Archives pour mai 2015

28-05-2015

La prostitution au Maroc est ses enjeux: déshonneur social et culpabilisation politique

La prostitution au Maroc est ses enjeux: déshonneur social et culpabilisation politique

prostituéeé

      mai 28, 2015 La prostitution au Maroc est ses enjeux: déshonneur social et culpabilisation politique2015-05-28T20:18:36+00:00     Uncategorized     No Comment

Maroc La prostitution : du déshonneur social à la culpabilisation politique .

La mai de la politique est bien là

Le Maroc n’avait pas besoin du film de Nabil Ayyouch pour révéler ses faces cachées. La prostitution n‘est pas un secret de polichinelle  sans   pour autant être saisie dans son contexte et ses véritables dimensions. C’est un produit légitime de la politique de paupérisation, de l’ « analphabétisation »  et surtout du mépris   généralisé mené par l’Etat marocain à l’égard du marocain dans le but d’endiguer le flot de ses légitimes rêves et de l’asservir d’une manière ou d’ une autre .  C’est incontestablement la pierre angulaire de la stratégie destructive de   la dignité   marocaine soigneusement esquissée et savamment exécutée jadis par le colonialisme puis par leurs héritiers locaux. De même, c’est une manne qui profite essentiellement aux professionnels du trafic humain car les prostituées seraient contraintes de vendre leurs charmes par la traite ou lors de passe strictement gérés …

L’imposture   de  l’Orient et l’hypocrisie de l’Occident

Cependant , en dépit des considérations politiques, la réalité d’un pays comme le Maroc , déchirés entre une occidentalisation tordue et une « orientalisation » perfide , est souvent médiatisée dans le but de porter atteinte au régime en place en l’occurrence la monarchie.. Une vérité exagérée au point de frôler les limites de l’exotisme et du folklore et surtout du racisme . L’Occident mobilise souvent ses médias pour dénicher le sensationnel derrière les portes des maisons closes ou à travers les plis d’une misère implacable. L’Orient tout en colportant ses impostures, les semant , les cultivant et finit par récolter l’ivraie et le bon grain au nom de d’une vile pseudo fraternité et d’une coreligion venimeuse . L’Occident critique notre libéralisme sauvage et minée de mauvaises fois et l’Orient   nous en achète ce qui est susceptible de conforter ses mythes puritains et assouvir ses instincts primitifs.

Epouser « islamiquement  » quatre , les expatrier chez lui et   devenir  leur  entremetteur

Nos « frères » arabes musulmans viennent chez nous , abusent de notre gentillesse, demandent les mains de nos filles , parfois ils épousent quatre conformément à la loi islamique puis ils les amènent chez eux pour les exploiter dans la prostitution déguisée ou déclarée. Qui est responsable dans ce cas là ? Ce ne sont pas toujours les riches du khalige qui commettent ces turpitudes , il y a aussi les jordaniens qui passent pour des maîtres dans le domaine. Ce qui a poussé le ministère de l’intérieur de la Jordanie à interdire le séjour des marocaines dans leur pays.

Un simple trafic humain!!!!!

Le ministère de l’extérieur des USA avait diffusé un rapport qui fait état   de la prostitution des   millions de marocaines dans plusieurs pays du monde. Le Maroc est considéré comme une source et un lieu de transit de toutes les formes du trafic humain .Le régime marocain est critiqué pour ne pas déployer des efforts suffisants   en vue de faire face à ce fléau. Le rapport explique que dans la plupart des cas , ces jeunes filles sont victimes de faux contrats de travail dans des hôtels , des salons de coiffuresou même chez des familles riches.Mais dès leur arrivée, elles se trouvent obligées de pratiquer la prostitution

Un pays ouvert aux quatre vents!!!

Et pourtant il faut le dire, la prostitution au Maroc n’est pas un phénomène de masse comme le présente ces occidentaux malhonnêtes et ces orientaux complexés. Marrakech n’est pas un bordel , c’est un haut lieu de tourisme mondial qui attirent non pas seulement des touristes mais suscite aussi la jalousie et la rancune .S’il y a des pédophiles , ce n’est pas parce que des familles sont prêtes à offrir leurs enfants mais c’est parce que le pays est grand ouvert aux quatre vents .Un pédophile ou un client de prostitués sont d’abord le produit de leurs sociétés. La perversion est une séquelle d’enfance , la fornication est l’expression d’un refoulement sexuel imposé par des sociétés aux structures bloquées.

Il faut agir pour prouver qu’on n’est pas complice!

Que peut-on faire pour venir à bout de ce phénomène ?Fermer nos frontières en imposant le visa ? Instaurer un Etat policier où chaque visiteur serait strictement surveillé lors de son séjours ?Lapider les prostituées et décapiter publiquement les pédophiles ?   Autant de solutions qui feraient le bonheur des certains mais qui auraient de répercussions négatives .

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

23-05-2015

Maroc :la poussée du haram et l’abence de débats reponsables

Des amalgames  sciemment maintenus par les responsables

Des cas et des cas qui  prouvent  que la majorité des marocains sont des intégristes potentiels  du fait que leur conception de la religion est strictement traditionaliste ; c’est parce qu’ un théologien  avait  expliqué telle chose ainsi , le raisonnement est totalement suspendu chez eux. On se demande  sur l’absence de débats  au sujet de la modernité et de sa relation avec la religion au quotidien. Pourquoi les mass-médias  n’adoptent –ils pas des approches  rigoureuses et convaincantes pour  dissiper ces malentendus ?Pourquoi les vrais intellectuels  ne sont que très rarement invités pour aider les gens à comprendre et à se débarrasser des remords injustifiés et de complexes de péchés imaginaires ?  Pourquoi maintient-on ces amalgames  au détriment de la modernisation du pays et du bien être des citoyens ?

Les risques de la généralisation du haram

C’est dire que les cerveaux sont bien défrichés pour y semer toute les monstruosités. Alors qu’il est très simple de prendre le taureau par les cormes et dire que l’ « usure » est haram du moment qu’elle naît d’une volonté d’exploiter  le malheur de l’autre. Une telle attitude est strictement inhumaine , elle pourrait déclencher un processus de haine , de rancune et de vengeance sociales.

Photos-0328

Ce qui est abhorré par l’Islam tandis que les banques sont   liées à  l’Economie modernes , à la révolution industrielle , à la consolidation du capitalisme…En tant que créatures de l’homme avide du gain , parfois elles dérapent, deviennent en déphasage avec l’évolution sociale , économique et politique ; la crise économique que traverse le monde actuelle   serait la preuve que ces institutions doivent revoir leur mécanisme et leur stratégie…

Mettre la main à la pate

Il s’agit là du type de problématiques qui  demeurent mystérieusement  irrésolues  sur le plan de la religion  car on y touche pas de crainte de je sais quoi. Elles se développent à l’image de tumeurs malignes qui finiraient par ravager tout le corps. Il faut  lui trouver une solution adéquate , convaincante saine   et définitive     .

L’argent est aussi la source de passions monstrueuses

téléchargement

En fait l’argent soulève beaucoup de passions . Les riches aiment  en ramasser davantage, ils usent de tous les moyens pour y arriver. Les pauvres en ont besoin  pour  vivre. L’indigence pousse parfois ces derniers à le maudire, à diaboliser  l’espace où il circule à flot. Et il n’y a pas une meilleure façon de  le  faire autre que de  le  mariner dans  le haram  .   Le problème né du moment que cette    notion  de haram rebondit dans les cerveaux   de monsieur tout le monde et finit par stigmatiser l’Etat  et ses institutions. Une fracture qui s’élargit avec le temps et , bien entendu , elle est comblée par les  intégristes assoiffés du pouvoir .

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

23-05-2015

Le Maroc le haram tiré par les cheveux et la négation de la modernité

Je  traversais la rue quand j’ai entendu  derrière moi une voix jeune  qui disait : «  ils travaillent dans les assurances , dans les banques , toute leur vie est  haram ».Je me suis retourné et effectivement j’ai aperçu un adolescent qui expliquait  à ses amis  que toute la vie des marocains baigne dans le haram. Détendu chez moi , j’écoutais l’animatrice qui présentait l’agenda des activités  du conseil régional des Oulémas de Casablanca. Enormément de rendez-vous  où des « fonctionnaires » donneront des leçons  pour préparer le ramadan… En fait, ces speeches auront  lieu dans les mosquées notamment après la prière de l’Asr.

Apologie ,clichés et stérilité

anque banques

  Cependant ,Leurs thèmes   puisent dans la littérature apologique de l’Islam  se focalisent sur des clichés qui ont perdu toute pertinence  pour pouvoir apporter une solutions aux problèmes actuels que vivent les musulmans. Il ne serait pas exagéré de dire que  pareilles activités  n’ont

1234026_448467008602724_111620388_n

pas d’autres vertus que d’occuper l’espace des mosquée sans pour autant  soigner le mal qui ronge les cerveaux et les âmes de la société. Autrement dit c’est une activité  stérile du fait qu’elle reste incapable d’aller de l’avant et de se focaliser sur  les maux générés par la conception de la religion telle qu’elle est  mijotée et consommée par les population  a travers les chaines  où des religieux sont passés pour de stars.

Des intégristes parmi nous

Mon père et mon vieil ami

Mon père lui-même refuse de percevoir les intérêts générés par se

s placements à la banque.  Mon vieil ami âgé de plus de soixante ans   qui  paye toujours le loyer car sa femme est convaincue que les prêts bancaires sont haram.

Même un   lauréat de grande  éc

ole

La semaine dernière , j’ai rencontré un jeune ayant le grade de master en économie qui était catégorique sur  le refus les crédits bancaires , « c’est haram et je pourrais t’expliquer cela scientifiquement, selon Al boukhari…Ibn Taymyya… » m’a-t-il défié. Ce jeune  portant un smoking très élégant ,  instruit  et  issu d’une grande famille bourgeoise  , débitait sans arrêt des blagues , parlait des lois mais paraît intransigeant  face à la question de l’ « usure » des banques. J’ai  beau  mobilisé   mes  stratégies didactiques   pour l’amener à  se mettre d’accord avec moi sur   une certaine logique  ,aussi succincte et simple soit-elle,  pour comprendre les textes sacrés, il est resté intrépide .Au fond de sa raison , la vérité est ce que disent les oulémas .C’est  potentiellement un intégriste convaincu malgré sa modernité apparente

Un médecin spécialiste

Une fois ,j’ai rendu visite à un cousin qui est médecin spécialiste dans une ville marginale. Je lui ai dis qu’il était temps  pour lui  de rentrer à Casablanca   car  ses enfants  grandissaient et sa famille devait être dénichée de la misère. Il m’a répondu qu’il ne quitterait pas cette ville car il n’était pas prêt à contracter des crédits haram pour acheter un appartement … En dépit des  bienfaits sociaux dus à sa présence dans cette contrée du Maroc « inutile » et sa  conduite exemplaire ,  ce médecin est un intégriste potentiel qui serait prêt à tout faire pour concrétiser ses convictions . Quand on rejette les banques  qui serait l’illustration du haram selon lui ; eh bien tout le système moderniste est condamné.

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

19-05-2015

A ouezzane la politique chasse la religion de la mosquée

La veille du ven

59958_10152139763146421_122174625_n

dredi , des festivités « sacrées »  enflammaient les foules

La veille de ce vendredi là, les autorités locales avaient organisé une soirée dans la grande place publique à laquelle avaient assisté une grande foule. C’était à l’occasion de la tenue du forum internationale des villes antiques. J’y avais fait un tour et j’ai constaté  la joie des gens .L’orchestre  traditionnel présentait des chants exclusivement religieux au cœur d’une ambiance  enflammée strictement surveillée par les agents de sécurité. On m’avait même dit que l’avant-veille ,il y avait le grand chanteur  Nouaamane Lahlou qui avait présenté une belle c

hanson sur la ville d’Ouezzane  …

Le vendredi à la mosquée , les croyants sont blâmés pour avoir participé aux diverses manifestations du forum

Une prêche qui était en effet une sévère  attaque contre les autorités, une  désapprobation  piquante du comportement tolérants des citoyens/croyants qui ont permis à leur famille d’y assister , une diatribe mordante contre les  efforts d

Photos-0038

éployés tant bien que mal par les uns et les autres pour arracher la vielle de l’oubli et la faire connaître.

Le forum n’était qu’une occasion pour inciter les ouezzanis à la débauche

L’Imam faisait bel et bien de la politique en puisant jusqu’au cou dans les thèses intégristes, que les femmes se trouvent à côté des hommes est la calamité des calamité, de telles festivités sont tout simplement une invitation à la débauche. La musique  et  la danse  sont l’expression de la  perversion, du  dévergondage, du dérèglement des mœurs …Toute la manifestation selon notre prêcheur s’inscrit dans le cadre d u processus de la démolition de la religion islamique …

Et si tu prononces la moindre parole mot  quand l’Imam fait sa prêche tu seras foutus…

Le prêcheur semblait maitre de son discours car il  disait ; qu’un développement  de ce genre aille à l’enfer ,nous n’en avons pas besoin…Le développement doit se faire dans le cadre de l’Islam et loin de la dépravation entretenue par « eux ».Et puis pour jeter la poudre aux yeux  et se prémunir contre toute réaction des autorité, il cite  Hassane Deux et finit  par faire des prière à Mohamed 6

Un laisser-faire suspect.

 

Il est évident qu’il s’agit là d’une  grande erreur de la part des autorités.Bien entendu, pareils imams qui usent du respect du aux lieux sacrés pour donner libre court à leurs fantaisies politiques qui s’inscrit dans une polémique inadmissible , doivent être remis sur la bonne voie. La prêche de vendredi n’est pas l’espace propice pour exprimer des points de vue politiciennes  maquillées   par la religion.Au contraire , elle doit servir à inculquer aux croyants  ce qui plaide en faveur de l’unanimité et de l’union de la communauté. Je n’ai aucune relation avec ce forum ni avec les autorités …Je désapprouve la politique adoptée et les options choisies mais je crois que la mosquée n’est pas le lieu propice pour le faire.En tant que citoyen engagé, cet imam aurait du imposé son point de vue autrement . De même, on peut se demander si les autorités qui prétendent protéger la sécurité sociale et spirituelle des marocains font bien leur travail .Ont-ils conscience de pareils actes ou bien sont-ils  démunis au point de ne rien comprendre?Autrement dit sont-ils aptes à accomplir leur devoir ou bien ils sont là tout simplement par le hasard , le clientélisme , le favoritisme et le népotisme? Laissent-ils pousser les germes de l’intégrisme pour les beaux yeux du PJD qui cherchent à neutraliser l’administration  en faisant brandir la carotte et le bâton?

Posté par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | Pas encore de commentaires »

19-05-2015

La joie scandaleuse du forum international d’Ouezzane

Une atrophie ,une résignation partout

19952359 - Copie (2)

Souvent , on assiste à des agressions caractérisées dans la rue mais on constate amèrement que l’absence de toute réaction de la part des citoyens , la mollesse des réflexes   décolletés d’une conscience déchiquetée :les symptômes certains que l’immunité sociopolitique est complètement ravagée sans parler de l’éthique humaine ou religieuse. C’est dire que cette société est résignée , prête à avaler toutes les couleuvres. Une telle impression m’est venue le vendredi dernier quand j’ai assisté à la prière dans une mosquée au milieu de ma ville natale.

Bâillonner les esprit et faire avale des couleuvres dans les mosquées

En fait, de temps en temps j’aime aller  faire la prière à la mosquée et surtout écouter le prêche de vendredi pour savoir où on est avec ce mariage forcené, contre-nature voire démentiel de la religion et la politique. J’ai fait de nouveau mon constat de   toujours ,le sceau entérinant ce mariage est   d’autant plus indélébile que débile. Avec ces deux dires coraniques faiblement authentifiés et   sournoisement enchainés pour hypnotiser les esprits en bâillonnant les bouches, le chemin de la peine capitale est déblayé en permanence.

201uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu09-04-15.39.49-225x300

Un sacré tiré par les cheveux

« Si tu demandes à ton compagnon – de la prière- de faire attention à ce que dit le prêcheur lors de sa prêche de vendredi , tu  bavarderas ». «  Dans un autre dire prophétique, quiconque bavardera lors de la prêche de vendredi sera privé des vertus supplémentaires de la prière de vendredi », une pure machinette à même de permettre toutes les folies. M

 

ais qu’avait dit le jeune prêcheur ce jour là ?

La joie est un pur sacrilège

La joie en Islam doit naitre dans les cœurs des croyants après avoir accompli les devoirs religieux. Elle doit être exclusivement exprimée par des prières. Faute de pouvoir   étayer son propos par   un verset coranique explicite, le prêcheur a évoqué des faits historiques , des batailles remportées par le prophète, des incidents relatés par des compagnons … Mêmes les joies permises dans la vie  comme les femmes , la nourriture ,la sagesse et les senteurs sont omises. Il parait que ce prêcheur ait oublié ce verset: فَانكِحُواْ مَا طَابَ لَكُم مِّنَ النِّسَاء مَثْنَى وَثُلاَثَ وَرُبَاعَ فَإِنْ خِفْتُمْ أَلاَّ تَعْدِلُواْ فَوَاحِدَةً أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ ذَلِكَ أَدْنَى أَلاَّ تَعُولُواْ، وَآتُواْ النَّسَاء صَدُقَاتِهِنَّ نِحْلَةً فَإِن طِبْنَ لَكُمْ عَن شَيْءٍ مِّنْهُ نَفْسًاVerset 3(annissae). : il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves(4) que vous possédez. Ou celui-ci :: ((Dis : « Qui donc interdit les parures que Dieu a faites pour Ses adorateurs et les nourritures pures et agréables [qu’il leur donne] ? » Dis : « ces biens sont aux croyants dans cette vie, et purement à eux au [pointde vue du] Jour de la résurrection. » Ainsi exposons-Nous les signes [et les versets] à l’intention de ceux qui savent.)) (Coran VII, 32).

De l’intégrisme au terrorisme

Pour ce prêcheur, tout concept de joie est compromis du moment qu’il est considéré comme étant incompatible avec les ambiances de festivités remontant à très longtemps. La foi est présentée comme un processus d’assombrissement ontologique, de sincérité morbide et mortuaire et d’isolement apocalyptique . D’ailleurs , il s’agit là de la mentalité qu’on cherche à enraciner vite dans les cerveaux des jeunes intégristes enrôlés ensuite vers le djihad et le terrorisme .Bien que des croyants murs comme les marocains puissent faire la part des choses et rester impassibles à cette logique macabre, les jeunes souffrant du clavaire social et de la sous-alimentation culturelle seraient enclin à adopter cette conception suicidaire du monde s. C’est dire une prêche emprunt du politique qui revêt dans de tels cas le caractère de « proximité »

Posté par TAHRI dans OUE>Z>ZANE | Pas encore de commentaires »

18-05-2015

le ganstérisme à Casablanca frôle le limites du terrorisme

Délinquance et discrétisation de l’Etat et de la société au Maroc

      mai 18, 2015 Délinquance et discrétisation de l’Etat et de la société au Maroc2015-05-18T00:43:11+00:00     Le Maroc sans tain     No Comment

 

Au Maroc , les indices économiques ne sont pas tellement prometteurs au

6307736-9512279

point de nous plonger dans un optimisme béat. La part de l’industrie dans le tissu économique national a reculé de 27%à17% au cours de la dernière décennie tandis que l’agriculture reste toujours dépendante des aléas climatiques. Au niveau social ,il serai judicieux de rappeler que le malaise a fini non pas par disparaitre mais par étouffer toute allergie aux injustices. Autrement dit , on a cessé de crier car on a su que ça ne sert à rien. Et puis Benkirane est là pour nous réprimer légalement , « islamiquement » et démocratiquement. La corruption va bon train. Le chômage est en nette progression.

Un délinquant peut écoper de cinq ans de prison et puis relâcher quelques mois après. Des militants de droits de l’homme ou de la société civile pourraient à tout instant devenir des trafiquants de drogues-dures- et renvoyés sine die en prison …Des incertitudes qui planent au-dessus de la société et de l’Etat . La politique est déshydratée , le moral s’effrite et les désespoirs fleurissent.

Absence d’allergie face aux injustices??

Au Maroc , les indices économiques ne sont pas tellement prometteurs au point de nous plonger dans un optimisme béat. La part de l’industrie dans le tissu économique national a reculé de 27%à17% au cours de la dernière décennie tandis que l’agriculture reste toujours dépendante des aléas climatiques. Au niveau social ,il serai judicieux de rappeler que le malaise a fini non pas par disparaitr

e mais par étouffer toute allergie aux injustices. Autrement dit , on a cessé de crier car on a su que ça ne sert à rien. Et puis Benkirane est là pour nous réprimer légalement , « islamiquement » et démocratiquement. La corruption va bon train. Le chômage est en nette progression.

En réalité,le moral s’effrite!!

Un délinquant peut écoper de cinq ans de prison et puis relâcher quelques mois après. Des militants de droits de l’homme ou de la société civile pourraient à tout instant devenir des trafiquants de drogues-dures- et renvoyés sine die en prison …Des incertitudes qui planent au-dessus de la société et de l’Etat . La politique est déshydratée , le moral s’effrite et les désespoirs fleurissent.

Un jour comme les autres:

Ce jour même, j’ai assisté une  fois  de plus à une agression  caractérisée à l’égard d’un homme en plein public sans qu’il y ait la moindre intervention ou même réaction des autres. Un terrorisme sournois qui niche dans une société de plus en plus fébrile sans ,pour autant, posséder une volonté réelle d’agir . Une petite bande de malfaiteurs ,qui se frayent chemin au milieu

des masses dans un lieu public,   s’emparent d’un citoyen et lui arrachent ses biens tout en menaçant les passants témoins en brandissant des armes blanches. Même la victime finit par baisser sa tête et se contente peut être d’être épargné des coups et blessures…

Humiliation  et menace!!!

La grande foule endimanchée à Lagri3a, ce vaste marché aux puces, ce jour là s’offrait les spectacles les plus épouvantables dans un espace jonché de détritus, d’eaux stagnantes, d’urine…quand les pickpockets sont en train d’exécuter leur sale besogne, les passants , tous les passants, sont insultés, menacés, apeurés, terrorisé et  sommés de baisser leur regard et de filer. On se demande alors s’il n’y a pas parmi ces humiliés, un karatéka, un agent de police ou même un intégriste obsédé par le désir de changer le monde ,de crier au scandale , de dénoncer le mal même avec sa langue.

La violente réaction des marocains de jadis!!

Jadis , les voleurs arrêtés en flagrant délit dans les souks étaient immédiatement exécutés .Tout la foule y prenait part de façon à ce que l’identification de l’auteur du coup de grâce fût impossible. On disait aux gauches, aux fainéants qu’ils ne pouva

ient point réaliser de succès à l’image des voleurs qui opéraient dans les souks. De tels malfaiteurs étaient considérés tellement bête qu’ils ne pouvaient rien gagner…

Une insurrection systématisée plutôt qu’une anarchie.

Cependant ce que nous constatons actuellement dans   les lieux publics n’est pas un simple délit de délinquants mais c’est plutôt de la pure insurrection à l’égard de l’Etat, des codes éthiques et légaux. Les régions du Maroc insoumises au pouvoir central et désignées sous le nom du pays du Siba toléraient pareils actes de pillage , de vandalisme mais c’était surtout à l’égard de l’Autre ,c’est-à-dire celui appartenant à une autre tribu…C’est dire que le droit des pauvres , des faibles et des prochains étaient respecté contrairement à la siba moderne où on risque de perdre nos biens et même notre vie à tout moment car il y a des énergumènes qui rodent parmi nous et sont démunis de toutes les considérations…

Attention à la discrétisation de l’Etat!

Actuellement , le roi et à Casablanca, de grandes forces de sécurité sont mobilisées dans la ville et surtout dans les parages de Derb Soltane et pourtant le charisme et le prestige de l’Etat sont compromis par des délinquants qui sèment la terreur et le malheur. Il est prioritaire pour l’Etat de combattre tous les aspects du gangstérisme et du crime de « proximité » car il s’agit là d’un processus de discrétisation politique négateur de tous les efforts déployés en vue d’améliorer les conditions de vie des citoyens. La sécurité est la priorité des priorité.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

15-05-2015

Ouezzane et la curée des parenus

En taxi vers ma ville natale

Lors d’un petit voyage à ma ville natale, j’ai dû prendre plusieurs fois des taxis, Curieux, je m’attendais souvent à ce que les chauffeurs  fassent  des confidences relatives  à leur situation insoutenable surtout face aux propriétaires d’arguments sans lesquels ils seraient en chômage. C’est en effet la pierre angulaire  d’un système économique  basé sur la rente et la corruption. Pour gratifier  ceux qu’il  « aime », l’Etat marocain  essore ceux qu’il « déteste » et extorque  d’eux de l’argent.  Une  flagrante injustice.

Les agréments sont la cause directe de l’hécatombe des routes marocaines

La souffrance  physique et morale étaient apparentes .Il  a fait vite son calcul et m’a confirmé que  le temps du repos qu’un chauffeur doit prendre  pour être en forme   et s’acquitter convenablement  de sa  tâche  est exploité pour davantage de travail en vue d’assurer  le prix de l’agrément. Autrement dit,  l’entreprise est censée dépasser ses limites pour  garantir sa survie.  Un lot de conséquences néfastes  finit par empoisonner la vie des marocains .Il s’agit des accidents de la route qui ne sont que des erreurs humaines ajoutées à des anomalies techniques…Des résultats fâcheux d’une politique qui privilégient  les uns au détriment des autres. Il serait regrettable de constater   que cette faille politique  n’est point évoquée lors des analyses concernant le fléau des accidents de la route  ou l’hécatombe des temps modernes marocains.

Les scandales succèdent d’un président   parvenu à l’autre

Mon bref séjour dans ma ville natale, m’a donné l’occasion  d’observer les changements  advenus lors de ma langue absence. En fait , celui qui a accédé aux commandes du conseil municipal n’est qu’un pur parvenu. Qui venait de remplacer un grand et méchant parvenu. Ils se distinguent cependant par les moyens  utilisés pour arriver. Le premier a usé d’une intelligence et d’une volonté  personnelles qui l’auraient amené loin tandis que le second  a emprunté la voie  et le carburant partisans .Le  premier  a nourri des ambitions bêtes qui lui étaient fatales tandis que le second n’a fait que brandir  l’étendard d’une appartenance politique suspecte    et rien de plus. D’ailleurs , leurs parcours  et souvenirs scolaires  témoignent  de l’avilissement de la chose politique actuelle…

La fidélité au parti ou à la patrie ?

Ce constat m’a fait rappelé  les deux ministres du gouvernements Benkirane qui viennent d’être démis de leurs fonctions à cause de leurs comportements  scandaleux .C’est dire que de nos jours , il suffit  d’être « militant  fidèle » dans son parti pour accéder aux commandes.

Un président sans majorité politique ?

Ce président du conseil municipal de la ville est un militant uspéfistes des années 2000. C’est  dire  un « résident » qui cavale seul après le départ de tous ceux qui possédaient encore un brin de conscience .A ce titre il avait même occupé provisoirement la présidence de l’organisation des jeunes du parti. Il s’est fait distinguer par sa rapide ascension sociale et économique contrairement à d’autres  avocats  intègres qui exerçaient depuis des décennies.

En tant que démocrates , on s’interroge sur les raisons de son  nomination aux commandes en l’absence  d’une majorité partisane qui est censée le soutenir.  C ’est dire que c’est quelqu’un qui n’aurait point le culot de changer rien que ce soit. D’ailleurs l’enjeu issu des transformation au niveau des aménagement de la ville expliquent ce choix. Des opportunités qui doivent être  mises entre les mains des lobbies locaux qui aiment tout se tailler sur mesure

Posté par TAHRI dans OUE>Z>ZANE | Pas encore de commentaires »

va95 |
Brèves de canapé |
Aequalis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La marche européenne des pa...
| Me Olicier PIERICHE
| Hélioparc, une bien sale hi...