Archives pour octobre 2014

30-10-2014

Une grève générale légère et sympa!!!

En fin  une grève comme   cette  brise matinale qui  n’arrive même pas à effleurer les bords de ce brasier  où sont grillés les marocains en cet automne infernal  Seule l’âme échappe au feu  mais elle souffre  ,  elle erre, elle monte très haut  et promet un retour  fracassat. Le peuple ne fait plus confiance ni au gouvernement ,ni aux syndicats ,ni aux partis ni au ciel. La grève était légère , parfois teintée d’absence , parfois criblée de méfiance. Les grands commerces de Derb Omar et de Garage Allal  ont enlevé peu à peu le voile de la peur et l’incertitude, leur grève n’a duré  qu’une heure  ou deux  . Puis  , ils se sont rués  vers  leur  oubli passionnant et leur leur mémoire rouillée. Les autobus ont débrayé mais les taxis ont festoyé. ..

Il  y a des marocains ekhalfit des marocains,  mais les grévistes  comme les non-grévistes ne comptent que sur eux-mêmes .La confiance dans l’avenir  s’amenuisent, les espoirs menacent de se suicider…La vie est devenue lourde.

Et ce ministre au   regard cyniquement misérable, à la mine malheureuse, à la jeunesse  sans entrain, il est là . Les joues  bombés et les yeux  paresseusement  hagards, il débite de vieilles rengaines sourdes :

« le gouvernement dispose d’une politique sociale … 135000000 DH  sont les frais du   dialogue social, l’argent économisé  de la caisse de compensation  est destiné aux services de la santé publique,, Au lieu de 600000000Millions pour l’achat des médicaments , le chiffre est passé à 1600000000DH , une somme considérable pour l’indemnisation de la perte d’emploi, l’augmentation des bourses d’étudiants… »

Les augmentations des prix , le démantèlement de la caisse de compensation , le  clientélisme , la privatisation des propriétés de l’état…la épanouissement de la corruption , la liquidation des citoyens  courageux qui dénoncent la pourriture , l’intention d’abattre les fonctionnaire, la lâcheté , le chantage, les surenchères , l’économie des rentes , l’hypocrisie politique à l’égard de La Monarchie, le ralliement inconditionnel au Mouvement satanique des Frères musulmans… C’est la nausée ! Trop d’écume et de mensonge

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

19-10-2014

La rage algérienne à son comble : soldat algérien tire avec prémiditation sur un paysan marocain : le ras –le-bol des responsables marocains

 La rage  algérienne à son comble : soldat algérien  tire avec prémiditation sur  un paysan marocain : le ras –le-bol des responsables marocains

   

 

Le gouvernement marocain a exprimé sa « vive indignation » et sa « très grande inquiétude » suite à  l’agression prémiditéé perpétreè par un soldat algérien sur une dizaine de civils marocains à la frontière maroco-algérienne. Un homme a été grièvement atteint au visage. Agé de 28 ans, marié, père d’un enfant, il a été évacué vers l’hôpital Al Farabi d’Oujda.

On lit dans le communiqué du ministère ds affaires étrangères marocaines : »Vers midi de ce jour, un élément de l’armée algérienne a tiré 3 balles sur  une dizaine de citoyens civils marocains au niveau du tracé frontalier du douar Oulad Saleh, commune rurale Beni Khaled, située à 30 kms au Nord Est de la  ville d’Oujda », indique le communiqué.
Selon ce même communiqué , un homme a été grièvement atteint au visage et a été évacué vers l’hôpital Al Farabi d’Oujda .Son état de santé est jugé très critique par les médecins,  selon le communiqué. C
« Le Gouvernement du Royaume du Maroc proteste vigoureusement contre cette  atteinte directe et inadmissible à la vie de citoyens civils marocains par  l’armée algérienne et dénonce un acte irresponsable qui s’ajoute à d’autres  agissements provocateurs constatés dernièrement au niveau des frontières »,  affirme le communiqué.
Le Royaume du Maroc condamne « cet acte injustifié qui viole les règles  élémentaires de bon voisinage et appelle le gouvernement algérien à assumer sa responsabilité  conformément aux règles du droit international et à fournir aux autorités  marocaines les explications nécessaires, conclut le communiqué.

 

Une preuve qui ne tient pas

Pour les responsables algériens ,la justification de cet acte abominable   est évidente , il s’agit de lutter contre les trafiquants du kif qui  auraient pénétré sur les terres algériennes .Une accusation qui est parfaitement démentie par la situation et le lieu d’habitat de la victime ; c’est le hameau d’ Oulad Saleh, commune rurale Beni Khaled, située à 30 kms au Nord Est de la  ville d’Oujda.

 

La police refuse de tuer   le peuple

 

Au-delà cde cette arrogance systématique à l’égard d’un voisin  paisible, l’Algérie serait sur le point d’exploser. Les manifestations inédites des membres de la police n’expriment  pas seulement la protestation contre les conditions défavorables où exercent cette catégorie de fonctionnaires  mais c’est l’éveil d’une conscience gardée pendant longtemps  ensevelie dans les bottes de la jungle militaire  à l’abri des    épines des remords. Une telle action   est l’expression maladroite  de cette jungle qui refuse de lâcher le pouvoir au peuple  lequel peuple est tenu en otage ,dénué , dénudé  et étendu entre l’enclume des islamistes et le marteau des officiers.  Les manifestation de la police est un vif avertissement  contre ceux qui  souillé l’honneur de  cette classe de citoyens q qui étaient obligée de tuer , de terroriser et d’assassiner  au nom des terroristes islamistes et pour le compte des  officiers au pouvoir.imagessldata

Pour détourner l’attention du peuple et empêcher son éveil 

 

Par le bien d’un patriotisme  archaïque , le régime algérien  veut gagner du temps   en vue de trouver  d’ enterrer la momie   saignante qu’il a sur les mains.

Pauvre peuple algérien  des milliards dans les poches des bottes et des  jeunes dans   embarcations de fortunes !!   La momie au pouvoir  et les jeunes au mouroir !

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

18-10-2014

Les néo-démocrates , un parti autre?

Les jeunes, la dignité et la confiance

Est –il impossible de réaliser la même chose chez nous ? Peut-être non  si ces jeunes prennent politiquement en charge leur sort à condition de rêver autrement. C’est dire croire à leur droit  ,à leuacahhari484674sahhafgr chanckhalfichabate, faire cimages (1)onfiance à leurs aptitudes intellectuelles en cessant de servir de bois de  chauffage  aux marchands de politique et de slogans  pour qui tout est susceptible de servir de monnaie de change avec le makhzen.

Les néodémocrates , une lueur d’espoir ?

A mon avis , le parti des néodémocrates  peut servir de tremplin à ces jeunes   assoiffés de se réaliser  , qui réclament la liberté, la démocratie , l’égalité des chance, le droit à la participation  , à la dignité et à l’Espoir.

Dans une déclaration de monsieur Darif  ,il a dit : »nous avons décidé de créer le parti des  néo-démocrates pour  redonner espoir à ces jeunes isus des masses populaires.plus d062.jpge 90%  des fondateurs   ne dépassent pas  la cinquantaine(…) Il y a darifdes dizaines d’entreprene049.jpgurs ,de médecins et de pharmaciens …. nous rejetons les propriétaires de grandes entReprises(…) La majorité des jeunes du parti  n’a pas été enregistrés sur les listes électorales( …)

MOhammed Darif  et la quête de l’espoir

Mohammed Darif est la figure emblématique d’une   génération  qui s’est consacrée à la quête de la vérité marocaine à travers la réalité et la théorie .Une génération qui  a refusé de  picorer  les graines  en abondance dans la basse cour, de prendre part à la curée politique dans le cadre de ce qu’on appelle le processus démocratique,de monter à la cime de la montagne , de menacer de bruler la ville  ou de suicider, de  s’embarquer à bord d’un  sous-marin  islamique  , de bombarder la patrie et le peuple  après l’avoir hypnotisé…

Le parti des néo-démocrates    semble être  le bout de tunnel  d’une génération de  marocains  qui avaient emprunté les méandre des passions et des illusions, qui  s’étaient gaffés   de l’amertume  des trahisons  , qui avaient souffert  des affres du népotisme , du clientétisme et  de la bêtise humaine sous toutes ses formes .

Une telle identité qui rompe avec toutes les essences mythiques  et opportunistes est capable de permettre à ce parti de se démarquer des autres.

 

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

18-10-2014

Jeunesse humiliée jeunesse honorée

Slogans et pillage

L’ascension vers le haut est aussi vertigineuse que la descente aux enfers de la misère et de l’indigence Il est claire qu’au fur et à mesure que les masses se paupérisent et perdent tout espoir d’accéder aux droits fondamentaux :l’habitat ,l’Ecole et la Santé, les politiciens bénis et agrégés  par l’Etat  atteignent, dans un temps recors,  une prospérité et une opulence qui  soient à même de rendre   jaloux les plus  grands bourgeois européen citoyens  producteurs de richesse  et  soucieux du devenir et de l’avenir de leur patrie .   En témoignent par exemple des parcours comme ceux de AChaari (USFP), Benabadallah(PPS) , Khalfi(PJD)Chabat(Istiqlal)Belfquih ,RADI…

Le mouvement nationaliste , le socialisme et le progressisme  sont devenus de lointains souvenirs  qu’on utilise souvent pour agrémenter un discours politique creux et répugnant où po1664561514911315703551000012840750732833476137997n.jpgur réclamer  rageusement une légitimité identitaire partie en éclat depuis belle lurette.

Les jeunes d’ici et d’ailleurs

Au Maroc , les  paradoxes et les fractures  sont apparentes. Des leaders politiques et syndicaux ne jurent que par la démocratie et pourtant ils ne quittent le siège de responsabilité que pouacc65ace9dbcc278167bda2bd98c9d23_1396198656r la tombe. Le chômage ravagent la majorité écrasante de la  jeunesse . Avoir trente ans ou quarante ans , une licence ou un master, un crane dégarni , une santé fragilisée , des dents cariées et vivre encore chez ses parents sans aucune ressource est la pire des catastrophe qu’endure le peuple marocain. Faire de la politique dans ce cas apparait ridicule .Il faut parfois s’humilier jusqu’aux os , s’enrôler comme homme de paille ou de troupe  pour profiter des miettes jonchées sur le sol d’un pseudo parti politique  en pleine compagne électorale. Cette dernière est devenue l’équivalent de tout faire politique , lui-même s’est transformé en une transaction  déloyale, compromettante, illégale , illicitaliente, fatale , criminelle…Un vrai complot contre les intérêt suprême de la patrie et du peuple.

En Italie comme en France, pour affronter la crise et injecter du nouveau sang dans les veines de la politique publique on a permis à des jeunes  d’accéder jusqu’à la primature

Matteo Renzi, né le 11 janvier 1975 à Florence, membre du Parti démocrate et devenu le dirigeant suprême de son pays  l’Italie,il est  président du Conseil des ministres depuis le 2valls2 février 2014.

En france. , Manuel Carlos Valls Galfetti, né le  13 août 1962 à Barcelone  , est devenu premier  ministre  depuis le 31 Mars 2014.

Est –il impossible de réaliser la même chose chez nous ? Peut-être non  si ces jeunes prennent politiquement en charge leur sort à condition de rêver autrement. C’est dire croire à leur droit  ,à leur chance, faire confiance à leurs aptitudes intellectuelles en cessant de servir de bois de  chauffage  aux marchands de politique et de slogans  pour qui tout est susceptible de servir de monnaie de change avec le makhzen.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

18-10-2014

L’élite marocaine s’ engraisse dans la basse cour du makhzen

LA QUESTION

le parti des néodémocraes est-il un mouvement authentique  issue des masses et répondant à une nécessité sociopolitique ou bien c’est tout simplement un énième chiffre dans la panoplie des partis  vivant et ayant vécu  soit  dans le confins du mouvementhumb_frontt nationaliste progressistes panarabes socialistes soit comme rejetons du despotisme ? Aussi est il important de  se demander  si ce parti serait en mesure de se démarquer  des autres partis ou non.

L’élite économique marocaine grossit   en général dans la basse cour du makhzen

Que la crise marocaine  soit due à une élite défaillante  est discutable est partiellement vrai. De quelle élite s’agit-il ? Au Maroc par exemple ,  cette soi-disant élite est  sinon contrastée du moins  hétérogène . L’ élite économique  par exemple   évoluent souvent dans les parages du makhzen. Elle  grossit  souvent dans sa basse cour.  Quand elle veut faire la politique, elle est cooptée par  les partis dis administratifs. Les ambitions politiques et économiques deviennent  étroitement inextricables au détriment des clivages politiques et  de toute conscience à même  de faire face au dérapage du despotisme. Une contamination a eu lieu au niveau social et au niveau politique. L’Etat  encourageait cet amalgame et cette destruction systématique  de la conscience et l’exercice  politiques.

 L’Etat a mis    ,avec préméditation, en panne tous les asce21294_383607288384850_1474265089_nbenkkiranfnseurs sociaux sauf le politique.

Les compétence , la culture , le savoir , la créativité et toute autre voie sérieuse et  raisonnable   sont méprisées. Et c’était vrai , les politiciens qui avaient et qui ont obtempéré à la volonté du  makhzen se sont vraiment enrichis. En fait , la  force de  l’enrichissement au Maroc n’a d’égale que celle de la pauvreté.

Posté par TAHRI dans Non classé | 1 Commentaire »

politique |
Aequalis |
LE JOURNAL DES INFOS UTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT Menuiseries Gregoire
| La marche européenne des pa...
| Royaume du Maroc