Archives pour la catégorie 'Non classé'

13-07-2018

ERREUR FATAL DU MAKHZEN NOVICE DANS LA MISÈRE LE CHÔMAGE ET LA PRISON

 

Malgré tout le remue-ménage que connait le Maroc, nul n’ira nulle part .  Illusions et mirages…                                                                     Le roi  s’énerve contre des hauts responsables et les démet de leur fonction pour les basculer, ensuite, vers d’autres terres  où ils seront  bien placés et mieux servis.

LE MP ZINE   ALANSAR LA PUTRIFICATION DE LA POLITIQUE

En témoigne le curieux  périple   de Mohammed Zine ,ex ministre de la jeunesse et du sport ,héros du scandale du stade de Rabat, accusé d’avoir détourné 22 milliards , démis  puis « réélu » « démocratiquement » vice président du parlement. Le dit responsable est gendre d’une certaine madame ASSALI maitresse absolue d’une coquille politique  vide  nommée Le Mouvement Populaire  qui est qualifiée  à raison de parti administratif  dirigé par  une notabilité prétendument  amazigne faite de toutes pièces portant le nom de Mhamed Ansare ministre pratiquement   fantôme permanent depuis presque 30 ans .

L’AMAZIGHITE COMME COMPOSANTE CULTURELLE EST MOMIFIEE PAR LE MAKHZEN

Nous saisissons cette occasion pour rappeler que le makhzen  a aussi sa vison de l’amazighité, elle est basée sur une politique   de la rente , de l’injustice  et de l’étouffement…La stratégie est de pourrir jusqu’aux os une certaine élite   amazigh qui serait en mesure non pas de jouer l’intermédiaire auprès des populations locales  mais  de les manipuler ou de les hypnotiser provisoirement pour les piller  …Les Bnechammas , les Akhannouch , les Othmani  font partie de  cette élite inculte …

ERREUR FATAL DU MAKHZEN :  LES DECIDEURS N4ONT JAMAIS CONNU LA MISERE ET LE DESESPOIR/LES DESESPERES ET LES DEMUNIS  NE POURRAIENT CRAINDRE LA PRISON .

Et rien n’est entrepris  sauf des actes maladroits qui expriment une médiocrité inouïe…l’Etat marocain continue d’agir comme pendant les années 70 et 80 , il fait fit des réseau sociaux , des citoyens journalistes ,de la mondialisation, de la troisième génération des droits de l’homme            …                                                             L’Etat marocain  est tellement  perplexe qu’il met derrière les barreaux des jeunes  déjà démunis de la liberté et des plaisirs de la vie…Des jeunes sans espoirs ni rêves…

 

Autrement dit ,  son arbitraire serait nul ou au contraire il donnera un sens à une vie de chien que mènent ces jeunes .Car les hauts et les bas commis d’Etat , tous les mercenaires de la politique  n’ont aucune idée de ce que c’est la misère et le chômage…Leurs postes sont toujours disponibles, il suffit de faire un petit tour entre les bureaux de la CGE pour rencontrer les rejetons de Yazighi , Lahlimi , Jawahiri…Sans oublier les Fassi Fihris … En incarcérant un démuni , on le libère  , c’est l’occasion pour qu’il  se fait connaitre…

L’impreSsion qui domine au Maroc est que le roi  est totalement désengagé de la vie politique  . Certains disent que ce serait une sage attitude dans la mesure  où il laisse le peuple subir les conséquences de son choix .D’autres croient qu’il y a un dysfonctionnement quelconque  PROFOND  ET  la barque risque d’éclater…

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

08-07-2018

la gauche et l’éspoir

J’écris pour la première fois en cette année 2018 ; Je ne me suis pas arrêté difficilement  mais j’ai décidé de faire une pause en vue d’alimenter et d’entretenir ma mémoire. je commence donc par ce que j’ai vécu ce jour-là ; une manifestation nationale pour la libérations des détenus des émeutes du Rif .                                                                                                                                                                              C’est un petit  espoir qui a animé mon âme et j’ai pu sortir de ma léthargie ; En fait , la gauche a pu se manifester en fin de compte  avec une forte  véhémence    expressive d’une  prestation  qui  ne peut que réchauffer le cœur.

La gauche n’a même pas entamé sa mission dans un pays comme le Maroc   régi selon une politique  ultralibérale  qui  date d’avant l’arrivée de Reagan au pouvoir aux USA. Au Maroc aussi nous avons eu l’occasion et la chance  d’assister à une symbiose  démoniaque entre ce libéralisme sauvage et l’islamisme politique…Le malheur est qu’il est difficile de dévoiler cette assimilation  et d’en convaincre  les masses …Le facteur culturel incarné par le religieux épouse la misère et pose un vrai problème aux militants…Une tâche urgente  dont  la gauche  n’est pas consciente…

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-11-2017

L’origine du mal c’est l ‘Islam politique sanctifiant les apparences et sacralisant l ‘humain

Application !connaissance personnelle

 

En ce qui Concerne ce jeune enseignant parti a Daech , je peux dire en connaissance de cause qu’il est victime  des ambitions de son père. En effet avant de venir à Casa , je connaissais son père , un intégriste  extrémiste qui se ridiculisait souvent  en voulant usé de la religion pour se targuer une allure respectueuse Mais il était  analphabéte .Un déséquilibre  qu’il arrivait mal a corriger , un malaise  qu’il ne pouvait cacher

 

 

Le plus célèbre tailleur de caftans

 

.Tailleur de caftans de femmes ,un métier qui lui permettait de  gagner très bien  sa vie .Les marocains savent bien  de ce dont je parle . Se permettre le luxe de se tailler un caftan couterait les yeux de la tête aux femmes marocaines   ..Ce MONSIEUR AVAIT REJOINT LE PJD et rêvait d’entrer au conseil municipal…

 

Le prophète Sidna Mohammed n’a demandé de me présenter aux élections

 

Lors des élections de 1998 , il se promenait dans le quartier du Kachriyenne où j’habitais  et disait aux gens : «  J’ai vu le prophète SIdna Mahammed dans le rêve et c’est lui qui m’a demandé de  me présenter aux élections » .Même si ce quartier grouillait de barbus   depuis le début des années 80 , il faisait seul sa compagne électorale .

 Intelligents , entreprenants, énergiques, généreux mais  il n’a pas été élu

 

Illusionniste  et désaxé

J’ai compris alors que cet homme était un grand illusionniste, l’écart entre ses ambitions et son savoir faire est tellement grand   qu’il le rendait presque irresponsable…  Son succès de tailleur traditionnel de caftan  était très grand …Je pourrais dire qu’il était incontestablement le meilleur…Et il avait inventé une méthode spéciale pour prendre les meures des femmes sans les toucher de ses mains …Très intelligents , il était au moment je le connaissais. Je ne sais pas ce qui est advenu a ce monsieur mais je me demande pourquoi il n’était pas arrivé a être élu par la suite au conseil municipal. En fait, j’imagine bien sa déception  devant l’attitude de ses frères qui  lui auraient certainement   barré le chemin…

Le fils contaminé par le désir de se sanctifier et de se sacraliser

 

Après toutes ces années, je pense qu’il a pu éduqué un enfant  devenu professeur de philosophie   sachant bien discuter et polémiquer …Mais cet enfant , malgré sa culture et son énergie   excessives  contrairement à son père indigent culturellement   se serait  senti marginal…Son père  dans son désir de se sanctifier et de sacraliser sa carrière   du meilleur tailleur de caftan à Ouezzane  disait au gent que le prophète lui avait demandé de se présenter aux élections. Il l’aurait dit d’abord à lui-même puis a sa famille …Même si c’est difficile a croire on l’a cru CAR CE SONT LES PAROLES DU PERE .

C’est malheureusement ce désir  de se sanctifier et de se sacraliser  qui a tôt contaminé le fils. N’est ce pas le désir de se sacrifier sur l’autel de l’illusion qui a poussé l’enfant à partir et  à tout abandonner…

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-11-2017

LA FERMETURE DE L ‘ESPACE POLITIQUE ET CIVIL ATTISE L’INTERGRISME

L’absences d espace politique et civile

 

A mon avis ,il y a d’abord  l’absence d’un espace où les plus zélés , les plus engagés et les plus généreux puissent exercer et s’épanouir. Il faut reconnaître que les partis politiques existant sont tellement pourris qu’ils puent de loin.

 

Des partis et des associations pourris

 

Il faut le dire franchement un parti comme l’Istiqlal est une agence d’élection point c’est tout. L’USFP continue d’être une ferme privée gérée par un patriarche entouré d’une progéniture dont les membres s’entredéchirent matin et soir dans le but de mettre la main sur les actes de propreté de la ferme qui s’est désertifiée …Les belligérants veulent tout simplement  vendre le pas de porte, empocher l’argent et s’en aller .

 Le PJD  a  troqué les droits du peuple pour des intérêts personnels…Une horde de loups affamées qui viennent de tromper le berger (le peuple et  la raison) est entrée dans l’enclos et en train de dévorer  les proies …                                         Exceptés quelques partis de la gauche et l ADL w a Lihsan  , les autres  ne servent plus à rien, ils sont  plutôt carrément nuisibles

Pour ce qui est de la société civile ,  la politisation et le mercenariat entachent  son action et la rend suspect même aux yeux des populations et des honnêtes militants

L’EXERCICE DE LA POLITIQUE EST UN Prestige QUI SE TRANSMET DE PERE  AU FILS

L’héritage familial et surtout celui du père. Tous les politicards du Maroc  sont décidés a transmettre leurs « prestiges »  politiques et sociaux a leurs fils .Yazighi a voulu mettre son fils a la tète de l’USFP et quand cela n’a pas marché il lui a fondé un parti sur mesure qui n’est pas encore autorisé. MALki , président du parlement a placé son fils au bureau constitutif de l’USFP. Abbas Lfassi a pu finalement placé son beau fils Nizar BARAKa aux commandes de l’Istiqlal après la destitution de Chabat ;Les pégedistes Choubani , Hamdaoui ,Benkirane et autres ont envoyé leurs enfants étudier et se former  en Turquie  pour être en mesure de prendre la relève…                               L’essentiel EST QUE TOUS les autres sont exclus de ce cercle vicieux à l’exception des plus robustes  capables d’arracher leur part du butin …

 

Posté par TAHRI dans Non classé | 2 Commentaires »

30-11-2017

PHILOSOPHIE INTEGRISME ET JIHADISME

Une décision mystérieuse

Un jeune enseignant de philosophie  vient  de  rejoindre Daech. Il  n’avait  pas signé son PV d’entrée  cette année ,l’abandon de poste et la résiliation qui s’en est suivie n’ont point   éclairé  son absence    demeurée un mystère jusqu’au moment où il  a lui-même écrit sur son mure de face book  « un message aux hommesد »..Une lettre dans laquelle il se repenti ET RENIE  tout ce qu’il avait écrit auparavant et ce qu’il avait fait inculquer à ses élèves.

 

Turbulent , polémiste ,rationaliste, esprit critique

 

 En effet , il était bien connu  par sa turbulence , sa passion pour la   polémique et surtout son rationalisme. Ses proches   le jugeaient modéré avec ses principes de la gauche
et sa pratique religieuse où il n’était pas tellement engagé .Ses écrits sur facebook et ses discussions témoignent d’ un refus catégorique de la superstition  ,du traditionalisme et d’un attachement infaillible a la raison et la logique. Ils critiquait tout :le regime marocain ,les émirat du Golf,,la Turquie , l’Iran, Hizboulla ?, le régime de Bachar, l’Armée Libre , Daech . les USA et la Russie

Ni misère ni misérabilisme ne détermine l’extrémisme religieux

 

La question qui se pose provoque la  nausée. Les facteurs  tant mentionnés  de l’extrémisme telles la pauvreté et l’ignorance  sont tombés à l’eau. Un enseignant du lycée au Maroc fait partie de la classe moyenne avec plus ou moins des perspectives prometteuses pour les plus ambitieux. Un professeur de philosophie est censé connaitre l’essentiel de la pensée humaine et humaniste …Faire des études en psychologie   présuppose l’acquis éventuel d’outils de connaissance et d’analyse supplémentaire  de l’homme …Pourquoi donc ?

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

28-11-2017

L’Islam politique est la face fasciste des forces réactionnaires antidémocratiques

L’ISLAM POLITIQUE  l’ ENNEMI PLUS REDOUTABLE DE LA D2MOCRATIE

Or ce qu’il n’ont pas pris en considération c’est l’ action exercée par un faux adjuvant , un faux héros qui se déguise sous la soutane du peuple et  met la main sur les droits  en usant d’une idéologie  métaphysico-fasciste

Ces parasites se revendiquent de l’islam font partie d’une mouvance internationaliste  qui .sur le plan politique ? est semblable  aux mouvements fascistes de l’Europe d’Avant guerre… Au niveau de la pratique politique , ils sont identiques a tous ceux qui contribué à piller  les biens du peuples depuis l’Iindépendance , ceux qui s’étaient arrogés des droits , des privilèges et surtout d’une pseudo légitimité…

Les politicards islamistes ne cachent pas leur concupiscence, leur cynisme  et leur opportunisme .

Voici Benkirane, leur chef de fil ayant accédé à l a  primature  ,présentait aux populations des show ou le populisme attend des proportions dramatique .Omniprésent dans la vie sociopolitique marocaine en tant que clown  sans pour autant pouvoir apporter  du nouveau aux populations en crises.

Au contraire tout en  abusant de la démocratie tenue  en otage  entre leurs mains de  fascistes déguisés en démocrates,  ces hordes d’intégristes ont détruit de sang froid des acquis populaires arrachés péniblement dans la perspective de servir les plus riches et écraser les pauvres :

-Les prix du carburant sont passé de 7,5 dirhams à plus de 10 dh-

-La loi de la  multifonction est promulguée pour donner l’occasion a des gueux qui arrivaient mal a arrondir les mois de toucher une dizaine de millions .Le cas d’une institrutrice de Souss considérée comme une militante alors qu’elle touche quinde cents dirhams pour la fonction du vice présudent de la région de Souss, TTRENTE CINQ MILLE EN TANT QUE PARLEMENTAIRE 2000 dirhames par jours en tant que membre du conseils de l’education et 57 MILLE dirhams pour des rédactions de textes …..

Sous son autorité, les caisses de retraite ont connu leur banqueroute. C’est lui qui s’est permis courageusement  le droit d’utiliser la violence a l’égard  des enseignants  et des infirmiers  . Du jamais vu .

C’est lui qui a instauré le recrutement selon le contrat alors que ses enfants et ceux du PJD ont infesté les rouages de la administration sans compétence requise ni contrat ni concours. Le PJD a mis fin a la fonction publique pour leur peuple  il  est  accessible  maintenant seulement  pour PJD et Cie
Le chomage e a battu tous les recors Plus de 5000 société ont  fait faillite y compris la seule raffinerie du Maroc … La politique  criminelle et absurde vde Benkirane a provoque les soulèvements du Rif qui  représentent une grande factures politiques et économique au pays

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

28-11-2017

Le Maroc est une entité complexe

Une entité marocaine complexe

Oui c’est cela le Maroc ,une géographie tout le temps en symbiose avec l’Histoire …La question démocratique était posée chez nous depuis longtemps … Si nous nous limitons  à la période appelée Indépendance , on constate  que le pluralisme  n’a été établi que suite à des incidents tragiques dans lesquels beaucoup de militants authentiques avaient laissé leur peau…La période qui va de 1956 à 1961 a été marquée par la lutte acharnée entre ceux qui convaincus de la  validité de la démocratie occidentale et ceux qui  prenaient  les régimes à parti unique comme des exemples à suivre…Finalement ,cette lutte le plus souvent implacable avait débouché sur le multipartisme…Les partis de la Choura et le parti communiste marocain avaient  sacrifié les plus brillants de leur militants sur l’autel de la liberté et de la démocratie : Andelkrim Bne Abdallah , Ibrahim wazzani et autres avaient payé cher ce multipartisme…

La démocratie était l’ennemi no un du régime marocain

Le régime marocain  depuis les années soixante n’a jamais lâché prise, il voulait tout éliminer , tout accaparer…Et DES CENTAINES De milliers étaient encore sacrifiés pour permettre au peuple de disposer de lui-même…

La lutte continue , elles dure , il y en a qui abandonnent , d’autres qui acceptent les compromis…

Les marocains ont toujours cru qu’une fois on arrive a arracher au makhzen ce droit de décider de leur   sort  ,le niveau de vie va s’améliorer…

Posté par TAHRI dans Non classé | 1 Commentaire »

28-11-2017

Des peuples qui ne conviennent pas à la déocratie

La démocratie est un acquis précieux

La démocratie malgré ses défaillances et ses limites continue d’être la meilleure solution pour gérer une  communauté humaine    .C’est  en même temps le couronnement d’un long proccesus de lutte sociopolitique  contre l’injustice l’arbitraire d’une part e  et l’apogée de la pensée humaniste   ouverte sur les horizons de la raison ,du bien et du beau d’autre part.

Les peuples arrogants et ignorants ne conviennent pas à la démocratie

Mais quand des peuples  arrogants et ignorants  avaient emprunté une autre voix  guidés par leurs élites   le plus souvent embrigadées  et engagées dans des guerres interminables contre la raison et sa tribu, la démocratie , ses perspectives , ses fondements et sa logique sont  malmenés , méprisés , contre façonnés, dupés voire carrément trahis .

Le Maro était ruiné par les fuqaha fanatiques

Dans un pays comme le Maroc , qui serait devenu le temple de la raison si le sultan Yacob AL Mansour Almohade  n’avait pas baissé les bras devant les fouqahas traditionnalistes qui l’avaient contrait d’une manière ou d’autres à démettre Averroès  de ses fonction du grand  cadi et de l’expédier a Cordoue  en tant que cadavre mais muni de ses livres  LES PLANS  pour la reconstruction  les ponts avec la philosophie grecque .

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

27-11-2017

DAECH est décidée à brûler les esprits critiques du Maroc

 

DAECH   est  en acte

 

    Des inconnus ont pris d’assaut la maison   du célèbre  professeur de  philosophie a l’université de Casablanca Taoufiq Rochd  le samedi 25/11  dans  la banlieue casablancaise  de Betiwa KasbatBen Mchich selon le site d’informations ALAOUAL

 

  Tels des serpents Introduits perfidement chez le professeur absent ,ils  ont mis la maison  sens dessus dessus , chambarder et jeter par terre documents et livreS. Le pire ou le grave c’était ce qu’ils avaient inscrit sur le sol de la maison : DAECH .

Menaces permanentes

 

La victime a déclaré au site précité : «  quand j’étais de retour chez moi dimanche matin , j’ai été surpris de constater que les portes de la maison ont été arrachées ,les meubles chamboulés, les documents  et les livres éparpillés , je peux dire pour le moment s’il y a eu du vol ou non » .Il a ajouté : « apparemment ce ne sont pas des cambrioleurs. Arracher les portes avec rage, écrire et peindre de géants tags  le sigle de DAECH. J’ai informé les gendarme et j’attends toujours leur visite »                                                                  Le professeur est connu pour ses attitudes  critiques vis-à_vis de la religion . Monsieur Taoufiq a même rappelé a ce sujet que « cet incident a été précédé de menaces à travers des coups de téléphone inconnus  « 

 

 DAECH est là , va-t-on la laisser faire?

 

Va-t-on se précipiter à défendre la liberté de pensée et d’expression   des marocains  ainsi que leur  la vie ou bien on va leur faire assumer les conséquences de l’exercice de leur liberté de penser  ? Le BCJ  dPJDévoilera-t-il ces daechiens qui sont déjà en acte        où on laissera tout tomber car  la victime potentielle est un enseignant ? Car par les temps qui coulent, les enseignants sont devenus au Maroc l’ennemi public numéro 1 ,l’Etat les a tellement dénigrés qu’il  à crée une opinion générale qui  croit fermement  qu’ils ne servent plus à rien. Les agressions  à leur encontre sont devenues une monnaie courante, leur sang  ne coûte plus rien …En témoigne   l’agression armée dont a été victime une enseignante   , dont  l’auteur n’est autre que son élève  et les réactions  insolentes, éhontées, grossières sur les réseaux sociaux

 

 L’Etat doit  faire tarir  les sources  de Daech

 

DAECH   est  semé  dans les cerveaux   de la majorité des arabes musulmans. Les régimes en place  lui avaient fourni des fertilisants tels l’Ignorance , l’insolence, l’injuStice …Cette action à l’encontre d’un professeur qui  croit aux idéaux de la pensée critique   fait rappeler  le crime odieux  des intégristes  a l ‘égard du martyr Omar Benjelloun… Un crime approuvé par MAHFOUGGGGGBenKirane  sous pretexte que le martyr  était contre l ‘Islam

Les pjdistes integristes se sont fortifiés par l’argent de l ‘Etat

 

Les intégristes sont toujours là , ce sont ce Othmani et Cie qui portent maintenant des costards sans pour autant rien changer de leur conviction intégristes…Par leur passage  dans les trésors  de l’Etat,ils se sont renfloués les poches et ont de quoi pour le moment déclencher une véritables guerre contre la liberté et la dignité du peuple

 

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

24-11-2017

le terrorisme attaque l ‘Islam

235  personnes assassinées  est le nombre des victime de l’attentat le plus meurtrier  que vient de connaitre l’Egypte  Dans le  village de Bir al-Abed, à 40km à l’ouest d’Al-Arich, la capitale de la province du Nord-Sinaï, une région où les forces de sécurité  combattent sans répit  la branche égyptienne du groupe du DAECH , une mosquée  Al-Rawda , est attaquée en pleine prière , des croyants innocents  ont été tués entre les mains d’Allah … Ce qui  prouve incontestablement que   le terrorismeirhaabbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb n’a ni religion ni conscience   ni considération ni foi….

UNE SOIF  DU SANG

  La prière de  Vendredi,  la mosquée est archi pleine de croyants , les terroristes l’ont assaillie   et encerclée  par  des  V T T , puis ils avaient  posé une bombe à l’extérieur de l’ enceinte .Une fois explosée ,la panique  a provoqué une anarchie  au sein des prieurs qui ,voulant échapper , ont été froidement  abattus  par les intégristes .Assoiffés du sang ,  ces derniers  ont  mis le feu aux véhicules des fidèles  pour  bloquer les routes menant à la mosquée. Pire encore , ils ont mitraillés les ambulances transportant les blessés ;« Ils tiraient sur les fidèles fuyant la mosquée. Ils tiraient aussi sur les ambulances »  a déclaré un témoin  traumatisé dont plusieurs proches  avaient trouvé la mort dans l’incident .

Le président SISSI 

 « Les forces armées et la police vengeront nos martyrs et ramèneront la sécurité et la stabilité avec force très prochainement .C’est le coût de notre  engagement  dans  une lutte continue contre le terrorisme. Seuls dans la région et même dans le monde entier nous luttons sans relâche contre le terrorisme », a déclaré Al-Sissi dans un discours télévisé.

 

La cueillette de l’Idéologie wahhabie

La mosquée al-Rawda est notamment fréquentée par des adeptes du soufisme, un courant mystique de l’islam que les wahhabis considèrent  comme hérétique et qu’ils  sont décidés  à combattre. 

Un message claire  à tous les musulmans , à tous les croyants ,à tous les hommes :le terrorisme.est la négation de tout ce qui est humanité, humanisme , amour ou tolérance … Des terroristes  assoiffés du sang et gavés d’illusions et d’ fantasmes…                                                                                                              Il est temps de  rafraichir la raison des citoyens du monde  , de la dépoussiérer et de la polir .Le capitalisme sauvage  a sapé les fondements culturels de la postmodernité…La culture loge mal dans les médias , conduit catastrophiquement dans les autoroutes de l’informations. Il est temps  de revoir le coté qualitatif , humaniste , rationnel de ce qui est considéré culture…Il faut  détruire  les bases psychologiques et culturelles  de la folie qui n’a pas de nationalité.Le combat  contre le terroriste doit être mené a l’échelle universelle .Car il est d’abord une sensation, une idée sur le monde , une semence que le vend de la technologie  est capable de semer dans  n’importe quel cerveau , dans n’importe quel pays à n’importe quel moment

 

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

23-11-2017

Le mal de l’Orient , les pieds noirs et l’impossible regret

Un problème culturel

Notre problème , nous les arabo-musulmans , réside da20171122_230715[1]ns notre cerveau ;autrement dit c’est un problème  culturel  qui concerne la conception qu’on a de nous-mêmes et des autres. Les arabo-musulmans  dont je parle sont ceux qui ont des problèmes avec eux-mêmes et avec les autres qui sont différents d’eux .

Les pures natures  rayonnantes

Je ne parle pas des pures natures qui   ont su et qui savent toujours se respecter et respecter les autres. Ces premières générations d ’émigrés arrivés en Belgique , en Hollande ou en France  vers  le début des années soixante   pour travailler  non pas seulement pour gagner ou améliorer leur mode et niveau  de vie mais surtout  pour  créer une symbiose , une interclturalité qui malgré son déséquilibre au profit  des sociétés accueillantes  existait belle et bien  .Les sociétés d’accueil admiraient  le courage , la solide foi ,la sincérité et surtout le sens du respect qui existait chez les paysans et les ouvriers émigrés qui , a leur tour ,étaient émerveillés du traitement qu’on leur réservait , de l’estime qu’on leur exprimait et de la bienveillance  spontanée  avec laquelle on les accueillait  presque rituellement.

Les nazairiens sont aussi des croyants20171122_230739[1]

Face aux fastidieux lieux de culte qui égalaient ou même dépassaient ceux de l’islam, nos émigrés étaient sûrs et certains que les nazairiens adoraient  le même Dieu qu’eux   sans pour autant    s’activer  et s’y donner ostentatoirement …  Ces émigrés  croyaient   que les chrétiens  ne se soucient pas  d’incarner   leurs convictions religieuses  qui sont d’ailleurs les mêmes que ceux des musulmans notamment au  au niveau  ontologique et   axiologique…

 

Le respect de l’Islam et des musulmans étaient la règle même en prison

Le vieux marocains avec qui j’ai eu une brève discussion ce matin m’ a confié que le  patron  confiait aux musulmans des tâches  trop faciles au cours du mois du ramadan …  Un autre m’a dit que suite à une altercation avec quelqu’un , il était condamné a une peine de prison .C’était le ramadan de l’an 1967,l’administration rassemblait les musulmans dans un seul pavillon  pour leur fournir la  nourriture en fonction des horaires de Ramadan .Et c’était pour lui la grande surprise de rencontrer son oncle disparu depuis la guerre d’Indochine.

 

Le culturel a gangrené

Peut –être les Etas occidentaux ne se sont pas rendu compte des générations  suivantes  qui avaient d’autres besoins  que ceux de leurs parents . Et nous pensons que  c’était un problèmes psychologiques qu’il fallait traiter  dans une dimension  pratique   pour pouvoir  prévoir les besoins   et les risques  de dérapage résultant  d’un manque ou d’un excès de confiance chez les générations suivantes.

Le mal venu de l’Orient

Malheureusement , le mal venu de l’Orient  consistait à attiser  toute peine  aussi rudimentaire soit –elle  pour en faire  un drame dévastateur  des âme et des familles. Ces Etats devaient affronter d’abord culturellement, socialement , politiquement  cette boisson  venimeuse qu’on présentait à une génération assoiffée et laissée pour compte .C’est surtout le mouvement wahhabi et celui des frères  musulmans qui a tout brouillé  tout  en profitant des droits   dont jouit tout chacun vivant sur le territoire européen …

Les pieds-noirs  regrettent de plus rien regretter

Ma locataire , madame X , m’a confié  qu’elle était issue d’une famille de ceux qu’on appelle pieds –noirs, ceux qui après trois générations étaient condamnées a quitter l’Algérie .Son amertume  apparait comme un souvenir momifié qu’elle garde maintenant comme décor  posé sur sa commode , un feu  dont la flamme a été apprivoisée  pour trainer  sous la table pendant les aigres hivers de la Lorraine … Car avec les temps qui courent , même si on demande à ses pieds noirs de retourner en Algérie , ils refuseront  car c’est l’homme finalement qui compte et non pas le sol ou la pierre .Dans des villes comme Metz ou Nancy, tout le monde vit tranquillement ,il y a même un excès de charité  et de générosité qu’on  est près à distribuer aux exilés des régimes prétendus être panarabes ou socialistes ou mêmes islamistes. Les gens ne se bousculent ni dans les boulangeries ni dans les bus .Des villes qui prennent les dimensions de l’univers  où l’humanité  emprunte les voies les plus fluides pour célébrer sa transparence et gouter les délices de sa raison . A Metz , des vieux qui avaient rendu l’âme en rigolant et  en se moquant d’eux- mêmes pour avoir  fait couler du sang pour des monticules et des terreaux stériles .Madame X  a emmène ses  élèves  sur le Mont Du Fort pendant  quarante ans pour leur raconter cette histoire drôle de gens changeant d’identité quatre fois en soixante ans …

Qu’est devenu l’Algérie  après toutes ces années ,se demande madame X ;une série  cauchemardesque , un désert qui malgré les fleuves de sangs des obsédés de la patrie n’a pas  fleuri …Des milliers de ses jeunes veulent le quitter le pays et rejoindre ceux qu’on a  bêtement scellés comme ennemis éternels  …

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

19-11-2017

DRAME DE SIDI BOUALAME : 15 VICTIMES DE LA MISÈRE ET DE L HUMILIATION

UNE MORT POUR UN SAC DE FARINE ET UNE BOUTEILLE D’HUILE….

 19 novembre , une journée  mémorable dans les annales  de la localité de Sidi Boualame   : plus de  15 personnes ont été trouvé la mort et    dix autres blessées dans une bousculade au cours  de la distribution d’aide alimentaire par un activiste islamiste  issue de la religion et habitant Casablanca.

Une véritable tragédie  qui  a eu lieu  dans cette  région d’Essaouira. Séduites par l’aumône    , plus de  15 personnes ont été  piétinées  sans pitié par la foule décharnée …Il y a eu aussi Dix autres blessées dont deux e sont n état grave.

NOUVELLE VOIE D’ANOBLISSEMENT ET DE RICHESSE : psalmodier le coran 

Cette  distribution  d’aide alimentaire  est l’œuvre  d’un enfant de la religion, qui  grâce au coran qu’il sait bien psalmodier avec une voix très douce , a accédé  au rang de riche notable anobli et enrichi par l’Etat marocain , l’Erat saoudien,le PJD  parti au pouvoir  et surtout les riches casablancais barricadés dans leur ilot nommé California  et rêvant d’absoudre leur péchés … .Le petit fqih  est  vide devenu  un « mécène »   qui organise annuellement  une opération de distribution  dans sa maison du bled qui est aussi  le siégé d’une association intégriste  tolérée  dans  cette commune rurale. Les voix avaient déjà afflué vers le PJD .                                                                           Seulement ce 19 /11/17 et sous un soleil de plomb qui a déjà dévoré incendie   l’automne et  qui   promet disette et soif ,  la foule composée de 800 femmes a perdu l’esprit, a fait tomber  les barrières  sous les yeux des autorités locales  et n’a pas hésité a broyer les os  des plus faibles .Une fille qui pleure sa mère a déclaré : «  même quand il y avait des personnes à terre, les gens continuaient de se disputer pour récupérer les denrées alimentaires »

RESULTAT DE L INJUSTICE SOCIALE ET DE L ECONOMIE DE RENTE

Indignés  par  ce drame  où dignité et vie des gens  sont BAFOUées , certains militants   disent que ce prétendu mécène est  un véritable escroc  qui  est déjà en œuvre dans une compagne électorale financée par des sources douteuses  obédience intégriste

 Ces  militants politiques  de gauche ont réitéré leurs revendications   d’une redistribution  juste et équitable des richesses du pays . 

Aussi ont –ils dénoncé avec vigueur l’absence De réaction des autorité publiques qui semblent soutenir ces pratiques louches et  humiliantes

Moubarak  SBAI  un pillard de la region

L’une des militantes  de gauche  ,Malika TITANE ,ex détenue politique des années de plomb  et qui est  issue de la religion a rappelé sur son mur facebook : « je  vous rappelle que MOUBARAK SBAI , draine quotidiennement  des quantités de sables  a partir des plages de la religion  d’une valeur qui dépasse  un milliards de  centimes .De Safi jusqu’à Essaouira, c’est le fief du sieur Sbai Moubark qui ne paye ni taxes …    Et pourtant c’est le parlementaire de la région censé défendre les intérêts de ceux qui l’ont élu …Un parlementaire  célèbre pour être un véritable analphabète qui n’a pratiquement jamais mis  ses  fesses sur un banc d’école

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

19-11-2017

DAECH N EST NI BÂTARDE NI ÉGARÉE

 

 

 

 A quoi servent les manifestations EN mAURITANIE ?

Des groupes  islamiques ont été autorisés par l’Etat mauritanien afin d’   organiser  un sit-in le vendredi 17 Novembre ,dans la cour de la mosquée Ibn Abbas, pour « soutenir et défendre la sacralité du Prophète », selon  l’expression de la convocation.                                        « l’Association mauritanienne des Oulémas » , « l’Union nationale des Imams » et « le forum de soutien au  prophète de la Oumma  », ont appelé les masses  à participer à cette manifestation décidée juste  après la prière du vendredi.

La confusion des  autorités est si grande qu’elle apparait a l ‘œil nu .Cette requête fut d’abord refusée puis acceptée juste après devant la « pression populaire » illustrée notamment par des rassemblements condamnant tout azimut la  décision du tribunal de Nouadhibou qui a permis la  libération de l’accusé Mohamed Cheikh Ould M’Kaitir.  Des affrontements et  des manifestants   se sont ensuivis partout dans  la capitale , à  NouaDHIBOU, et   dans d’autres es villes à l’intérieur.

 

Si JE SUIS BÊTE  LA FAUTE EST A  INTERNET

Depuis  trente  ans , il n’y avait pas eu un procès pareil  débouchant sur   la condamnation à mort d’un prétendu  renégat .

A l’ouverture  du procès , le juge  avait rappelé   au jeune homme qu’il était  inculpé d’apostasie «pour avoir parlé avec légèreté du prophète Mahomet» dans un article publié brièvement sur des sites internet mauritaniens et dans lequel il contestait des décisions prises par le prophète Mahomet et ses compagnons durant les guerres saintes, selon la même source judiciaire. »
Même  sont  repentir  n’a pas fait ni changer d’avis la cour nicelui du peuple
Devant la cour, Mohamed Cheikh Ould Mohamed avait expliqué que «son intention n’était pas de porter atteinte au prophète, (…) mais de défendre une couche de la population mal considérée et maltraitée, les forgerons», les «maalemines», dont il est issu .
Accusé d’avoir rédigé un écrit blasphématoire à l’encontre du prophète.   Mohamed Cheikh Ould Mohamed OUld Lmakhaytar  était arrêté   et mis en prison  depuis le 2 janvier.  Il avait  plaidé non coupable devant le tribunal , tout le monde voulait son sang  Il s’est même repenti publique  mais en vain .
Lorsque la sentence était prononcée  , le reconnaissant      coupable d’apostasie et le  condamnant  à mort , le prévenu,  dans les vingtaines , a perdu connaissance ,on l’ a  ranimé puis reconduit en prison. En effet   le procureur de la République du tribunal  Nouadhibou  était catégorique ,il avait requis la peine de mort à son encontre


Ce  qu’il avait écrit 

Selon ses opinions et ses conviction , le jeune homme  déplorait  que ait la société mauritanienne  perpétuer un «ordre social inique hérité» » de l’ époque des débuts de l’islam où des pratiques inadmissibles  étaient chose courante . Des représentants de l’islam politiques mauritanien  s’estiment choqués traumatisés voire scandalisés .

Cette condamnation à mort a été célébrée en liesse ,  une immense joie éclata alors au sein même de  la salle d’audience du tribunal.  Partout à Nouadhibou  ,des rassemblements où des chants , des klaxons  et mêmes des danses ont célébré la condamnation à la peine capitale «C’est l’affaire d’un criminel qui a reçu le sort qu’il mérite», a même estimé jeudi à Nouakchott Jemil Ould Mansour, président du parti islamiste modéréTewassoul, première force de l’opposition parlementaire en Mauritanie

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

18-11-2017

LES TEMPS DE L ARROGANCE DE LA FRANCE

UN RÊVE     ÉVANESCENT

L’écroulement du bloc socialiste était il  aussi celui des  thèses anticapitalistes ? Il s’avère qu’au moins aux yeux des capitalistes , la réponse est positive . Les masses laborieuses  y compris les classes moyennes , toutes catégories confondues , a vu son patrimoine doubler or celui des riches -les 500 fortunes du classement de Challenges- a lui été multiplié par sept!.

   La commémoration du centenaire de la révolution bolchevique –partie en éclat il  y a deux décennies- était  célébrée  dans une ambiance lugubre aspergée d’amertume et de larmes …L’humanité et ses espoirs risquent de se noyer dans le marasme du désespoir. Inconsolable ,le capitalisme sauvage lui cicatrise les plaies au moyen du sel…

A PARIS ET A CASA ? LES SYNDICATS  SONT ESSOUFFLES 

 

Les militants des  syndicats  français , rassemblés ce jeudi sur la place de La Républiques   ont manifesté contre les réformes libérales » du gouvernement Philippe                     Une  Nouvelle journée de mobilisation syndicale  où  la CGT,  les FO,  les Solidaires, la FSU et des organisations universitaires (UNL, Unef, Fidl)  y ont  pris partie.

Pour un habitué des pavés du Maroc ,  l’impression du lourd  poids de l’étendard hissée par ceux qui battent le pavé  est évidente. On manifeste  rituellement , les slogans et les champs  des manifestants sont condamnés a s’évaporer  à peine  s’ énoncent ils. Les lendemains sont  incertains plus que jamais ,  l’essoufflement est une vérité qui crève les yeux A CASA comme à  Paris , les masses sont aux abonnés absents. A force de s’abreuver  dans les auges de Berlusconi ou autre Tramp,ils               se abêties …

Il faut l’avouer lutter contre le capitalisme sauvage exige la création et la mobilisation de nouvelles idées ET STRAT2GIES …  

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-10-2017

Quand le sel se corrompt en Algérie?

² Au fur et à mesure qu’elle s’enfonce dans  son marasme , l’Algérie ou plutôt la mafia militaire algérienne provoque et harcèle  le Maroc dans l’espoir de trouver une issue susceptible de lui permettre de détourner l’attention de son peuple à qui MILLE MILLAIRDS DE DOLLARS ont été volés durant la dernière decennie.. .militaire alger

Oui l’Algérie  n’est pas le Maroc , elle  possède les  carburants qui lui rapportent énormément d’argent .Khalil ,  ex ministre de l’énergie  de l’Algérie ,  lors d’une conférence de l’OPEP,  s’était  rigoureusement opposé à une proposition qui stipule   l’approvisionnement du Maroc en pétrole par l’OPEP  loin du marché international des carburants  et avec des facilités . Ce ministre, accusé actuellement en Algérie d’être  le héros du pillage  des pétrodollars algériens   a passé son enfance et sa jeunesse au Maroc ,porte la nationalité américaine , prétend pratiquer le soufisme et brigue le poste de chef d’Etat   en concertation avec la mafia militaro-politique  tirant les ficelles derrière le rideau..

Oui  l’argent est un mauvais maitre , c’est lui qui a suggéré aux algériens de parrainer des jeunes révoltés  sahraouis  et de les lancer pour aiguillonner leur pays au milieu des années soixante dix quand les cours du pétrole  s’étaient enflammés  , d’ avoir l’obsession d’affaiblir le Maroc , voire de l’anéantir pour dominer toute l’Afrique du Nord, d’étouffer toute aspiration démocratique populaire en standardisant les cerveaux et les imaginaires, d’abêtir tout un peuple en galvanisant ses forces non pas pour bâtir son avenir mais pour  attaquer , mépriser, insulter des frères …sans mobile apparent a l’exception d’un COMPLEXE ….

L’argent  est un mauvais maître quand la mafia  militaire algérienne  a cru pouvoir tout acheter et tout corrompre : les conscience des gens , leur convictions  et même leur passion…Elle croyait que ses sources sont providentielles et inépuisables … Pour avoir la main basse sur la manne pétrolière , cette mafia politico-militaire n’a pas   hésité a monté des scénarii pour terroriser son peuple en vue de le domestiquer davantage et l’avoir en laisse…Car nous ne pouvons pas imaginer qu’il y a un peuple  quelque part dans le monde qui  est mobilisé  en permanence , âme et corps, pour porter préjudice  à un peuple frère, qui au lieu de s’occuper de ses moutons , passe son temps à  invectiver son frère,à le gêner , à désirer sa disparition…

C’est trop ,pourquoi n’y a-t-il pas une élite qui dénonce cette manipulation massive et constante ,qui connaisse bien l’HISTOIRE  ET SES REGLES , ? L’Histoire qui se répète et selon laquelle le Maroc est une nation  qui n’est pas tombée avec les dernières pluies, l’affaire du Sahara fait l’unanimité des composantes du peuples …Le peuple marocain est prêt a aller combattre les agresseurs de l’unité territoriale  en dépit de son attitude vis-à-vis du régime …Nous nous demandons si le peuple algérien  est aussi prédisposé à  faire la guerre au Maroc pour les beaux yeux d’une poignée de mercenaires qui seraient  une cause principale du malaise algérien. La différence réside dans ce qui est vérité et ce qui est illusion. Un mirage  vers lequel la junte militaire a réussi à polariser les regards. Pauvre peuple entrainé  malicieusement dans l’abattoir de la raison et de l’espoir/

N’est-il pas sale cet argent que vous utilise3 pour servir une cause perdue d’avance ;de l’ argent  que vous gaspillez a tord et a travers   pour détourner le cours de l’Histoire, de l’argent dont vous privez votre peuple que vous avez acculé au désespoir…

Posté par TAHRI dans Non classé | 2 Commentaires »

25-10-2017

« Algérie, bienvenue au pays de la mafia politico-financière » : Les vérités amères du « Petit fûté »

Ce que la mafia politique algérienne n’a pas encore commis a l’égard du Maroc

Nous ne prenons pas parti du régime marocain même si nous sommes des marocains car à maintes reprises il a témoigné d’une pratique antidémocratique et antipopulaire scandaleuse . Mais cela n’empêche pas de dire qu’il est moins fort et moins hégémonique que la mafia politique algérienne qui s’est emparée du pouvoir au nom d’une révolution qu’elle avait monnayée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur .Nous pensons que le mot « mafia » convient a la situation , lisons un vieil article qui date de 2010 publié par le Matin DZ

 

Le Matin dz

24 Aou 2010 – 16:02

22385

« Algérie, bienvenue au pays de la mafia politico-financière » : Les vérités amères du « Petit fûté »

 

« Quand, en 2004, il lança le premier guide touristique sur l’Algérie, Le Petit Futé, maison d’édition spécialisée dans le tourisme, expliquait que l’ouvrage était  » destiné à tous ceux qui sont curieux de connaître les richesses que recèle l’Algérie », qu’il réhabilite la destination et peut suggérer l’idée d’un futur voyage (lire l’interview de Jean-Paul Labourdette, directeur des collections)

Pour l’année 2010, si on en croit un article de notre confrère El-Watan, Le Petit futé semble gagné par l’envie de dissuader ceux qui seraient tentés par l’idée d’un « futur voyage » dans notre pays, d’aller au bout de leur rêve.

Parmi les « les richesses que recèle l’Algérie », Le Petit Futé cite, en effet « le machisme », les moeurs légères, les faux barrages, les femmes battues, la frustration, la jalousie, la perversion sexuelle, l’hypocrisie, les coupures d’eau, le manque d’hygiène, le sida…

Le guide est sans nuances envers les candidats voyageurs :  » N’espérez pas y trouver le confort qu’on s’est habitués à découvrir au Maroc voisin » . En Algérie, lit-on, on couche dans des  » hôtels agonisants », « sordides », au service « aléatoire », où « le personnel a pris de l’âge en même temps que les piscines se vidaient, que les jardins s’asséchaient, que la plomberie s’engorgeait de détritus divers ou que la moquette aux spirales psychédéliques pourrissait » Pour ceux qui n’auraient pas tout saisi, le guide se fait explicite :  » Aucun hôtel algérien ne peut être qualifié de cadre enchanteur, le service laisse presque toujours à désirer, la plomberie et l’électricité peuvent inquiéter les plus anxieux et la propreté les plus maniaques… »

Et remerciez la providence si vous parvenez à prendre votre douche : «Principale particularité qui peut être un problème : la pénurie de l’eau ! Dans les toilettes des lieux publics ou même chez les particuliers, l’eau est stockée dans un récipient qu’on déverse dans la cuvette (sans exagérer sur la quantité) en guise de chasse d’eau. Dans la plupart des cas, comme il n’y a pas du tout- à-l’égout, on ne jette rien dans la cuvette. Une poubelle est presque toujours mise à disposition. Il s’agit juste de s’y habituer ! Autre particularité : il n’y a presque jamais de papier toilette».

Le Petit futé Algérie suggère de ne rien boire du tout. «Dans les grandes villes, l’eau du robinet peut se boire à condition de tolérer les goûts la caractérisant», peut-on lire à la page 143 à propos de l’eau du robinet en Algérie. «Dans les sources des villages et des oasis, l’eau est meilleure au goût, mais peut être à l’origine de troubles intestinaux…», lit-on à propos de l’eau des sources, comme quoi, cette eau est aussi à éviter. Enfin, la suspicion touche aussi l’eau embouteillée. «On trouve partout des bouteilles d’eau minérale, pas toujours scellées, souvent de marque…», lit- on encore.

Autrement dit, en Algérie, il est déconseillé de boire de l’eau.

Mais alors boire quoi ? A propos des bars et cafés, on peut lire à la page 145 que «s’il est devenu facile de trouver des bars où l’on serre de l’alcool à Alger, il en va autrement dans d’autres villes et a fortiori à l’intérieur du pays. Les bars sont certes des lieux de convivialité mais aussi et surtout des lieux où les clients viennent pour s’enivrer ou pour oublier (alors que bien souvent les Algériens ont le vin triste) et il n’est pas rare d’y croiser des femmes.»

Si la perspective de mourir de soif ne vous dissuade pas, le Petit futé vous signale celle de mourir du sida  » mais aussi l’herpes, de chlamydiae et autres joyeusetés  » L’Algérie est, en effet, présenté comme un vaste bordel. « A Alger ou à Oran, lit-on en page 106, de Club des Pins aux cabarets les plus miteux en passant par les restaurants, les bars d’hôtel et bien sûr internet et les sites de rencontre, des dizaines de filles cherchent une vie meilleure malgré les tabous, malgré le hidjab facilitant paradoxalement les choses, qui pour un cadeau, qui pour un dîner sortant de l’ordinaire, qu’on appartienne à la classe moyenne (s’il en reste une !) ou qu’on soit plus défavorisé… la prostitution est plus visible qu’on aurait pu l’imaginer dans la rue, dans les hôtels, très fréquentés l’après-midi, les bars de ces mêmes hôtels, les lieux de sortie nocturne » Mais le guide est formel : « Le sida n’épargne pas l’Algérie »

Ces messieurs les touristes sont donc avertis.

Les femmes aussi d’ailleurs : il est risqué de voyager seule dans ce beau pays. L’Algérie est en effet peuplée de  » crétins frustrés » où il « reste difficile, voire impossible, de faire certaines choses comme de s’asseoir seule à une terrasse de café même dans les grandes villes ». Elles s’exposeraient aux  » ragots et les médisances qui naissent et prospèrent très rapidement dans le terreau de la frustration et de la jalousie. » Mais elle s’exposent aussi aux machos :  » Il est toujours normal pour un homme algérien de lever la main sur sa femme, sa petite amie, sa fille… » Et gare aux illusions : « «…Même si vous apercevez en ville des jeunes femmes habillées légèrement, ne sachant pas qui elles sont, où elles vivent ou comment elles sont jugées, évitez de faire comme elles en portant des tenues jugées provocantes», lit-on encore.

Et gare aux jeunes racoleurs qui ne rêvent que de vous épouser pour une carte de séjour !  » Dans le sud, les gens se sont habitués à voir des bras et des jambes nus, mais ils n’en pensent pas moins ! Garder à l’esprit que vous représentez le pays vers lequel on rêve très fort de s’envoler pour un meilleur avenir… Sachez donc rester circonspecte devant toute tentative de séduction un peu incongrue», lit-on à la même page…

Le guide s’attarde sur la condition féminine.

«Le nouveau code de la famille présenté par Bouteflika en mars 2005 est loin d’être satisfaisant. L’idéologie islamiste a complètement assombri le regard des hommes sur les femmes. On voit, mais on ne connaît pas la femme. On ignore ou on en veut à celle qui par sa seule existence vous attirera dans les filets du mal. Comme ailleurs, et peut-être plus qu’ailleurs, les femmes sont souvent rabaissées, voire battues… Il est toujours normal pour un homme algérien de lever la main sur sa femme, sa petite amie, sa fille…», lit-ont toujours dans la page 105.

«Si les hommes algériens peuvent reconnaître haut et fort que les femmes sont leurs égales, sinon supérieures, reprenant le mythe de la bonne mère, dévouée et courageuse sans qui le pays n’existerait plus, bla, bla, bla, dans la réalité, il ne reste pas grand-chose de ce beau discours qui nous surprendrait presque…»

 » Le pays de la mafia politico-financière  »

Si en dépit de tout cela, vous tenez à séjourner dans cette contrée bizarre, sachez que l’Algérie, « destination touristique à réhabiliter », c’est  » le pays de la mafia politico-financière », des milices des forces spéciales, et des atteintes aux libertés. «A la lecture des titres parfois audacieux de certains journaux de la presse algérienne, on pourrait penser que la presse est libre en Algérie. Ce n’est plus le cas depuis 2004, année de la pénalisation des délits de presse. Et cette audace est chèrement payée souvent par la prison avec sursis et des amendes très sévères et quelquefois par la prison ferme… En revanche, des pressions de toutes natures sont constamment exercées sur les journalistes de la part des responsables politiques, de la mafia politico-financière, de notables et d’hommes d’affaires locaux mettant en péril leur métier et dans certains cas leur vie», lit-on à la page 473.

«Les journaux, leurs directeurs et leurs journalistes sont régulièrement assignés en justice pour répondre de plaintes pour diffamation et le plus acharné semble être le ministère de la Défense qui s’estime diffamé par la moindre allusion dans les caricatures et les articles publiés», lit-on encore à la même page.

Le Petit futé signale que « la consommation d’anti dépresseurs, d’anxiolytiques et autres tranquillisants est également importante et dans certaines villes, le nombre de panneaux annonçant un psy peut surprendre. »

El-Watan rappelle que ce bel ouvrage dythirambique envers l’Algérie est financé par de grands annonceurs publics que sont Air Algérie, l’ONAT, Moblis et l’hôtel Aurassi, pour ne citer que ces derniers, et qui, fait remarquer le journal, « ont, sans le savoir, subventionné une grave atteinte à l’image de la destination Algérie et à celle de tout le pays. »

Faut-il pour autant parler, comme l’écrit l’auteur de l’article d’El-Watan, « d’un des plus néfastes traités commis contre l’Algérie ces 10 dernières années » ? Sans doute pas. Le guide dérape par moments, abuse de clichés mais révèle des vérités incontestables. Pas bonnes à dire, certes. Mais pour qui ?

L.M.

L’illusion mortelle

L’armée de libération algérienne avaient ses bases au Maroc et en Tunisie, le régime marocain devait subir la rage française et pourtant il ne pouvait faire autrement car la résistance était une affaire populaire L’Histoire nous rappelle que Mohammed V a refusé catégoriquement de négocier les terres marocaines spoliées par la France et annexées à l’Algérie considérée alors une terre française . Mais dès l’indépendance , les dirigeants ont refusé toute négociation. IMBUS Des échos de leur révolution , ces dirigeants, qui avaient cependant éliminé d’autres , peut-être les plus sincères, croyaient que le monde est à la portée de leurs mains , que leur maniement des armes les rendraient redoutables et . qu’ils pourraient soumettre leurs voisins a leur pouvoir . Et ce fut la guerre des sables que le Maroc avait gagnée mais qu’il avait arrêtée volontairement. Mais ce régime qui a connu une continuité extraordinaire malgré la succession des présidents , n’a jamais voulu se débarrasser de ses illusions que la guerre froide entretenait. Même après l’écroulement du mir de Berlin , ce régime continue de croire que tout ce qu’il impose est providentiel. Une conviction selon laquelle , son pays est le plus vase en Afrique, ses terres sont généreuses ,les pétrodollars s’abattent sur lui sans fournir aucun effort …

Un complexe de supériorité qui ,selon les psychologues adlériens, masque le complexe d’infériorité par une « agressivité » hyper développée, qui conduit au mépris des autres, à la recherche de la domination ;Cest très simple d’appliquer cette définition aux dires insultants proférés par le MAE MSAHEL

Le pire c’est que la visée que ce régime veut atteindre est inaccessible car il ‘agit d’un pays frère , c’est dire comme un frère ainée qui connait tes subterfuges alors que toi tu ne connais pas les siens .

Boumediane croyait que la création du Polisario serait le coup fatal qui viendrait à bout de l’existence du Maroc ,il lui a -même prête ses vieux habits de révolutionnaires pour épater le monde . Il ne savait pas qu’il a semé une graine cancérigène qui infesterait toutela famille

 

 

Posté par TAHRI dans Non classé | 1 Commentaire »

25-08-2017

AL HARRAZ ou l’ Incarnation du makhzen décidé à s’arroger des charmes et des biens de la bien-aimée

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Image de prévisualisation YouTube https://www.dailymotion.com/video/x2rc86_harraz-01_music[/youtube]

Des nuages gris  planent surImage de prévisualisation YouTube notre  pays  proie à   une convulsion  aux allures diaboliques. Ce sont bien entendu les effets d’une démocratie  tirée par les cheveux. L ‘Etat dominé par  l’esprit makhzenien  a toujours la main haute sur cette démocratie ,la maltraite, l’asservit    , ne supporte point la voir fleurir et murir,  se marier et enfanter ,il veut demeurer son éternel parrain  …

Pour  les connaisseurs  de la culture maghrébine traditionnelle , notamment le Malhoun , ils ont entendu parler  certainement d’un long poème intitulé AL Harraz chanté pat Hussein Toulali et transposé sur la sCène du théâtre par les marrakchis pendant les années 60 puis par le célèbre dramaturge Tayeb  Seddii. Le poème est le suivant.

C’est une autre  manière de comprendre notre calvaire politique ;une autre manière de creuser dans l’imaginaire populaire pour  déterrer es mythe qui  sont en œuvre dans notre réalité.

Il faut le dire ceux n le pays s’assimile à la Démocratie qui serait  xa sève , son sang .Sans lequel , ce pays ne serait qu’une entité cadavérique . L’Etat  à l’âme mahzenien ne veut point lâcher le  morceau. Les événements du Rif  ont prouvé que toute volonté de céder  est absente . La kyrielle des  petits scandale dramatiques  parsemant le quotidien des marocains  révèle une véritable vocation belliqueuse  chez ce makhzen aux aguets capable  de toutes les bêtises pour s’accaparer  des biens et des charmes du pays .

Cette Qceda est presque une allégorie  Al Harraz serait le makhzen , Aouicha serait la belle  séduite et capturée , le narrateur  quêteur tenu perpétuellement  en échec   par AL Harraz  décidé à déjouer toutes les ruses …Encore une fois , essayons de comprendre
مال الحراز الدامي ما يتيق بي هيهات   Pourquoi Al Harraz ,le laid, ne veut jamais  me croire ?
غير حاضي الاوقات                       Eternel gardien des temps  (de la prière)
في ثيابو مسلم وافعايلو رومية       Musulman d’ apparence mais  romain  de vérité

مال الحراز قضيب البال                 Pourqui est-il renfrogné ?

ما يجاور عمرو جيران                   Il n’admet jamais  les  voisins
عاس على القتلة مشمور             Montant la garde sans répit
جامع اطرافو ما يندى                   Aux aguet  sans s’essouffler
و إلا انظرت بحالو جلدة                J’ai jamais vue  une figure aussi impassible  comme la sienne

 

Voici une traduction plus performante que j’ai dénichée sur une site L’ART DU CHAABI

Qcidat El-Herraz (Cerbère de Aouïcha) de Cheikh El Hadj Ben Qorachi dont raffolent tous les amoureux du chaâbi et que le Maître interprétait avec une virtuosité hors du commun. Pour ceux qui voudraient en comprendre le sens (francophones), voici une traduction plus ou moins fidèle au texte originel.Grâces, grâces! Dieu Seul dispense la richesse,
j’en appelle à Toi, ô mon Seigneur.
matla :
Que faire ? quel stratagème choisir ? Quelle ruse efficace opposer
à ce cerbère érudit du Hidjâz,
venu au Maroc par désir de parade ? Il connaît,
ô esprit vif, l’art de la navigation des Romains hostiles,
instruit par tant de sages et de savants en astrologie,
courageux et plein d’audace, bien informé sur les
ruses des femmes, buveur invétéré, et attiré
par la compagnie des jeunes filles,
la passion de sa vie. Il parcourut le monde,
visitant villes et villages, à la recherches d’une gazelle.
Dès son arrivée à Azemour, il rencontra
une fille élégante.
Vierge, superbe et gracieuse, jouant du luth
et chantant à faire chavirer [les cœurs]
des mélodies sur un mode Higaz syrien, elle surpassait
toutes les autres gazelles :
c’était une éloquente poétesses du Maroc,
jeune fille de dix-huit printemps.
C’était une belle adolescente déjà coquette.
Elle avait grandi dans mon intimité toujours à mes côtés,
elle ne pouvait se passer de moi.
Lorsque le cerbère arriva, pétri de ruses,
les envieux la lui vendirent
car ils me jalousaient cette perle tant convoitée.!
Le cerbère l’encercla de gardes en son palais,
élut domicile entre rivière et mer et s’appropria sa beauté.
La superbe gazelle le fascinait: il était conquis par sa beauté souveraine
qui l’avait soumis. Il plaça des gardes aux accès!.
refrain :
Ah! Qui voudra écouter ce qu’il advint entre l’amant,
Ouicha et le cerbère, cet érudit du palais ?!
machhad :
Grâces, grâces! Dieu seul dispense la richesse;
j’en appelle à Toi, ô mon Seigneur.
Que faire ? Quel stratagème choisir ? Quelle ruse efficace lui opposer ?
Le diadème de Beauté s’en est allé
et je suis sans nouvelles d’elle depuis sept jours.
Mais voici qu’un messager se présente à moi
avec de bonnes nouvelles de la gazelle :
toujours au palais!! chez cet érudit arrivé au Maroc au point du jour
il l’enferme en son palais, subjugué par sa beauté,
sa chevelure, ses grains de beauté, ses yeux à l’iris noir et sa bouche…
Je lui dis, agacé: « Tous mes amis sont des aigles
mais notre vision diffère sur la plus majestueuse des jeunes filles
car, je l’admire, moi, lorsqu’elle lui accorde quelques faveurs en le tourmentant,
lui montrant ainsi de quoi sont capables les Marocains. »
J’ôtais la djellaba pour endosser l’habit de Qadi
j’avais un livre enveloppé dans [une bourse] en feutre!
et un chapelet à la main droite,
je me composai une barbe argentée,
et nous nous dirigeâmes vers le palais.
Les gardes demandèrent : « O érudit, voudrais-tu leur répondre? »
Et le cerbère de la gazelle de m’interpeller : « Que représentes-tu, ô Marocain ? »
Je répondis : « Je suis le Qadi de la ville venu solliciter ta bénédiction, ô sage érudit,
et t’inviter, au nom du Généreux, à honorer ma demeure de ta visite ».
Il me rétorqua :
«Ô Mu’tazilite ! cette paix offerte, je ne la crois pas sincère.
Pour moi, votre nourriture est illicite et tu es un Qadi fourbe.
Passe ton chemin et éloigne-toi de moi !
Comment un importun ! comme toi pourrait-il être Qadi ?! »
Et, tel un faucon, il retourna à son palais. Ah, mais qui voudra m’écouter?
refrain – machhad :
Fort d’un autre stratagème, j’irai revoir ce cerbère pétri de ruses :
en disciple de Sidi Rahhal,
accompagné de dix hommes déterminés, parés de coiffure rituelle
et portant des bouilloires, des cierges allumés,
des bendirs accordés et tous danseurs de transe.
Nous nous dirigeâmes alors vers le palais. Les gardes demandèrent :
« Ô érudit, voudrais-tu leur répondre? »
Le cerbère de la gazelle vint à nous, roulant des yeux ;
avançant vers lui, je le saluais; il m’ignora, refusant de répondre à mon salut.
Je me dis : « Quel mufle! » J’exécutais une danse de transe, puis je lui dis :
« Souhaite la bienvenue aux honorables personnes[que nous sommes].
Tu connais bien Sidi Rahhal, notre ancêtre, [n'est-ce pas] ?
Puisque tu es venu chez nous au Maroc,
nous devons te montrer nos coutumes.
Fais-nous donc entrer dans ton palais
et honore-nous d’offrande d’ambre et de fleurs.
Nous t’apportons biens et protection.»
Lui, toujours trônant, [silencieux],
m’obligea à ajouter: « Pourquoi ne réponds-tu pas ? »
Enfin, se tournant vers moi, il me dit :
« Qui est cet ancêtre dont tu parles ? Un prophète, un saint, un messager ?
C’est lui qui vous aurait transmis cette doctrine de la ruse ?
Vous êtes dix grands dadais avec vos coiffures en épis de maïs, et ce onzième-là, le perfide,
vous l’avez suivi par esprit de Corps.»
Se tournant vers les gardes, il leur dit :
« Honorez-les de coups de canne! »
[Mais] je réussis à échapper à ces gardes vigoureux. . .
Ah! Qui donc voudra m’écouter ?
refrain – machhad :
Que faire ? Quel stratagème livrer ? Quelle ruse efficace opposer ?
Le diadème de Beauté s’en est allé et je suis sans nouvelles d’elle depuis sept jours.
Ce cerbère si redoutable est un homme dépassé et,
alors que je racontais aux jeunes filles ses faits et gestes,
les belles me dirent: «Ô l’amoureux, nous allons t’accompagner
nous douze, toutes d’une beauté triomphante :
trois virtuoses de kamandja,
trois joueuses de luth maîtrisant parfaitement cet instrument,
trois percussionnistes sachant sur le bout des doigts leurs qaçayed,
et trois danseuses charmant jusqu’au doyen des pénitents.
Le vieillard [en] redeviendra jeune et oubliera ses cheveux blancs. »
Je leur dis: « C’est là la solution, oui, cette ruse est la clé.» La plus belle se leva,
me vêtit d’or et de soie, comme si j’étais un enfant
aux joues roses, au regard perçant! et aux lèvres suaves.
Je me couvris d’un haik de fine laine et les jeunes filles me dirent :
« Oh cheikha, précède-nous donc !
Nous te prénommons désormais Oum Yamna. »
Nous nous dirigeâmes vers le palais. Les gardes demandèrent :
« Ô maître, voudrais-tu leur répondre? »
Le cerbère de la gazelle demanda :
« Qui parmi vous est la cheikha ? » Je lui répondis :
« C’est moi, ô sage érudit. Nous sommes venues de Fez pour te voir,
toi le sage érudit, le plus cher d’entre les hommes,
pour le plaisir de la musique autour d’un verre.»
Il me répondit d’une voix grondante :
« Tu es une diablesses, tu es venu à moi avec des airs patelins. . .
cherche [plutôt] un campement où te loger, pauvre hère.
Toi et les douze autres,
c’est une boulangerie et une gargote qu’il vous faut !
Retournez dans vos quartiers, cela est préférable pour vous. »

rachid teldjC

a

C

 

http://www.dailymotion.com/video/ https://www.dailymotion.com/video/x2rc86_harraz-01_music]

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

05-07-2017

UN FRANÇAIS A MARRAKECH:LE PRIX DU PLAISIR

LE PRIX DU PLAISIRmarrakech

La police a mis fin à la fuite de l’assassin d’un touriste français . Les membres du cadavre dudit  touriste ont été découverts éparpillés dans divers endroits. En effet et selon des sources fiables

Citées par le quotidien arabophone AL MASSAE , les enquêtes menées par une brigade de la police judiciaire  sous l’égide du procureur général de la cour d’assises de Marrakech, ont permis l’arrestation d’une jeune fille  âgée   de 21 ans . On l’a soupçonné d’avoir assassiné le ressortissant français et jeté les morceaux de son cadavre dans plusieurs poubelles .

Le signalement de la coupable a été fourni par le concierge d’un immeuble mitoyen .Ce qui a permis aux forces de l’ordre de la retrouver pour ensuite l’arrêter.

La suspecte , nommée  Ahlam .S , a vite succombé pour avouer son abjecte délit , suite au flot de des questions et preuves  des enquêteurs.

Elle se rendait régulièrement chez la victime dans un appartement situé angle boulevard MY RACHD  et boulevard HASSAN II . Elle y passait une nuit orgiaque le vendredi 20/07/2017. Elle a prétendu qu’elle plaisantait et s’amusait avec lui quand il est  tombé raide mort  par terre. Elle a ajouté qu’au paroxysme de  son choc et son horreur , elle n’a trouvé d’autre moyen que le découpage du cadavre. Après quoi elle l’a mis , morcelé ,dans les poubelles des quartiers GUELIZ et BIN LAKCHALI .

La jeune fille a été mise en détention préventive en vue d’approfondir l’enquête pour déterminer l’identité de ses éventuels complices, ainsi que les détails de sa libération du cadavre .

On a également déterré la tête qui était enfouie dans une décharge aux parages de la ville.

Un suspect a été relâché alors qu’un ancien soldat  est toujours détenu. La police  a entrepris d’autres enquêtes près de l’aéroport  MARRAKECH LAMNARA pour s’assurer qu’un touriste français n’avait pas quitté le territoire marocain ; quand elle a  reçu une pétition, via le consulat de France au Maroc ,  d’un français annonçant la disparition de son père , venu au Maroc pour y passer ses vacances. C’est justement l’ information qui a servi de fil conducteur  à l’appartement –théâtre du crime . Le concierge précité  a confirmé que le défunt  occupait régulièrement cet appartement et y accompagnait de temps en temps une jeune fille d’une vingtaine d’années, habitant non loin du lieu où on a découvert les parties du cadavre.

Posté par TAHRI dans Non classé | Pas encore de commentaires »

politique |
Aequalis |
LE JOURNAL DES INFOS UTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT Menuiseries Gregoire
| La marche européenne des pa...
| Royaume du Maroc