreux .  Ils ne reconnaissent pas les lois en vigueur. Ils avaient attendu 2006 pour  La grande kawma mais  rien n’avait advenu. Ils s’échangent les conseils , et se racontent les rêves  qu’ils considèrent de vraies visions prophétiques. Le chef a atteint un degré de charisme ineffable.

Les rouges   se gargarisent d’avoir eu l’occasion de renaitre avec la marée sans écume antimondialisation  ou altermondialistes . Dépoussiérés, leur slogans sont stridents sans être pour autant séduisants. Leur regard rayonne de transe et d’absence. Il est d’aplomb et de plomb. Ils marchent les yeux fermés  et interpellent les masses. Celle-ci grouille dans leur imagination. En de vrais derviches , ils tournent , tournent , tournent et chantent.

Ces extrémistes  exigent à ce qu’il y ait un fort coup de balai   en mesure de faire table rase  de  tout ce cirque    . La gangrène   est inguérissable. Les rouges et les verts   ne promettent rien mais appellent à une vengeance  de ceux qui ont paupérisé le peuple , ce qui l’avaient étouffé sous le poids  de la misère , de l’ignorance , de la maladie , de la honte… Quant on est un simple marocain  ayant survécu grâce  aux illusions  , quant on a assisté à l’agonie de ses proche faute d’ambulance , d’hôpital , de médecins , quand ces enfants pour qui on offert les pupilles des yeux   afin qu’ils s’instruisent et s’intègrent et pourtant  tous ces sacrifices sont tombés à l’eau… De ce fait une telle attitude parait rationnelle  et logique …  Or   des principes et des conceptions qui s’excluent mutuellement témoignent que le mal existe bel et bien mais ces forces  ne sont pas peut être capables  d’y faire face  . Il faut d’abord qu’ils se liquident , qu’ILS SE NEUTRALISENT .

Et les autres , ceux qui pavanent  tout le temps , les yeux exorbitants , l’appétit tout le temps ouvert  façonne et colore le projet politique qui n’ est  qu’un écho de ce que trame les hommes du pouvoir dit makhzenien.

On s’attend à ce que les uns et autres prennent conscience  des risques auxquels ils expose la patrie. Les plus honnis sont les vampires qui profitent du vacarme et de la pagaille pour vampiriser davantage pour la simple raison  qu’ils continuent d’avoir le champ libre. Un état laïc mais démocratique  n’altérerait guère l’islamité du Maroc

Posté par TAHRI dans LE PRINTEMPS MAROCAIN ET LE M20F, Non classé | Pas encore de commentaires »

21-04-2012

المدرسة المغربية الشاهدة الشهيدة

 

ليسمح لنا المرحوم عبد الله راجع لكي نستعير  عنوان اطروحته القيمة بخصوص الشعر المخربي  للحديث عن المدرسة المغربية,

ولقد ارتأيت ان اعبر عن ارائى باللغة العربية حتى يكون كلامي جد مفهوم ولكن من اكون  حتى اعلن عن نفسي بهدا الشكل

في الحقيقة لست سوى مواطنا  يظن انه غيور  بما فيه الكفاية  لكي يرفض الصمت ا>ن انا شاهد وادعوكم جميعكم لتفعلوا مثلي

هكذا ادن اعلن  اننا معشر رجال و نساء التعليم في المغرب الاقصى  منخرطون في  مسار سياسي و اجتماعي واقتصادي تحت قيادة  ساسة او مسئولين  يطهر انهم تائهين ولا نعرف لا  حدود ارادتهم ولا لون خططهم,أفاق غائبة و طريقنا او الطريق الذي رسموه لنا ليس سوى  منزلقات لا تحد ولا تحصى,

اشهد ان كل ما عشته خلال  مساري المهني و مثلي مثل زملائي لا يمكن تسميته سوى عبث وظلم و تجهيل ممنهج و استغلال للمناصب و غرس لقيم الانتهازية والزبونية والقهر و الاقصاء

انا كباقي زملائي  الصامدين في وجه المسخ و الابتذال والاجتتات  اجتر استشهادي وانا جتة ناطقة مكبلة  نازفة نحن ادن شهداء مدرسة شهيدة غدر بها وتم  العبث بعقلها قبل اغتيالها

سابدؤ من الخير من اخر مولود ازداد  في حضن الهراء و الحمق الممتع  فلقد تم تأسيس تنسيقية  رجال التعليم ازواج ربات البيوت للدفاع عن حقهم في الالتحاق بزوجاتهم ودلك للتوازي مع  نساء التعليم الكثيري النضال و الاعتصام داخل النيابات وأمام الوزارة من اجل الالتحاق  بأزواجهن وأبنائهن

من جهة اخرى فلقد اصدر  الداودي وزير التعليم العالي  مذكرة  يلزم من خلالها الموظفين المسجلين  في صف المستر بالحضور الالزامي للدروس تحت طائل  منعهم من الدراسة كما انه الغى الواجب المالي الذي على  هؤلاء  ادائه والمهم في هده السالة  هو ان الاساتدة الدين دأبوا علي التسابق لادل فتح اسلاك الماستير وجني اموال الطلبي الدين خالبا ما يدفعون ما يناهز  50000 درهم سنويا تاحد منها الكلية  3à في الماءة و الباقي يجنيه صاحب الماستير  بعد منح الاساتدة الاخرين 500 درهم عن كل ساعة عمل

هي ذي  بعض الاخبار الخاصة بهدا القطاع الصريع الخدوش بنضال  فئة من ابنائه و منق الاسترزاق الوافر بالنسبة لفئة  اخرى

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES, Non classé | Pas encore de commentaires »

21-04-2012

ليس هكذا تورد الابل !!! LE PJD ET LES FAUSSES STRATEGIES DE LA REFORME LA TV LES OBSESSIONS IDENTITAIRES

Si  le projet du PJD relatif à une nouvelle conception du champ médiatique est  en  train de faire tâche d’huile , cela ne veut pas dire que les responsables tels Cheikh ou Laraichi ont raison et avaient effectué une œuvre impeccable. Au contraire ,leur parcours en tête de ces institutions est quasi nul.

Mais , en tant que citoyens conscients de nos drames , nous pensons que la conception de Khalfi ministre  pégédiste  de la communication risque  de fausser le débat et  faire remuer le        couteau dans la plaie . Autrement dit, une stratégie constructive et ambitieuse fait défaut au profit d’une obsession moralisatrice qui fait fi d’un ensemble d’évidences et  de facteurs  contraignants…

Deux objectifs sont à notre avis majeurs et complémentaires :

1-Faire des médias publics un espace de promotion de l’identité marocaine sur tous les plans. Cela exige une nouvelle approche de nos productions artistiques et culturelles  sans pour autant perdre de vue le chantier de la  construction de l’œuvre de la démocratie .  L’art musical  marocain très riche  et très nobles  est négligé, dénaturé, volé … ses auteurs étouffent sous le poids de la misère et de l’ingratitude. Quelle place occupent de nos jours la musique andalouse ou celle du malhoune ? Comment est présenté l’art amazigh ? Pourquoi la chanson marocaine moderne a rendu l’âme ? Pourquoi les marocains ne reconnaissent point Mahdi Manjra , Jabri,  Abdallah Laroui , Sabila , Mejjati , Zefzaf… ? QUELLE EST LA valeur artistique des  Haj Abdelmoughit, Stati , Daoudi   pour qu’on leur assure une présence permanente sur la télévision marocaine ?   Pourquoi s’acharne-t-on à pourrir et à dénaturer le goût des marocains ? Pourquoi on les incite à mépriser l’art de leur pays ?

Quant aux  émissions politiques, elles  pèchent par leur timidité  voire parfois leur partialité. Le plus souvent ce sont des ASSatida Bahitine qu’on invite pour expliquer ou commenter l’actualité. Ce qu’ils disent ne dépasse guère ce qu’écrit un journaliste ordinaire sur la page de son quotidien. Des clichés et point de pertinence. Aucun grand et vrai débat portant sur nos problèmes urgents tel que le chômage, la violence conjugale, l’aliénation , la prostitution , la drogue. C’est dire que ces médias ne reflètent guère la réalité marocaine …

Nous nous sommes attendus à ce que le PJD, en tant que force militante malgré ses références conservatrices aille de l’avant et prenne le taureau par les cornes au  lieu de se précipiter  en vue d’afficher sa sensibilité  carrément religieuse…  Tracer les quelques  stratégies    citées ci-dessus serait un pari en mesure de galvaniser les masses  et  leur faire apprendre les  contours de leur existence . Nous ne sommes pas que des musulmans , nous sommes aussi des africains , des berbères, des misérables , des dupes , des victimes de décennies de mensonges et de démagogies… Nous refusons  de continuer d’être un appendice pour l’Orient et l’Occident. Nous voulons consolider notre propre identité et la mettre à l’épreuve de la mondialisation…  Lutter contre  contre l’art et la culture imbibés et arrosés  de pétrodollars  consiste à prendre conscience de ce qui nous lie aux autres et ce qui nous distingue d’eux… Il faut faire de notre diversité  édifiée à travers  l’histoire un point fort pour   résister au déferlement de la bêtise et de la sottise  en provenance de l’Orient  baignant dans son béatitude euphorique  et de l’Occident tellement fort au point d’être constamment agressif à notre égard. Une double hégémonie à défier .

2- Par ailleurs et en relation avec les problèmes du chômage et de la misère qui nous  asphyxient, une gestion rationaliste et rationnelle des ressource s’avère très indispensable étant donné que nos chaînes sont financées par l’argent du contribuable. A voir les catastrophe de ramadan qui coutent les yeux de la tête , on a l’impression d’être profondément lésé.  Notre existence toute entière est bafouée. Qu’a-t-on fait réellement loin des festivals  carnavalesquement nauséabonds comme  studio 2M  ou Comédia  pour dénicher les oiseaux rares ? Les Khayaris , Fahid et autres Naciri méritent ils vraiment de nous servir ? Méritent- ils tout cet argent qu’ils empochent ? est-ce vrai qu’il n’y  a qu’eux au Maroc ? Et que fait-on de ces nombreuses universités ouvertes à travers le royaume ? Qu’avait-on fait pour ouvrir les portes aux talentueux  pour nous offrir de vrais scénario  et de vraie imagination ? Qu’avons-nous fait de notre « spécificité » : n’avons-nous pas offert au monde des  colonisé Abdelkrim Khattabi et son génie  pour  se défaire du joug de la servitude , de l’oppression  et aller à l’encontre de la liberté ?  n’avons-nous pas eu dans notre Histoire des héros et des Génies comme YOUba , Al kahina , Youssef ben Tachfine , Abdelmoen , Mansour Saadi Moulay Hassan … ? des hommes politiques exceptionnels et des résistants immortels comme Allal Fassi , Belhassan Ouazzani , Mahdi ben Barka , Zerktouni ,  Roudani , Mouha w Hammou Z

 

Posté par TAHRI dans LE PRINTEMPS MAROCAIN ET LE M20F, Non classé | Pas encore de commentaires »

20-04-2012

DE GREVE EN GREVE JUSQU4A L’EPUISEMENT DE LA SEVE!LE MAROC FAIT EFFERVESCENCE??

Il y a quelques minutes , j’ai rencontré un ami. Je l’ai félicité pour son départ  à la retraite mais il m’a étonné quand il m’a dit qu’il vient d’être élu dans le bureau syndical local…J’ai protesté car moi qui suis encore  en exercice , je n’ai même pas eu une convocation pour assister au rassemblement électoral. Hier , lors de l’émission de Glhsen , on a débattu du problème de la grève , de la faible syndicalisation des masses laborieuses et surtout de la perte de la boussole pour ces derniers… Moi-même ,après des années de lutte vaine ,de déceptions et de couleuvres avalées , je me suis résignés et  dit qu’il vaut mieux se comporter comme les autres. Il y a grève , grève dans l’air , le syndicat qui la décide est invisible et puis l’école se trouve déserte… Pourrais-je raisonner dans ce cas là ? Insensée est toute attitude  qui feraient de ceux qui se distinguent de simples imbéciles… Advienne qui pourrait ! face aux conditions où nous pratiquons, la grève doit être  généralisée…

Hier donc , on a débattu  à la TV de la grève et de l’abus qu’ on en fait au détriment des intérêts des  citoyens   Le lien  à peine affleuré avec l’opportunisme des syndicats , leur compromission et les petits calculs répugnants de leur leaders locaux  était escamoté car il mettrait au banc des accusés ces syndicats mêmes . Mais en fait c’est l’Etat qui les  a gâtés en leur renflouant les  caisses . C’est dire qu’ils n’ont plus besoin de la contribution des militants … La force du M20F détient une bonne partie de sa force de ce délabrement  syndical… Chabat était là avec sa grande gueule et ses petites phrases pesantes et perçantes. De la victimisation à l’histoire militante   tout en passant par la meilleure gestion de la commune de Fez était celui de la représentante z qui connait le premier taux de criminalité au Maroc, Chabat , en grand et sage démagogue dit tout en ne rien disant… Le discours conventionnellement syndical de la représentante de l’UMT fait rappeler que la vérité et l’avenir de ce pays  niche dans l’émotion et le regard d’une femme.

Il y a quelques minutes , j’ai dit au retraité fraichement élu au bureau syndical local que je ne  pouvais pas le féliciter car je trouve son élection folle et drôle car il devrait aller militer à côté des retraités/// Il était vexé  car il fallait dire cela  derrière son dos sous peine d’être  boudés par « les militants ». Malheureusement, ce qui est réalité et vérité  ne pourrait être discutable. Et quand on  les bafoue, c’est une autre voie que celle de l’avenir qu’on est en train d’ emprunter. Mais les syndicalistes sont ainsi chez nous.  Des batailleurs, des bagarreurs, des quêteurs, l’intérêt personnel passe  avant toute chose et les autres doivent approuver , doivent acquiescer  et attendre leur tour… un « leader » est souvent proposé pour un poste qu’il  ne mérite pas. Et les autres doivent agir de sorte que le scandale ait une couleur  méritoire… Il n’ y a pas des vols caractérisé , il n’y a que des acquis !!

Bien que la dégradation  des conditions de travail des salariés  soit réelle actuellement ,   certaines revendications demeurent farfelues car la mobilisation n’est pas sérieuse . Parfois elles sont galvanisées par l’ambiance du printemps arabe …

Certains syndicats sont  gérés par  de vrais minables, des indics, des escrocs de vrais bouffons qui suscitent le mépris et la moquerie …

Le gouvernement présidé par le PJD n’hésitera pas à appliquer une loi en vigueur en Allemagne, et qui consiste à prélever  les jours de grève. Cependant, au lieu d’entamer les différentes réformes  pour améliorer les conditions du travail et le niveau des travailleurs, nos réformistes vont exaspérer ces conditions …

Que d’injustices, que de lois illégales, que de mépris , que de bêtises

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES, Non classé | Pas encore de commentaires »

20-04-2012

DE GREVE EN GREVE JUSQU’A L’EPUISEMENT DE LA SEVE! LE MAROC FAIT EFFERVESCENCE????

Il y a quelques minutes , j’ai rencontré un ami. Je l’ai félicité pour son départ  à la retraite mais il m’a étonné quand il m’a dit qu’il vient d’être élu dans le bureau syndical local…J’ai protesté car moi qui suis encore  en exercice , je n’ai même pas eu une convocation pour assister au rassemblement électoral. Hier , lors de l’émission de Glhsen , on a débattu du problème de la grève , de la faible syndicalisation des masses laborieuses et surtout de la perte de la boussole pour ces derniers… Moi-même ,après des années de lutte vaine ,de déceptions et de couleuvres avalées , je me suis résignés et  dit qu’il vaut mieux se comporter comme les autres. Il y a grève , grève dans l’air , le syndicat qui la décide est invisible et puis l’école se trouve déserte… Pourrais-je raisonner dans ce cas là ? Insensée est toute attitude  qui feraient de ceux qui se distinguent de simples imbéciles… Advienne qui pourrait ! face aux conditions où nous pratiquons, la grève doit être  généralisée…

Hier donc , on a débattu  à la TV de la grève et de l’abus qu’ on en fait au détriment des intérêts des  citoyens   Le lien  à peine affleuré avec l’opportunisme des syndicats , leur compromission et les petits calculs répugnants de leur leaders locaux  était escamoté car il mettrait au banc des accusés ces syndicats mêmes . Mais en fait c’est l’Etat qui les  a gâtés en leur renflouant les  caisses . C’est dire qu’ils n’ont plus besoin de la contribution des militants … La force du M20F détient une bonne partie de sa force de ce délabrement  syndical… Chabat était là avec sa grande gueule et ses petites phrases pesantes et perçantes. De la victimisation à l’histoire militante   tout en passant par la meilleure gestion de la commune de Fez était celui de la représentante z qui connait le premier taux de criminalité au Maroc, Chabat , en grand et sage démagogue dit tout en ne rien disant… Le discours conventionnellement syndical de la représentante de l’UMT fait rappeler que la vérité et l’avenir de ce pays  niche dans l’émotion et le regard d’une femme.

Il y a quelques minutes , j’ai dit au retraité fraichement élu au bureau syndical local que je ne  pouvais pas le féliciter car je trouve son élection folle et drôle car il devrait aller militer à côté des retraités/// Il était vexé  car il fallait dire cela  derrière son dos sous peine d’être  boudés par « les militants ». Malheureusement, ce qui est réalité et vérité  ne pourrait être discutable. Et quand on  les bafoue, c’est une autre voie que celle de l’avenir qu’on est en train d’ emprunter. Mais les syndicalistes sont ainsi chez nous.  Des batailleurs, des bagarreurs, des quêteurs, l’intérêt personnel passe  avant toute chose et les autres doivent approuver , doivent acquiescer  et attendre leur tour… un « leader » est souvent proposé pour un poste qu’il  ne mérite pas. Et les autres doivent agir de sorte que le scandale ait une couleur  méritoire… Il n’ y a pas des vols caractérisé , il n’y a que des acquis !!

Bien que la dégradation  des conditions de travail des salariés  soit réelle actuellement ,   certaines revendications demeurent farfelues car la mobilisation n’est pas sérieuse . Parfois elles sont galvanisées par l’ambiance du printemps arabe …

Certains syndicats sont  gérés par  de vrais minables, des indics, des escrocs de vrais bouffons qui suscitent le mépris et la moquerie …

Le gouvernement présidé par le PJD n’hésitera pas à appliquer une loi en vigueur en Allemagne, et qui consiste à prélever  les jours de grève. Cependant, au lieu d’entamer les différentes réformes  pour améliorer les conditions du travail et le niveau des travailleurs, nos réformistes vont exaspérer ces conditions …

Que d’injustices, que de lois illégales, que de mépris , que de bêtises

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

18-04-2012

QUE VEULENT LES ARABES?

Faut-il briser la cadence rythmée des regards impuissants , se décoller  de l’air du temps ,vaquer à ses préoccupations quotidiennes et laisser les grandes affaires aux experts et autres hommes influents du pays qui est le nôtre ? Mais nous sommes aux temps de la presse citoyenne, de la liberté et de la révolution informatique ? Ceci est-il une réalité ou une illusion voire un pure mensonge au pays qui est le nôtre ? Cependant que pourrait-on gagner en écrivant comme un fou ? Et dans une langue qui n’est pas reine au pays qui est le nôtre ?  Et en s’adressant à des lecteurs virtuels qui ne prennent point la peine de commenter ?

Je me suis reposé un peu  car il fallait défaire cet écheveau ,  les informations se chevauchent ,  s’entredéchirent , s’anéantissent, bouillonnent , tourbillonnent et nous traumatisent en fin de compte  juste au moment où nous voulons en avaler l’écume .De la Syrie au Maroc  en passant par l’Egypte, la Lybie et la Tunisie, les espoirs apparaissent et disparaissent, s’enflamment et se glacent, à peine voient-ils le jour qu’ils s’évaporent. Et le désespoir renait de ses cendres comme le sphinx qui ne serait abattu que par un héros ayant tété  la sève  de la tragédie   dans les seins  de son absence …

Des révolutions sans leaders ni idéaux ? Des révolutions  menées et cueillies par des idiots  de la politique ?  Les lendemains sont ils sûrs ? On parle en effet d’un grand metteur en scène qui tirent les ficelles derrière les rideaux, nous ne sommes ainsi que des marionnettes  ?   La répression dans le monde arabe a atteint des proportions redoutables et il faut des soupapes  pour éviter le grand éclatement ou le chamboulement total…

Salah est parti en laissant les membres de sa famille dans les postes clef. A l’abri  de toute poursuite et c’est son procureur de jadis qui a été propulsé  à la tête d’état par un jeu magique … En Egypte, l’armée règne en se jetant des roses avec les frères musulmans pour qui l’application de la Charia passe avant tout.  Doublés voire talonnés  des salafis, ils dominent le parlement et mettent out tous les autres y compris les révolutionnaires facebookiens  et autres résistants de Maydane TTahrir. Or ce seul dédoublement témoigne malgré toutes les spéculations religieuses que l’islam est multiple mais les affamés du pouvoir , les parvenus portent la même identité  partout dans l’univers. La sensibilité religieuse des peuples de l’Orient est tellement profonde que ses caprices provoquent des ravages au niveau de l’Histoire. Adel Imam, la figure de proue du cinéma égyptien devrait être mis sous les verrous car il a trop critiqué les intégristes. Le chef spirituel suprême des citoyens coptes de l’Egypte est rabaissé au rang d’une    mouche  dont le décès ne mérite même pas une minute de recueillement. Au fur et à mesure que les islamistes serrent l’étau sur l’Egypte tout entier ,  le niveau de vie ainsi que la sécurité se détériorent  sous l’œil  moqueur mais vigilant  et lorgnant de l’armée  …  Et pourtant c’est le peuple qui les a élus ? Oui mais de quel peuple parle-t-on ? Les indigents, les analphabètes, les psychopathes, les baltagis, les traumatisés, les apeurés , les obsédés??????

En Lybie c’est presque l’embrasement total qui a débouché sur l’auto proclamation de l’indépendance d’ une tribu…La guerre civile est une réalité indéniable, les responsables provisoires ne savent point à quel saint se vouer…L’imbroglio est tellement  grave qu’il  suscite de la pitié et de  véritables craintes chez les arabes, les  aspirants citoyens bien entendus et non pas les politicards de la dernière minutes ou les  les militants barbus  qui  sont  à l’affut du pouvoir  pour donner libre court à leurs  fantasmagories  religieuses à même, selon eux, de leur permettre de réaliser l’œuvre  divine qui en ferait les chevaliers du paradis…La Tunisie et son avenir    sont encore au temps des labours…On ne sait quelles graines doit-on semer ?  Etat civil ou religieux ? Fallait il poser encore une telle question ?

Au Maroc , la transe politique commence à avoir  un avant-goût aigre_doux…Le Pjd est déterminé  d’abord à montrer sa couleur non pas pour ceux qui l’avaient élu mais pour les intégristes qui risquent de le supplanter au sein des populations…

Posté par TAHRI dans Maghreb et monde arabe | Pas encore de commentaires »

18-04-2012

Y A-T- IL DU SERIEUX ET DU NOUVEAU CHEZ LES PEJEDISTES DU MAROC?

Y a-t-il eu  du nouveau pour les   marocains avec le gouvernement mené par les islamistes du PJD ?  Apparemment, il n’  y a rien  sauf un affichage maladroit d’une pseudo islamisation des média publics, une attaque délibérée  contre  la langue française   et l’interdiction  de  la diffusion de publicités de loterie et de jeux de hasard sur les chaînes de télévision marocaines « subventionnées par le peuple ». El Khalfi dit être prêt à y laisser son poste  si cette décision  n’est pas exécutée. Soit ; mais quel est le poids de ces deux faits  dans le calvaire que vivent les marocains ?

Le PJD , en tant que force politique  islamiste, voudrait confirmer son identité et son interprétation littérale et  populiste des textes coraniques :

. القرآن الكريم – سورة المائدة 90-92

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِنَّمَا الْخَمْرُ وَالْمَيْسِرُ وَالأَنصَابُ وَالأَزْلاَمُ رِجْسٌ مِّنْ عَمَلِ الشَّيْطَانِ فَاجْتَنِبُوهُ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ
إِنَّمَا يُرِيدُ الشَّيْطَانُ أَن يُوقِعَ بَيْنَكُمُ الْعَدَاوَةَ وَالْبَغْضَاء فِي الْخَمْرِ وَالْمَيْسِرِ وَيَصُدَّكُمْ عَن ذِكْرِ اللّهِ وَعَنِ الصَّلاَةِ فَهَلْ أَنتُم مُّنتَهُونَ
وَأَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَاحْذَرُواْ فَإِن تَوَلَّيْتُمْ فَاعْلَمُواْ أَنَّمَا عَلَى رَسُولِنَا الْبَلاَغُ الْمُبِينُ

Actuellement ce sont les injustices , les manipulations , l’exploitation qui provoquent la haine te sèment la rancune dans les cœurs des marocains .  Et c’est la misère qui affaiblit notre croyance et porte atteinte à notre  intégrité religieuse . Il s’agit là d’une lecture de ce verset coranique. La loterie et le vin   sont des métonymies  de tout ce qui est vol , détournement et déséquilibre psychique

Malheureusement il faut commencer par le commencement, par l’essence du message prophétique révélé à travers le coran : il valait appeler et inciter  le peuple des croyants marocains à LIRE , c’est l’ordre majeur et primordial que tout musulman doit exécuter car il est porteur de toute la sagesse et tout le bonheur : إقرأ باسم ربك الذي خلق ، خلق الإنسان من علق ، إقرأ وربك الأكرم ، الذي علم بالقلم ، علم الإنسان مالم يعلم

Pourquoi le PJD n’a-t-il pas axé sa compagne qui consiste à faire prendre conscience aux musulmans qu’il faut qu’ils lisent  , c’est-à-dire qu’ils apprennent à construire des significations à même de leur permettre  de se comprendre et de comprendre un monde où ils doivent cesser d’être à la traîne ?

Au lieu d’aider ces croyants marocains à apprendre les langues  pour rompre la glace et  élargir leurs perspectives , il a été décidé d’éradiquer la langue française de la télévision marocaine. Les meilleurs cadres produits par l’école marocaine et qui sont enchômagés  sont appelés , quant à eux , à cesser leur lutte et se débarrasser de leur illusions . Aucune solution dans l’horizon sauf la bastonnade et la répression… Le savoir et « la Lecture » sont bien honorés du coup.

Le PJD par ses décisions  qui ne sont pas dénuées de signification  désire beaucoup plus  garder sa place parmi les forces intégristes, à l’affut du pouvoir, que servir les populations en détresse.   La loterie ou même le vin  , leur interdiction n’est pas  une priorité ….

Messieurs les péjédistes , savez-vous que des diplômés sont en chômage depuis plus de vingt temps ? Savez-vous que toutes les portes  leur sont fermées ? Savez-vous que ces jeunes sont des êtres vivants qui ont avant tout besoin d’espoir…. Où est cet espoir dans votre action ? Vous n’êtes pas responsables de leur situation ? Mais si car vous faîtes de la politique et vous êtes maintenant aux commandes !  savez-vous que la langue française ou autre n’est qu’un outil de communication qui doit jouer son rôle dans un contexte donné , qu’il n’y a pas une langue meilleure qu’une autre, qu’on est libre de parler la langue qu’on veut, que les rouages de l’économie marocaine fonctionnent en français ,  que la maitrise de cet outil est un atout majeur pour les jeunes en quête du travail , que l’arabisation spéculative et improvisée était conçue et appliquée pour éliminer les enfants du peuple qui ne  maitrise pas  le français au profit des autres, que le sort du Maroc est de rester ouvert… ??????????

Mauvaise augure, des futilités  au lieu du sérieux !!!!! pune priorité  soion ne sont pas populations en detresse.ification  désire beaucoup plus  illusions tives , il a été décide

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

politique |
Aequalis |
LE JOURNAL DES INFOS UTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT Menuiseries Gregoire
| La marche européenne des pa...
| Royaume du Maroc