01-05-2017

J’ai vu les islamistes célébrer le premier mai

Blasé de fête

Depuis presque une quarantaine d’années  ,je ‘étais toujours présent le premier mai pour célébrer la fête du travail .Cette année j’ai décidé  de rester chez moi. Je ne sais  pas si je viens de me détremper  ou bien le désespoir m’a gagné ou tout simplement j’en ai eu marre de me trouver chaque année   avec et face à des foules  assumant le devoir de manifester…Oui et j’ai oublié de dire  que je ne fais plus confiance aux syndicats ; les syndicalistes , ceux que je connais au moins , sont des opportunistes qui savent souvent quand il faut  enlever la tenue de la lutte et enfiler celle du makhzen…Pour moi le makhzen est toute instance négationniste des injustices , de l’arbitraire et surtout du pillage  qui règnent chez nous au Maroc .

Une vraie fête avec des chaises et une tente

Et pourtant je me suis trouvé  par hasard assistant à la dernière phrase prononcée par  un « leader » syndicaliste du PJD  devant une audience sympathique qui applaudit parcimonieusement ; elle est  venue « célébrer » la fête . Je voulais faire des courses et j’ai enjambé l’avenue  Abou Choa3ayb Doukkali  où j’ai trouvé le meeting…J’étais vraiment surpris de constater que les « militant » étaient invités à s’asseoir sur des chaises et  s’abriter du soleil sous un  bâche…L’organisation est confié ,parait-il , à un traiteur…Contrairement aux autres fêtards qui doivent se maintenir debout sous le soleil…

La religion  à l’attaque de la trahison

Je suis arrivé quand le « leader » était en train  de  conclure en faisant une longue diatribe  où il a  maudit  tous ceux qui veulent du mal à notre cher pays le Maroc ,tous les partis et les syndicats qui militent contre le PJD et la légitimité des urnes  Puis en guise de clôture , il  a emprunté  une longue séquences d’invocations   aux imams de mosquées dirigeant les prières de vendredi et des fêtes où  l’imaginaire religieux est mis en branle pour hypnotiser la raison , détruire toutes les formes de résistance humaine  et  l’asservir. Un discours  fortement   huilé   tout ce qui   réglemente , enflamme et effile l’énonciation religieuse convoquée   en vue de  mettre la main sur la destinée des gens   .   Le but est d’asperger les « militants » de paroles sacrées  et les ensorceler en vue de se jouer de leur sort

Encore de beaux jours devant les islamistes

.L’important est que le film islamiste a encore de beaux jours devant lui… Puis ,la foule s’est éparpillée  sous un chant débile débité par un hautparleur…C’était donc une  bonne occasion pour découvrir les islamistes en train  de militer.

Tant qu’un courageux remue- ménage  culturel n’a pas eu lieu  , ce courant fasciste   se propagera davantage dans la société.

Publié par TAHRI dans ACTUALITES ET PARADOXES MAROCAINES | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

politique |
Aequalis |
LE JOURNAL DES INFOS UTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT Menuiseries Gregoire
| La marche européenne des pa...
| Royaume du Maroc