Archives pour mai 2014

21-05-2014

la stupidité arabe au Maroc selon Ibn Mandhour

La stupidité  dans la langue arabe

 Selon Le dictionnaire d’Ibn Mandhour , trois termes نفاذ rendent compte   du terme stupidité: « boulda », « balda »et 1400707665725« balada » .C ‘est le troisième terme qui  a été retenu par l’arabe courante. Comme antonymes , Ibn Mandhour cite , la  clairvoyance « nnafad »نفاذ, l’intelligence »ddakae »ذكاءet la lucidité « moude mina Oumour » موضىء من الامور.Un homme « balid » بليد , manque d’intelligence, «  almabloud » المبلود est celui qui a perdu son esprit et sa pudeur. Le poète Abou Zayd a dit dans ce sens  : من حميم  ينسى الحياء جليد     حتى تراه كامبلود :   intimement affecté par un malheur,  en perdant sa patience   l’homme perd en même temps sa pudeur  et s’abétifie.

Stupidité , impatience et indécision

La bêtise nait ainsi     de l’absence de la patience .Aussi serait-il étonnant de constater qu’Ibn Mandhour lie la stupidité  à l’hésitation , à l’indécision qui signifie l’absence de tout action. Un tel état  rapproche le stupide du fou.  Celui qui ne tranche pas , qui ne prend pas de décision opportune au temps opportun est semblable à celui  qui perd son chemin  au milieu d’un espace . Autrement dit , il devient déboussolé. En relation avec l’action  toujours , Ibn Mandhour  souligne que « ballada arrajoul » بلادة الرجل veut dire  qu’il reste sur place  , cloué au pilori, tout en reculant et en s’affaiblissant. Un poète a dit dans ce sens :  طلقا  حتى  ادا قلت  سابق                 تداركه اعراق سوء فبلدا  جرى ; ةil était tellement rapide dans sa course que je me suis dit qu’il arriverait le premier, mais il  s’était affaissé et  devenu stupide.

Stupidité , arrêt au milieu du chemin et applaudissement

 Ma traduction est un peu  ludique ou  si vous voulez  hâtive. Cependant , une telle investigation linguistique   est vraiment surprenante surtout quand ce grand linguiste arabe  rapporte une autre signification de la stupidité quand elle la lie au geste d’applaudir. Eh oui , la stupidité veut dire aussi applaudissement !!! Wachington Post avait fait assumer cet arrêt au milieu du chemin de la démocratisation au roi. Cependant , ce dernier une forte impression  qu’il  mène le processus de modernisation   tambour battant. Quoiqu’il soit ,il a sillonné tout le Maroc  et les empreints de sa volonté sont partout .Il faut voir les choses autrement peut-être  .  Il existe une force qui  essaye de tout arrêter  mais une autre qui lui ferait le contre poids est inexistante .Les partis politiques et la société civile bataillent pour des privilèges et des intérêts personnels .Certains qui prétendent  être des radicaux cherchent à  gagner les faveurs des  forces étrangères   , qui ont certainement d’autres stratégies , en  vue de déstabiliser le régime  et se présenter comme une alternative possible. De toute façon il est stupide de s’arrêter au milieu du chemin , de se déboussoler volontairement  , de faire le dur  et d’opter pour les applaudissements au lieu  de poursuivre la construction démocratique du pays et la lutte légitime pour les droits  sociaux élémentaires. Les journalistes américains et autres ont le droit de ridiculiser ces responsables  qui entreprenneNnt des mesures arbitraires et stupides.  C’est spectaculaire  le mécanique plaqué sur de l’humain ; c’est le comique même

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

21-05-2014

Qui est contre le Maroc au Maroc?

Waarton39317-d13b6shington Post vous remercie!!

D’ailleurs , l’éditorial du quotidien américain Washington Post  paru le lundi dernier  au sujet du procès d’Anouzla  dénonce « des chefs d’accusation visant à l’intimider et faire taire les médias ».Pour  ce fameux journal,, le procès Anouzla « suggère que le Roi n’est pas prêt à continuer sur le chemin prometteur de la libéralisation démocratique qu’il avait commencé ». L’affaire Anouzla-El Pais-Cembrero s’inscrit dans le débat opposant liberté de la presse et discours sécuritaires de certaines administrations.

L’Etat marocain est-il vraiment nul?

   Il est ainsi légitime de se demander si ces sécuritaires sont heureux    de toutes ces réactions défavorables au pays  et qui  risquent d’escamoter tous les efforts gigantesques  entrepris dans les domaines de la politique et de la législation. Veulent-ils  rediriger le Maroc aux années de plomb ?  S’agit-il  là des objectifs fixés par  ceux qui assument  la responsabilité de ces actes insensés qui prouvent tout simplement qu’il y a un manque terrible de clairvoyance , de lucidité et d’intelligence. Il faut le dire , toute tentative d’abattre les idées ou de camoufler les informations est  actuellement  vouée à l’échec. C’est la mondialisation et l’internet qui ont aboli les frontières et libérer les langues…

  Notre pays n’a pas besoin d’un tel gaspillage  de forces, de telles polémiques  banales qui seraient à même de nous détourner de notre objectif principal à savoir l’achèvement de l’Etat de droit, la génération des biens, la  conservation de notre unité territoriale et de  la stabilité de notre régime politique.

 Tous ces incidents   banales qui nourrissent  la presse  occidentale en quête du sensationnel    et  de la bêtise politique 

Tous ces incidents   banales qui nourrissent  la presse  occidentale en quête du sensationnel    et  de la bêtise politique  au nom d’une suprématie  culturelle et économique  à l’égard notamment des arabes et des musulmans ,auraient du être contournés  au moyen d’un tour de  main habile…Au lieu de  fabriquer de nouveaux héros  , de nouvelles victimes,les responsables marocains  auraient du laisser faire et laisser dire. La vérité finit par éclater d’autant plus que le peuple marocain  n’est ni bête ni mineur pour faire des amalgames graves.

Les dégâts  politiques que pourrait avoir la suspension de l’intelligence , du bon sens et l’étouffement des voix    pourraient dépasser ceux de la répression  massive. C’est dire une bêtise tout court.  

Feu Al Jabri a conclu vers la fin de sa vie que pour comprendre la mentalité des arabes , il faut maîtriser les dédales de la langue arabe. Celle-ci pourrait apporter  des éclaircissements suffisants pour comprendre la mentalité des peuples  arabes et de leur imaginaire.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

21-05-2014

Au MaRoc , la liberté qui fait mal au peuple et celle qui fait peur au régime

On en a marre d’une liberté creuse

Dernièrement , des activistes marocains ont eu le projet de fonder une association sous le nom suivant : « la liberté maintenant ». Pour des raisons pratiquement absurdes , l’initiative  a été refusée par les autorités compétentes sous prétexte qu’il y a  parmi les fondateurs un membre de la fameuse secte  politique « Adl wa lLihsan ».  indh

   Il parait que l’ère de la stupidité et du strabisme  continue d’encadrer notre vie.  Les militants d’ »3aladl wa Lihsan » » ne sont ils pas des citoyens ? Son- ils vraiment redoutables au point de provoquer des prises de position aussi scandaleuses  et ridicules par l’Etat marocain ?  Il  fallait juste  lire le nom  de l’association  qui se fixe comme objectif l’instauration ou la défense e de la Liberté pour se rendre compte que c’est du pur strabisme politique. La liberté , les marocains en ont marre, on est complètement libre  d’agresser, de voler , d’abuser de son pouvoir d’insulter , de ses bagarrer…Ce qu’il faut créer , élever et faire épanouir chez les marocains , c’est l’humanisme , le civisme ,le rationalisme , le respect…

Stupidité et strabisme

Stupidité et strabisme  augurent des lendemains  ténébreux, .En fait , ce sont des fous qui veulent empêcher des aveugles  de  s’embarquer dans un véhicule en panne en vue de conquérir  le soleil… Les marocains doivent lutter d’abord pour acquérir leurs droits sociaux  économiques : l’école en ruine , la santé délabrée, les petits pots de vin qui font tourner les rouages des services  publics, le détournement des deniers publics dans les contrées les plus lointaines , l’abus du pouvoir , la corruption …

Des mesures absurdes qui entachent l’image du pays

    Loin des analyses politiques ,  pour le simple citoyen , l’Etat marocain  est en train non pas de  perdre ses nerfs et son flegme mais plutôt  son cerveau et son intelligence. En témoignent d’autres incidents  similaires regrettables tels  l’arrestation du jeune artiste Al Haked   en plein public lors d’un match de football, la prise de mesures disciplinaires exagérées à l’encontre d’un fonctionnaire du ministre de la Justice  pour avoir osé divulguer le trafic d’influence et autres phénomène de corruption et de clientélisme au sein du ministère surtout lors des concours et des recrutements ,le procès d’Ali Aouzla qui continue de connaitre des péripéties rocambolesques et insensées… Toutes ces bêtises politiques entachent l’image d’un Maroc  qui a su préserver  , jusqu’à maintenant, sa spécificité et par là  sa distinction par rapport aux autres pays arabes. Mais , il parait que   pour certains responsables  ce sont toujours les imbéciles qui se font distinguer. Et donc , il faut annuler cette distinction. L’hypothèse qui s’impose est la suivante : l’harmonie du pays doit être la priorité des priorités .Celle-ci consiste à balayer tout ce qui pourrait référer à une certaine intelligence qui  aurait  engendré cette distinction même. Faire prévaloir l’arbitraire, éteindre toutes les lueurs d’espoir, mettre à niveau le pays pour qu’il ne sorte pas du lot. En un mot hisser la bêtise , la propager, l’arroser !!!

Sont-ils heureux maintenant , ces responsables qui  ont provoqué   gratuitement tous ces remous !

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

10-05-2014

Roummani et Ait Baha :des misérables préfèrent le suicide à l’hospitalisation impossible

La question de l’universalité des droits de l’homme  est à revoir en fonction  de l’exception culturelle , du niveau de développement  de la mentalité et de l’instruction d’un telle ou telle société  .Il est certain que faute d’efforts sensibles  au niveau de  l’instruction et  l’éducation ,les peuples arriérés  ne sauraient profiter des droits  imposés par les civilisés . Quand ces droits atterrissent   loin de leur lieu de naissance , ils sont considérés comme des aubaines desquelles il faut s’emparer pour spéculer , surenchérir et surtout obtenir des privilèges. En témoignent  les dérives d’une démocratie locale  que le Maroc a adoptée depuis belle lurette. Une démocratie qui  fait fi de l’Homme , de ses droits et de sa dignité.

Parce que  cette démocratie est truquée et parce que le peuple manque d’éducation , de conviction et d’instruction   pour la repenser  et l’examiner ,la société chavire et les victimes se multiplient. Bien entendu les limite du désespoir  c’est le suicide.

 Sommes-nous démocrates quand les citoyens préfèrent le suicide à l’hospitalisation ?

Un mendiant souffrant quidnappé par des inconnus à Ait Baha .

Hier sur une station de radio, j’ai écouté la communication téléphonique d’un monsieur  qui n’éprouvait aucune gêne de dire qu’il exerce le métier de mendiant pour  avoir de l’argent indispensable  aux soin de sa jambe laquelle semblait  être affectée d’une gangrène  et d’ une gigantesque tumeur de  presque 35 mm…Le monsieur réside dans la région de Ait Baha.

La semaine dernière   il avait téléphoné à la même station , il avait exposé son état et quémandé de l’aide de la part des auditeurs…Le lendemain , il  reçut la visite de trois jeunes hommes  qui lui proposèrent une aide. Ils  l’invitèrent  à les accompagner à bord d’une voiture pour lui livrer l’aide. Mais juste après ; on lui banda les yeux et on se mit à le maltraiter. Selon lui ,on l’avait même déshonoré ; ce qui signifie pour les marocains un abus sexuel quelconque. Il pleurait et avouait qu’il n’avait aucune idée de ce qui lui était arrivé. Il dit qu’on l’ avait forcé d ’avaler une grande quantité de vin tout en le torturant…  

   Ce malheureux  déclara sur les ondes de la radio qu’il eut pris la décision de ne plus recevoir de l’aide ou de réfléchir à collecter la somme (30000 DH) que nécessite l’opération .Il  promit  même de se suicider bientôt , il   ajouta qu’il est en train de réfléchir à la manière d’accomplir son geste. Qui serait donc ces acteurs  commanditaires? Quel est but ? s’agit-il d’un acte délibéré de malfaiteurs  ou bien c’est une terreur à semer  en vue que les victimes se taisent ?

Que des maux à combattre , la maladie, la misère et les chauve-souris ?

A Roummani ,Les services publics les plus élémentaires sont dispensés sur la tête du client

 

A Roumani(une petite ville près de Rabat et non pas La Roumanie de Tchaousescou),un citoyen marocain s’est suicidé le mardi dernier en  se jetant de la terrasse de sa maison.

Ce matin là, ce jeune homme senti une douleur au ventre.  Soutenu par quelques membres de sa famille,Il se dirigea  alors  à l’hôpital local mais  le médecin était absent. il se retourna chez lui et revient à l’hôpital l’après midi. Le  médecin lui  fit subir une injection  sans que la douleur disparaisse ou diminue au moins. Et pourtant  ce médecin lui  ordonna de rentrer chez  lui mai .L’homme souffrant et sa famille protestèrent  car la douleur  fut exacerbée. Sans pitié ni   charité devant  le désespoir et la douleur du patient et de sa famille, le médecin fut catégorique ,refusa toutes les  supplications  et contraignit le malade à quitter  l’Hôpital. Mêmes les protestations et la hausse du ton  des membres de la famille n’ arrivèrent point à émouvoir la conscience de ce médecin devant un cas urgent.  Chassé dehors , le patient  fut transporté  à la maison.  Il fut mis sur son lit  et paraissait s’endormir .Les membres de sa famille vaquaient à leurs préoccupations quand ils entendirent un cri strident .Le jeune s’était jeté de la terrasse  et avait rendu l’âme .

 L’information  éclata dans  la petite ville . les habitants  ont organisé des manifestation  de protestation. L’ enterrement  qui a eu lieu le mercredi 7 mai  fut l’occasion de dénoncer la négligence , l’incompétence et l’irresponsabilité des fonctionaires locaux .Les manifestant ont appelé a ce que le délégué de la santé soit démis de ses fonction et le ministre de la santé vienne dans la ville pour se rendre compte du drame des citoyens avec des services publics complètement absents.Les manifestations se sont poursuivies le jeudi 9 mais  encadrées et animées par les diplômés en chômage.

 Interrogé a ce sujet , un habitant de la ville révéla quelque chose d’inquiétante dans cette petite ville ;  l’hospitalisation et l’assistance de la protection civile des gens sont  soumises à des conditions étranges  politiques , familiales et tribale et que le malade  ou le sinistré qui est sans parti ni coup de piston  n’a qu’à subir  un sort tragique 000000000002rmanecar  personne ne lui vient en aide et assistance

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

09-05-2014

Bouteflika ou quand le rire dégénère en tragique

Il  y a presque plus une semaine que je n’ai rien écrit. D’abord je me suis remis à lire un peu puis je n’ai pu faire face à un chamboulement qui avait affecté mon ordinateur, ensuite il m’est arrivé de me  glisser vers cette zone  léthargique qui m’absorbe de temps en temps  et enfin j’ai été  broyé jusqu’à  la nausée  viscérale par les détailes de l’actualité

Une marionnette moribonde

Bouteflika a  été réélu pour la quatrième fois. Sur une chaise roulante, un cadavre   faiblement  animé, chancelle    péniblement  pour accomplir un rituel politique ayant trait à ce qu’on appelle la démocratie. Le regard  figé sur le néant, la figure  blême  et glacée, sculptée de relief morbide, l’homme  semblait  se  gargariser des ténèbres de l’absence. On le poussait , on le trainait, on l’applaudissait , on l’actionnait même…Un parfait jeu de marionnettes .A peine cachés , les généraux tiraient nerveusement les ficelles … Une vraie mascarade politique.

Du mécanique sur de l’humain

Des généraux qui sont capables de tout , aussi bien de l’abominable que du ridicule ne peuvent avoir  froid aux yeux , leur arrogance et leur  cynisme n’ont plus de limites.

Ce que ces maîtres chanteurs  sont en train d’accomplir est extraordinaire. Il dépasse de loin toutes les normes  du spectacle , de la politique , des médias et bien entendu de la raison.

Drôle de démocratie qui appellent les citoyens à voter pour une momie. Un stupide processus de mécanisation  de la démocratie  n’engendre pas le comique mais le tragique. La démocratie est une création humaine  pour servir les humains . Le spectacle offert  au monde par les militaires algériens  est un avilissement   total de la démocratie . 

 

Si tu manques de pudeur, fais tout ce qui te plait

Qui osent torturer un vieillard moribond est capable de bruler l’avenir des masses . La manne pétrolière en main , ces  hors-la-loi n’hésitent pas à renforcer davantage leurs rangs par le recrutement massif des mercenaires. Ils  croient qu’ils sont capables de toutes les guerres , de tous les désespoirs. Ce sont eux qui  ont crée un Etat fantoche sur leur territoire , ils l’avaient doté de drapeau , d’ambassadeurs et même d’un festival de cinéma…

Confier le sort de tout un peuple à un moribond ne peut être expliquer que par le fait de créer tout un Etat et tout  un peuple  dans des camps au désert. La kyrielle des bêtises va crescendo ,l’absence de toute pudeur  et toute conscience  l’explique ; si tu manques de pudeur , tu pourras tout te permettre, dit l’éthique musulmane.

سبعة رهط يفسدون فيLa stratégie   du rapt , du  chantage 

Ces militaires bafouent toutes les lois  et toutes les morales. Ils tiennent tout un peuple en ôtage et le font chanter s’il ose reclamer ses droits : ou bien nous ou l’enfer ».Effectivement ils lui avaient  montré toute les couyleurs de l’enfers lors de la deccenis  noire. Leur responsabilté directe dans le smassacre de leur peuple est confirmée …Mais le peuple sait bien qu’il s’agissait là d’une sévère correction au cas où il oserait  aspirer à la liberté une autre fois. Les voisins , les marocains sont cible préférée d’une haine et d’une rancune inénarrables. Pour ce faire , toutes les potentialités de leur pays l’Algérie sont mises au service du pseudo Etat du Polisario. L’objectif est de faire chanter le Maroc ,de bloquer toute tentative de construire l’avenir qui ne serait que commun.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

09-05-2014

Bouteflika ou quand le rire dégénère en tragique

Il  y a presque plus une semaine que je n’ai rien écrit. D’abord je me suis remis à lire un peu puis je n’ai pu faire face à un chamboulement qui avait affecté mon ordinateur, ensuite il m’est arrivé de me  glisser vers cette zone  léthargique qui m’absorbe de temps en temps  et enfin j’ai été  broyé jusqu’à  la nausée  viscérale par les détailes de l’actualité

Une marionnette moribonde

Bouteflika a  été réélu pour la quatrième fois. Sur une chaise roulante, un cadavre   faiblement  animé, chancelle    péniblement  pour accomplir un rituel politique ayant trait à ce qu’on appelle la démocratie. Le regard  figé sur le néant, la figure  blême  et glacée, sculptée de relief morbide, l’homme  semblait  se  gargariser des ténèbres de l’absence. On le poussait , on le trainait, on l’applaudissait , on l’actionnait même…Un parfait jeu de marionnettes .A peine cachés , les généraux tiraient nerveusement les ficelles … Une vraie mascarade politique.

Du mécanique sur de l’humain

Des généraux qui sont capables de tout , aussi bien de l’abominable que du ridicule ne peuvent avoir  froid aux yeux , leur arrogance et leur  cynisme n’ont plus de limites.

Ce que ces maîtres chanteurs  sont en train d’accomplir est extraordinaire. Il dépasse de loin toutes les normes  du spectacle , de la politique , des médias et bien entendu de la raison.

Drôle de démocratie qui appellent les citoyens à voter pour une momie. Un stupide processus de mécanisation  de la démocratie  n’engendre pas le comique mais le tragique. La démocratie est une création humaine  pour servir les humains . Le spectacle offert  au monde par les militaires algériens  est un avilissement   total de la démocratie . 

 

Si tu manques de pudeur, fais tout ce qui te plait

Qui osent torturer un vieillard moribond est capable de bruler l’avenir des masses . La manne pétrolière en main , ces  hors-la-loi n’hésitent pas à renforcer davantage leurs rangs par le recrutement massif des mercenaires. Ils  croient qu’ils sont capables de toutes les guerres , de tous les désespoirs. Ce sont eux qui  ont crée un Etat fantoche sur leur territoire , ils l’avaient doté de drapeau , d’ambassadeurs et même d’un festival de cinéma…

Confier le sort de tout un peuple à un moribond ne peut être expliquer que par le fait de créer tout un Etat et tout  un peuple  dans des camps au désert. La kyrielle des bêtises va crescendo ,l’absence de toute pudeur  et toute conscience  l’explique ; si tu manques de pudeur , tu pourras tout te permettre, dit l’éthique musulmane.

سبعة رهط يفسدون في الارض la stratégie   du rapt, du  chantage 

Ces militaires bafouent toutes les lois  et toutes les morales. Ils tiennent tout un peuple en ôtage et le font chanter s’il ose reclamer ses droits : ou bien nous ou l’enfer ».Effectivement ils lui avaient  montré toute les couyleurs de l’enfers lors de la deccenis  noire. Leur responsabilté directe dans le smassacre de leur peuple est confirmée …Mais le peuple sait bien qu’il s’agissait là d’une sévère correction au cas où il oserait  aspirer à la liberté une autre fois. Les voisins , les marocains sont cible préférée d’une haine et d’une rancune inénarrables. Pour ce faire , toutes les potentialités de leur pays l’Algérie sont mises au service du pseudo Etat du Polisario. L’objectif est de faire chanter le Maroc ,de bloquer toute tentative de construire l’avenir qui ne serait que commun.

Posté par TAHRI dans Maghreb et monde arabe | Pas encore de commentaires »

va95 |
Brèves de canapé |
Aequalis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La marche européenne des pa...
| Me Olicier PIERICHE
| Hélioparc, une bien sale hi...