Archives pour novembre 2013

27-11-2013

Le dernier sage du Maroc , les castrés et les parasites

Laroui  le dernier lion du Maroc  

Le grand penseur marocain  a voulu assumer ses responsabilités d’intellectuel  nationaliste   et  a infirmé   catégoriquement la thèse d’un certain Ayouch    richissime, pantouflard   soi-disant opérateur dans  la dite société civile et ami proche , selon  ce qu’il dit , du roi. Les propos d’Abdallah Laroui sont    solidement argumentés ; opter pour l’arabe dialectal comme langue d’enseignement  ne détériora pas uniquement ce secteur mais apportera préjudice à l’essence  et à l’unité du pays…Ayouh a réagi  arrogamment en  disant qu’Abdallah Laroui a vieilli !!! Autrement,  ce grand homme déconne !!!Une insulte non pas à Laroui mais à tout le Maroc .Ce Maroc honnête, courageux , intelligent, conscient, qui refuse l’économie de la rente , la pourriture sous toutes ses couleurs, les activités économiques parasitaires, le makhzen qui ne cesse de réaménager ses espaces vivants et ses racines …

On peut considérer      ce fait  comme l’incarnation d’un vrai  faux débat. Les problèmes de l’enseignement et de l’éducation du Maroc sont réduits à la langue . c’est pratiquement faux, tous les marocains  lettrés maitrisent l’arabe classique. Les écoles marocaines sous le protectorat et même après avaient formé de parfaits bilingues…  C’est u n débat erroné voire  truqué qui veut détourner nos regards sur les vraies causes de la situation tragique de notre enseignement.thumb_front

L’Etat a castré les opérateurs pédagogiques, ils ne peuvent plus reproduire

Notre enseignement était   systématiquement saboté   depuis des décennies.  Deux stratégies étaient adoptées consciemment : affamer ses acteurs   les plus fidèles et pourrir  les autres…En fin de compte , aussi bien les uns que les autres sont devenus des mercenaires dont le souci essentiel   consiste à s’approprier les conditions  minima  d’une survie. Entre temps , les responsables irresponsables se sont  fixés comme objectif majeur de  dissocier l’école et l’ascenseur   d’où elle détenait sa consistance et sa vivacité  .

Humiliés, réprimés  , castrés mêmes , les acteurs de ce secteur sont acculés aux rôles d’humbles exécutants .aliénés , ces sujets ne se sont jamais rendus compte  qu’ils étaient en train de contribuer activement à la destruction de l’avenir de leur pays…Un certain circulaire ministériel 564  interdisait aux enseignants de poursuivre leurs études. Ne s’agit il pas d’une castration ? où est l’outil par lequel ces enseignants pourraient-ils  reproduire ? Comment seraient ils satisfait alors qu’on les empêche d’exercer un droit naturel ?une mesure absurde qui a trahi l’intention  de ces responsables qui voulaient  s’accaparer de tout au Maroc .L ‘acquisition du savoir  en dehors des circuits qu’ils installent sur mesure pour   continuer d’être  les maîtres  de la situation  est considérée comme un trafic illégal.  Une  guerre atroce était déclarée contre la savoir et la culture. Au lieu  d’en faire  l’unique critère  de distinction, le savoir  et toute tentatives de l’acquérir  est passée pour être un crime. Comment  ces enseignants seraient ils en mesure de fertiliser et de semer la connaissance  dont l’acquisition leur est interdite par la loi .  Un castré ne pourra reproduire.

Cherchez ceux qui profitent de la détérioration de l’Ecole , ils en sont les responsables , jugez-les !!!

La tragédie de l’enseignement c’est l’œuvre  de ceux  qui en ont profité. La première piste pour  arriver au criminel consiste à se poser la question sur celui à qui profiterait du crime. C’est bien entendu une classe d’affairistes  associés , défendues , guidées mêmes par des professionnels du secteurs. Au lieu de réaliser une valeur ajoutée et se distinguer par rapport à l’école publique , cette école privée et grâce à ses agents  opérants dans tous les niveaux du secteur  public,  se fixe comme stratégie  d’affaiblir voire même de détruire  tous les fondements de l’Ecole publique  pour pouvoir briller  et prendre le pas.   Cherchez ces doubles agents , ils sont partout , ils légifèrent , planifient , agressent , harcèlent   pour mater l’Ecole publique et hisser le drapeau de l’école privée…Au lieu de   faire leur travil…

Savez-vous qu’actuellement , ces commissions , ces responsables , ces affairistes  ne ménagent aucun effort pour  éloigner toute sorte de responsabilité , aussi minime soit-elle, des mains des enseignants  engagés politiquement en dehors des partis   déjà compromis …Des militants des partis de la gauche radicale  ou de la mouvance islamique  sous toutes ses couleurs…Pour  donner de la crédibilité à certaines décisions illégales, ces patrons de la ruines  instrumentalisent certains arrivistes qui ont eux-mêmes instrumentalisé des partis et des syndicats pour atteindre leurs intérêts personnels …

Les partis et le syndicats  sont responsables de cet état déplorable.  Ils se sont transformés en des organisations closes aux militants dont la cotisation ne sert  plus à rien tant que l’Etat  leur  octroie généreusement des sommes colossales.   Jusqu’à maintenant , personne n’a demandé aux partis de l’istiqlal et ceux de la gauche de rendre compte de leur gestion catastrophique de ce secteur. Une supercherie , une hypocrisie !!!!

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

18-11-2013

La palabre du pauvre

Les enjeux d’un blog

Il fallait que je procédasse à un réaménagement dans mon cerveau et mon quotidien. Il m’était  difficile d’écrire , une question me taraudait : ça sert à quoi d’écrire  surtout  que je n’ai pu faire évoluer mon blog depuis plus de cinq ans. Mais quand même , l’écriture présuppose  plusieurs enjeux dont notamment celui de confirmer son être, c’est dire une perspective psychologique  apte à offrir certains remèdes  quad on perd parfois les pédales. Un deuxième enjeu  consiste à  témoigner  loin de toute contrainte … Car  écrire dans son blog c’est comme  un rituel que seul celui qui  l’exécute s’en réjouisse…Même la relation entre sa  forme et son contenu  est ambigu…Avoir son blog  pour écrire  c’est aussi  exercer sa citoyenneté  universelle…C’est dire revendiquer son droit d’être un être culturellement universel…Justement c’est ce sujet qui m’a également  préoccupé   et m’a éloigne de mon blog…Je compte développer mon idée dans ce sens…  Ce ne sont pas les différences  culturelles qui  séparent les gens , ce sont les mensonges  qu’on fait avaler aux simples d’esprits.

Laqjah et Morsi victimes  des putschs ???

Mêmes certains lieux où j’allais souvent , je les ai évités ces dernières semaines où je me suis enfoncé dans une solitude  brouillante. Ce matin  j’ai rendu visite à un ami  …  Il m’a demandé ce que je pensais  des élections de la fédération royale  marocaine de foot ball  jugées par la FIFA    invalides et illégales. Le pauvre  se montrait solidaire de LAKJAH  élu président…Il a voulu me dire que la FiIFA  est contre le nouveau président…Il a enchaîné ensuite sur la situation en Egypte et a établi une ressemblance entre Morsi et Laqjah . Il importe de dire que le monsieur est un citoyen Lambda  , presque analphabète …Pour moi  , il représente  ,le marocain typique  qui aime sa famille, vit du jour au jour , trop sympa  trop diplomate au cours des négociations avec ses clients , discret , serviable, croit que tout peut se régler au moyen des pots de vin…Incapable de comprendre que la corruption est nuisible pour l’avenir de notre pays …Il règle toutes ses affaires  en soudoyant les fonctionnaires…

Dieu merci Fassi Fihri et son EN   ont essuyé des échecs cuisants

Comme d’habitude je lui ai répondu que  la FRMF est une affaire d’argent…Fihri Fassi  y était parachuté  , il avait voulu    redorer le blason d’une élite pourrie en se mettant en tête de la FDRF  pour  réaliser  à tout prix des victoires qui auraient  détourné l’attention du peuple de ses problèmes réels et de ceux qui en sont responsable comme Ali Fassi , son épouse Yasmina Baddou  ex ministre de la santé  , son neveu Brahim qui  « confectionne » à Tanger des solutions pour  faire face aux  catastrophes que connait le monde, son frère Taib qui ,par sa diplomatie,  a mené l’affaire du Sahara vers l’impasse ?  son autre frère qui dirige les autoroutes….

Tous les bourreaux du Maroc  seraient  réhabilités si la politique d’Ali Fassi avait réussi…Est il raisonnable qu’un pays pauvre offre à un entraineur étranger 24000000000centimes ????Mais Dieu est Grand , il n’a pas cessé d’essuyer les échecs et les défaites … Pour Morsi  , je lui ai réitéré que son éviction du pouvoir n’est que la partie visible de l’iceberg…

Si j’avais le pouvoir , j’arrêterais

tous les processus politiques  quinze ans au moins jusqu’à ce que  les gens soient en pleine possession de leurs forces mentales et passionnelles. Mais je nai pas de pouvoir , j’ai ma langue et mes yeux.En fin , J’étais heureux de constater qu’il a fait semblant de partager mon point de vue .Il voulait écouter ce qu’il voulait …

les premières pluies  sur Casablanca

Les premières pluies arrivent     .Légères,  furtives   et timides , elles semblent s’excuser   pour le retard sans pour autant  promettre d’être trop  abondantes

. Cette Indépendance qu’on célèbre aujourd’hui n’a ni odeur ni voix. Elle a vieilli, l’Indépendance , tellement vieilli que certains ont en  marre de la langue arabe classique. Ils appellent  à ce que cette langue  cesse d’être la langue de l’enseignement au profit de la darija, la langue dialectale….Ca m’agace que tout chacun se permet de s’exprimer sur n’importe quoi.  La langue n’est qu’un aspect de la crise de l’Ecole marocaine. Une telle proposition n’est que l’expression du mépris qu’ont certains comme ce AYOUCH   pour les drames du peuple.  Il se moque de la souffrance du peuple.

Je vais reprendre  la culture des palabres .

Posté par TAHRI dans LES DEAMBULATIONS DE ROSEAUSAGE OU LES ANGOISSES D'UN M | Pas encore de commentaires »

politique |
Aequalis |
LE JOURNAL DES INFOS UTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT Menuiseries Gregoire
| La marche européenne des pa...
| Royaume du Maroc