LE MAROC EST-il UNE VALEE DE DUPES?

Le MAROC EST-IL LA VALEE DES DUPES?
Je passe devant chez moi et je constate que le déblayage du sol  et autres travaux qui avaient commencé depuis une semaine   dans le cadre de la construction d’un nouvel immeuble sont sur le point de prendre fin. En effet, un chantier considérable dans une ruelle  où je passe et je repasse quotidiennement, m’ont  assuré que nous sommes un peuple bosseurs. Je vois ces ouvriers travailler d’arrache-pied, des jeunes et des adultes qui creusent, transportent, construisent, chargent déchargent.  Une véritable fourmilière . En  discrétion, minutieusement , en ordre, avec beaucoup d’efficacité et selon un rythme bien soutenu.

Le Maroc n’est pas donc la vallée des paresseux. Ces mauvais grains qui ont poussé chez nous sont faciles à enlever. Car la terre de l’Islam est le plus souvent  un cadre où ne règnent pas souvent  les injustices. C’était malheureusement des exceptions mais aux effets  très marquants.

Quant le régime politique abbasside avait  pourri, il était  détruit par les envahisseurs mongoles. C’était malencontreusement le coup de grâce à une civilisation rayonnante . On parle des eaux de l’Euphrate et de la Mésopotamie qui étaient devenue toutes noires d’encre des livres  qu’on  y avait jetés.   Combien  nous faut- il de générations pour   repartir du bon pieds. ?C’est dire qu’il ne faut pas mésestimer les verrues qui marquent nos corps, les ordures qui jonchent nos esprits, les cadavres qui   hantent et aménagent notre imaginaire, nos appétits démoniaques, nos fantasmes , notre éducation …. Il ne faut rien laisser au hasard… quelle logique adopter alors ?

Puis je suis allé faire mes courses dans une petite suika de légumes à Derb Soltane … Et comme d’ habitude , femmes, hommes , jeunes , vieillards ,enfants  se tenaient en pleine rue pour étaler leur marchandise. Malgré la promiscuité et l’exigüité des lieux, un ordre régnait et  chacun   s’affairaient  dans son petit commerce… Là aussi tout le monde connait bien le chemin du bonheur qui est  le travail .

Sur le boulevard Mohammed six, c’est la pagaille ; les vendeurs occupent la route et empêchent les voiture de circuler. Il faut lutter même pour traverser. Un vacarme inouï, un désordre, une anarchie(…) qui est l’œuvre non pas du petit peuple en lutte pour les condition d’une survie mais par les responsables. C’est leur œuvre venez la voir !!!!!!

Maintenant ils sont bien dépassés mais ils continuent de profiter de la situation …

Ceux  qui sont payes  bien qu’ils ne  fassent rien , ce sont ces responsables désignés au poste de responsabilité    par d’autres qui veulent structurer des réseaux mafieux et les mettre  à leur profit. Ou des filets  partisans voire même syndicaux où vous trouverez des responsables qui prétendent concrétiser l’intérêt populaire au mépris de toutes les lois et les règlements.

Ce qui est bon est l’œuvre du peuple ce qui est mauvais est l’œuvre des responsables malades  qui sont voués corps et âmes à leur intérêts personnels.

 

Laisser un commentaire

va95 |
Brèves de canapé |
Aequalis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La marche européenne des pa...
| Me Olicier PIERICHE
| Hélioparc, une bien sale hi...